Skip to content

La tyrannie des mal élevés.

juin 24, 2012

Tout n’est pas pourri, mais rien n’est flamboyant.

ImageJ’ai beaucoup appris ces derniers jours, entouré de professionnels du foot, tous les soirs sur Europe 1.
De quoi tempérer mes ardeurs. En temps normal, je suis le supporter de base. Je kiffe le foot et rêve de beau jeu. À la radio, je suis le candide qui s’y connait un peu. Suffisamment pour causer. Pas assez pour être pris au sérieux. Entre les deux il y a de la place pour le rire, avec tout de même un fond de vrai de temps en temps.
Je suis indécrotablement pour l’équipe de France et toujours persuadé qu’elle va gagner. C’est ainsi depuis petit, juillet 1982. Je donne de ma personne pour ces Bleus, continuant à les voir vainqueurs contre vents et marées, quelles que soient les circonstances. Avec #vinvindamus, je me suis créé un personnage que j’aime bien, un gars borné un peu rêveur, comme un parieur éternel, le type qui vient faire son tiercé tous les jours depuis des décennies, qui n’a jamais gagné mais qui y croit toujours malgré tout, parce que l’acte de parier est plus important encore que l’acte de gagner. Un sorte d’acte de foi.
Hier soir je me suis emporté contre les Bleus. Comme d’autres avant moi, et beaucoup après. Je l’ai vite regretté d’ailleurs. Partout sur les réseaux et dans les médias, pas mal de déchaînement hyper violent, exagéré, sans doute à la hauteur de notre sempiternelle déception. Effet boomerang.
J’ai eu du mal à trouver le sommeil. Ce matin, au calme, voici que je pense. On s’en fout, certainement, mais je pose les mots, ça m’aide.
1- Beaucoup de respect pour Laurent Blanc. Il apprend. Il tombe sur des mal élevés. Des gars qui savent très bien jouer, sans être des génies, mais qui ne savent pas qui ils sont, se trompent sur leur importance. Laurent Blanc est trop gentil. Il aurait dû en virer quelques uns, mais il a fait ce qu’il a pu avec son style. Je suis sûr qu’il va se muscler, se radicaliser un peu, ce serait pas mal. On ne laisse pas les gamins en rase campagne gérer leurs égos, on les mate et on appelle Pascal le grand frère.
2- Des types à recadrer, vite. Les Nasri, Menez, Ben Arfa et M’Vila. Ces quatre là ne sont sûrement pas des mauvais bougres. Des gamins qui ont grandi en admirant les couvertures de magazine et les top modèles aux bras de la génération 98. Sortis de leurs "banlieues" (pas le temps de développer), ils ont voulu la même chose. Mais sans avoir gagné, sans avoir démontré. Les médailles sans la course. Assez de "Va fanculo", "Ferme ta gueule" ou "Va niquer ta mère". Assez ! Vraiment. Cette incorrection est communicative, elle donne envie de se lâcher, de leur dire de la fermer et d’aller se faire… À la décharge de Nasri, qu’on pointe du doigt, je ne trouve pas normal qu’un journaliste lui dise "casse-toi !". Pourquoi le tutoyer ? Pourquoi lui parler mal ? Même si chez Nasri il y a de l’agressivité, on doit se tenir. Contexte particulier, tensions, passif entre lui et les médias, défaite et frustrations… Pour ma part, dans les mêmes circonstances, je pense que comme Nasri j’aurais pu péter un plomb. Mais je ne suis pas Nasri, je suis un supporter, père de famille, amoureux du beau jeu, de l’élégance, du plaisir. Et donc j’en ai ras le zob de ces petites histoires personnelles entre tel petit mal élevé et tel autre petit mal élevé. Les gars, on s’en fout de vos histoires persos, fermez-la et jouez.
3- L’équipe de France ne leur appartient pas, ils ne l’ont pas compris. L’équipe de France est un bien commun, un service public. J’aime bien quand les joueurs sourient en se tenant la taille. J’aime bien quand ils pleurent de joie après un but. J’adore quand ils se battent comme des diables pour l’équipe. Et là, je certifie que je me fous du score. J’aurais préféré ne pas aller en Quarts avec une équipe qui donne tout, qu’assister à cette piètre prestation. Donc, les p’tits gars, faut leur expliquer ce qu’est l’équipe de France. Pas un tremplin pour leur carrière en Club. Pas un endroit pour régler des comptes. Pas un miroir pour se tripoter la nouille. Parce qu’au fond, il faut bien qu’ils réalisent un truc, on s’en fout de leur petite personne.
4- Il y a des mecs bien, et d’autres en progrès. Lloris, Cabaye, Debuchy. Cleans. Mais Benzema et Ribéry ont aussi progressé. Sans briller, ils ont donné. Et au moins ont-ils tenu leur langue, pris du recul, montré un peu de maturité. Ribéry semble plus posé, en cure de rédemption. Doucement il revient. Et puis il y a un paquet d’autres joueurs qui ne font pas parler d’eux, qui assistent sans doute à ces excès en serrant les fesses, fermant leur bouche, et regrettant de ne rien pouvoir faire parce qu’on ne sait jamais comment contenir les mal élevés. Tous ceux-là, les "normaux", les corrects, les pros, se font voler la vedette par les forts en gueule. C’est toujours comme ça.
5- Je me fous que l’équipe de France soit huitième ou trentième au classement des nations. Je voudrais juste qu’elle prenne du plaisir, respecte les supporters et se tienne correctement pour que je puisse laisser mes enfants devant la télé sans craindre pour leur équilibre. Depuis le coup de boule, tout a changé…
6- Côté jeu ? Ouais. On aurait pu revenir au score. Cela n’aurait pas été scandaleux. Mais pas de miracle à ce niveau. On ne peut pas gagner avec une équipe qui passe trois jours à régler des problèmes psychologiques. Pas contre l’Espagne.
La vie continue. Bien entendu que la vie continue. Tout cela est un grand cirque. On va écrire et dire des choses, recadrer, couper des têtes et s’emballer, parce qu’on aime ça, ça nous rend vivants. D’ailleurs, dès ce soir, je serai pour l’Angleterre et je prédis un 1-1 avec victoire des Anglais aux tirs au buts. Si. #vinvindamus
About these ads
5 Commentaires leave one →
  1. juin 25, 2012 8:18  

    "je serai pour l’Angleterre et je prédis un 1-1 avec victoire des Anglais aux tirs au buts. Si.".
    Pareil que toi. Raté :-(

  2. juin 25, 2012 1:31  

    Je n’aimais déjà pas le foot, mais cette équipe va m’en dégoûter à tout jamais !
    Je ne les remercierai donc jamais assez.
    Je crois néanmoins qu’avec l’indécence de leur compte en banque ils se croient tout permis l Et les mecs soi-disant "bien" sont éclipsés par ces merdeux. Au moins grâce à eux et à leur ego surdimensionné, on échappe à la victoire et à la déferlante de supporters, de klaxons et autre prétendues manifestations de grand élan de solidarité dans la joie et le partage.

  3. juin 26, 2012 2:47  

    Tu developpes un point essentiel dans ton texte, c’est le manque d’envie, de plaisir. je n’y connais rien au foot c’est bien pour cette raison que je viens l’ouvrir ;) Moi j’ai l’impression que tout cela manque de sueur, d’envie, de joie, de combat… Aujourd’hui on a érigé les "footeux au rand de stars au détriment de celles du cinéma, la médiatisation people de ces sportifs ne fait qu’enfoncer le clou… je regarde rarement le foot car pour moi c’est l’antithèse du sport collectif, l’etat d’esprit des joueurs ne fait que renforcer mon opinion, et pourtant je sais que j’ai tord… retrouver la passion et l’envie… le plus difficile.

  4. Toto l'Asticot permalink
    juin 26, 2012 8:18  

    A l’heure ou les banques kidnappe le peu de liberté qu’il te reste toi tu ecris sur cette pitoyable équipe de France.

    Continuez à vous soucier sur ces problèmes qui n’en sont pas, on s’en branle qu’un petit péteux de 20 ans insulte un autre mec, ok il représente l’équipe de France, et après ?

    Le mec il touche un chèque à la fin qu’il gagne ou qu’il perde. Il aurait tort d’envoyer chier la terre entière avec l’arrogance qu’on lui a donné en exemple dans ce milieu du foot, et il a raison.

    Attention je ne dis pas qu’il a raison d’être irrespectueux, je vomis ce genre de comportement, mais il a raison d’envoyer chier le système médiatique dans son ensemble.

    Ce système est risible, ridicule complètement immoral, et vous voudriez que ses acteurs soient eux moraux ?

    Alo Oxo ici la terre !!!! Wake Up !!!!

    On est tellement cons, à donner de l’importance à ces broutilles qu’il aurait tort de ne pas nous prendre pour ce qu’on est.

    Sérieux tu as écris : "J’ai eu du mal à trouver le sommeil. Ce matin, au calme, voici que je pense. On s’en fout, certainement, mais je pose les mots, ça m’aide."

    Le foot perturbe tes nuits ? Un jeu perturbe tes nuits ? Poser des mots ça t’aide sérieux ? Sérieux ? Wow ….

    Et moi je suis encore plus con de venir prendre de mon temps pour écrire un commentaire sur un sujet qui n’en est pas un pour moi, parce qu’il y a tellement plus grave qui se profile à l’horizon, et on nous endors avec ce genre évènements qui n’en sont pas pour éviter de parler des vrais qui vont changer votre vie et la mienne à moyen terme.

    Bref à l’heure d’aujourd’hui il faut être un imbécile heureux pour être supporter, et je suis heureux d’être un imbécile qui ne soit pas supporter.

    J’imagine comme 90% des blogueurs quand un commentaire les gènes, celui-ci ne verra jamais le jour, mais bon j’aurais donné un avis un peu différents de tous ceux qui vont apporter de l’eau à ton moulin.

    Bref si je parle bien au Vinvin que j’ai vu sur France 5, j’ai la naïveté de croire que je ne serais pas censuré, wait and see.

    • juin 26, 2012 10:13  

      Pas de souci, tant que les gens ne m’insultent pas ou n’insultent personne (on est à la limite avec imbécile heureux mais ça va -), je laisse tous les commentaires. Pour le sommeil, oui ça m’arrive de me laisser envahir par des pensées. Et on peut s’énerver sur le foot comme sur les banques, la famine, les meurtres, la faillite du système ou le chômage. L’un empêche pas les autres, ça s’additionne, c’est ça le problème. Et le foot, pour ceux qui l’aiment, est un objet de passion comme l’art, le cinéma, la couture ou le bridge. Chacun son truc. Quand on plus on a un fils qui joue, qui adore, ça devient une affaire de famille, un loisir et des émotions. Donc on a le droit de s’émouvoir, de s’énerver, de partager. Et au bout du compte, je te l’accorde, y’a plus grave. Bonne journée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 76 autres abonnés

%d bloggers like this: