Skip to content

Mon TOP 10 des interventions à TED Global 2011

juillet 16, 2011

De retour d’Edimbourgh après une semaine de TED Global, voilà mon Top 10, vite fait bien fait et qui n’engage que moi.

Difficile d’en dire beaucoup car ce sont des impressions, sans notes, de speechs fait en Anglais et à un débit difficile à soutenir. Plus de 66 interventions en quatre jours, de quoi vous mettre le cerveau à l’envers et le coeur à l’endroit. Je sais que plein de choses vont surgir de cette semaine et j’ai déjà mon plan… Je vous conseille vraiment de vous abonner au flux vidéo de TED et de guetter les 10 interventions que je vous cite ici. Elles sont dans l’ordre de préférence.

1> Jae Rhim Lee
Cette jeune femme diplômée du MIT a toujours été fascinée par le rapport au corps. Jae Rhim Lee est arrivée sur scène avec un « pyjama de ninja » comme elle le décrit elle-même. Ce pyjama est en fait une véritable serre à champignons dans laquelle elle va vivre pendant deux ou trois ans. Pour la faire courte, elle élève des champignons en les habituant à son propre corps, pour que, le jour où elle mourra, ils soient prêts et totalement aptes à la consommer. Tu es né poussière et tu retourneras à la poussière. Son propos est « disturbant », l’idée est dingue, pas très appétissante, mais c’est la prestation qui m’a le plus bousculé. Bien entendu dès que ça parle de la mort…
2> Alain De Botton
Philosophe de talent, speaker célèbre, le suisse Alain de Botton met en évidence les méthodes et atouts éprouvés des grandes religions dans la promotion (voire propagande) de leur pensée. Méthodes que les athées et systèmes laïcs feraient bien d’appliquer pour avancer. Petit sondage à main levée dans la salle, sur 800 personnes, environ 70% d’athées à TED. Sur l’art de la répétition (tous les dimanches, tous les jours prière), l’importance de l’orateur (messes du sud américain), sur la régularité du calendrier (rendez-vous à Pâques, Noël, etc). Super clair, brillant, simple. (Je constate en découvrant sa bio que nous sommes nés le même jour de la même année, c’est fou).
3> Nadia Al-Sakkaf
Petit bout de femme qui dirige le seul journal indépendant au Yémen. Son père a été assassiné, elle a repris le combat. Gentille mais déterminée, elle explique comment les deux ou trois prochaines années vont être violentes et comment ils se préparent tous, dès maintenant, à assurer le renouveau. Elle nous a parlé de « son Yemen » avec beaucoup d’humour et de simplicité. On sent la tueuse (expression).
http://www.ted.com/talks/nadia_al_sakkaf_see_yemen_through_my_eyes.html

4> Neil MacGregor
Pour le coup cela ressemblait davantage à un cours magistral universitaire, mais quand tu es le directeur du British Museum, tu peux. Il a simplement montré l’éternité et la persistance dans l’art, en évoquant le « Cylindre de Cyrus », objet qui depuis plus de 2500 ans se retrouve au coeur de toutes les luttes et revendications politiques au Moyen-Orient. Ce que nous faisons est éternel et traverse les âges, cet objet en est un symbole. Je sais que je vais me documenter pour en savoir plus sur cet objet incroyable, au coeur de toutes les convoitises.
5> Sanjit Bunker Roy
Indien d’une soixantaine d’années, le type est grand, beau, drôle. Issu d’une famille très riche, il aurait pu devenir banquier ou autre, mais il décida de s’occuper des plus pauvres. Il s’installa dans un village et reprit tout à zéro, écoutant, observant, cherchant comment mettre ses connaissances au service des plus démunis. Il réalisa bien vite que ce sont les plus démunis qui ont les connaissances, qu’il faut simplement les mettre en oeuvre… En écoutant l’intelligence des pauvres, en formant des grand-mères, en valorisant les femmes, il a créé des dizaines de fermes parfaitement autonomes et rentables, avec des écoles de nuits pour les enfants qui travaillent, une exploitation exceptionnelle de l’énergie solaire, etc. C’est le Barefoot College. En savoir plus
6> Rory Stewart 
Voici le genre de politicien pour lequel je voterais. Pas d’équivalent en France il me semble. Le type a traversé l’Angleterre de long en large pour rencontrer les vrais gens, mais aussi le Kossovo, le Moyen-Orient, le Pakistan, l’Afghanistan. Il est membre du parlement et je ne serai pas étonné s’il se retrouve un jour Prime Minister. Un discours percutant mais modéré, humain et humble. « L’humilité » comme moteur, cela nous change. J’ai beaucoup aimé sa conclusion sur l’Afghanistan : « quand on déclare que « Failure is not an option », on va directement dans le mur, car l’erreur est la plus importante des options.
(propos de Bush à propos de l’Irak, reprenant les propos d’un astronaute d’Apollo 13)
7> Markus Fischer
Le type n’est pas un grand speaker, mais son invention nous a tous collés au siège. Il est le premier a avoir réussi à modéliser le vol d’un oiseau. Le battement d’ailes, une mécanique de haute précision. Après quelques minutes d’explication un peu pénibles, il a juste ébahi la salle en lançant son oiseau dans l’amphithéâtre. Le truc volait au-dessus de nos têtes dans un « flip-flap » élégant et réellement époustouflant. L’impression d’avoir recréé la nature. Plus tard dans la journée, lors du dernier pic-nic, il ont relancé l’oiseau dans le ciel, et une trentaine de mouettes se sont mises à hurler et entourer la maquette, jusqu’à l’attaquer. J’ai vraiment eu l’impression d’assister à un moment charnière, difficile à expliquer. Comme si les deux mondes, humains et animaux, se connectaient bizarrement.
8> Jeremy Gilley 
Ce type a juste créé, ex nihilo, la Journée de la Paix. Peace One Day. Pour les cyniques je vous informe tout de suite que grâce à ce cessez-le-feu mondial, des millions d’enfants sont vaccinés, des blessés soignés ou évacués, etc. Cela sert à quelque chose. Jeremy se bat depuis plus de dix ans pour que cette journée existe. C’est parti depuis l’appartement qu’il partageait avec sa mère, envoyant des courriers à tout le monde, jusqu’à un vaste mouvement de grande ampleur qui permet réellement de sauver des vies. T’écoutes Jeremy et tu te dis simplement qu’un homme seul qui sait ce qu’il veut peut déplacer des montagnes.
9> Harald Haas
Je n’ai pas tout compris mais le peu que j’ai compris m’a estomaqué. En gros le type a inventé un système qui conduit les données via la lumière. Finies les ondes radio, les infra rouges, les ultra violets, les rayons gamma, que des ondes qui font mal au crâne ! Lui s’est dit que la lumière était ce qu’il y avait de plus constructif, accessible, évident, et il utilise donc des ampoules pour des dizaines d’applications. Je ne suis pas Nostradamus, mais j’ai la sensation que ça va changer le futur…
10> Balazs Havasi
Il y a un mois j’avais découvert ce mec par hasard en cliquant de liens en liens. Pour info il a le record du monde du joueur de piano le plus rapide. Quelle surprise de le voir débarquer sur scène pour nous interpréter cette composition (voir vidéo ci-dessous) et trois autres chansons, accompagné d’un batteur fou. Je suis allé le voir pour qu’il encourage ma fille dans sa voie, il a gentiment accepté de lui dire un petit mot en vidéo. Elle va adorer je le sais.
De manière générale, les grosses conclusions de ce TED Global :
- Plus personne ne fait confiance aux politiques, il va falloir se démerder sans eux.
- De grosses solutions possibles en local, avec des centaines d’initiatives qui fonctionnent (fermes, coopératives, écoles, etc)
- La Chine au coeur des préoccupations de tout le monde
- La technologie de plus en plus « légère » et immatérielle
- Pas un Français pour parler en Anglais à TED.
On en reparlera…
About these ads
6 commentaires leave one →
  1. juillet 16, 2011 2:43

    Merci beaucoup pour ce résumé très intéressant !

  2. juillet 16, 2011 6:51

    Merci pour ce partage, j’ai découvert TED grâce à toi, je trouve ces conférences étourdissantes et éblouissantes !

  3. juillet 17, 2011 9:54

    TED : des conférences passionnantes de gens qui changent le monde à leur façon.

    Merci pour ta sélection.

  4. juillet 18, 2011 7:59

    Je n’ai jamais eu la chance d’assister à une conf. TED mais plusieurs vidéos m’ont fasciné et je l’avoue m’ont donné la niake.

    Là où les JT nous assomment d’infos glauques des gens cherchent et trouvent des solutions alternatives et fascinantes. Bravo !!!

  5. juillet 19, 2011 5:16

    Une des conclusions me laisse pantois même si elle est attendue « Plus personne ne fait confiance aux politiques, il va falloir se démerder sans eux ». Attendus que le système de fonctionnement global repose en partie sur la politique (et l’autre partie reposant sur l’économie qui gouverne elle même la politique), comment organiser des mutations et/ou des évolutions de façon pérène et harmonieuse sans cette politique? Ne faut il pas plutôt pratiquer « l’entrisme » politique et faire bouger les choses ainsi?
    En tout cas merci pour ces quelques morceaux choisis qui donnent du coeur pour quelques heures / jours, c’est selon.

  6. juillet 29, 2011 10:20

    So Cyrille, if there isn’t « un français pour parler en anglais à TED » I suggest you take up the challenge. Look forward to seeing you online at the next TEDGlobal! Allez les bleus…or something along those lines.
    Great selection. Suis d’accord sur tous tes choix, sauf le pianiste!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 76 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :