Skip to content

18/20 à "David et Madame Hansen" le film d’Alexandre Astier

août 24, 2012

"Dur pour un acteur de comédie de changer de registre, patati, patata…?", combien de fois va-t-il l’entendre, cette question, le père Astier. Et je dois dire que je flippais un peu pour son défi avant d’assister à la projection de son dernier film. On a toujours un peu peur pour les gens qu’on admire…

Mazette. J’ai kiffé ce film. Pris du début à la fin. Une belle histoire, un décor de feu, de la poésie, de l’humour, de l’angoisse, des comédiens justes (j’aime beaucoup Julie-Anne Roth, celle qui joue sa fiancée, charmante, si, si…). Une atmosphère stressante, violente et drôle à la fois, et des dizaines de petites scènes super subtiles, dont la scène de la station service entre Adjani et lui, un champs-contre-champs enivrant de toute beauté ; on sent que le mec s’est fait plaisir. Adjani, parfaite dans la globalité, époustouflante dans une scène qui vous arrache les tripes, une scène dont je ne dirai rien pour ne rien déflorer.

Et pour ceux qui tiennent absolument à avoir du Astier façon Kaamelott, vous en aurez pour votre argent. Il est là avec son oeil coquin, sa voix, sa moue du mec qui s’en prend plein la gueule. Il pourrait jouer une majorette qu’on serait content quand même. Et je ne parle pas de la musique, dont il s’est occupé, mais ça vous le savez si vous suivez monsieur sur les réseaux.

Bref, je suis soulagé d’avoir aimé, parce que je n’aurais pas su quoi faire d’une déception.

About these ads
10 Commentaires leave one →
  1. Christophe permalink
    août 24, 2012 10:03  

    C’est là le grand débat entre l’inné et l’acquis. Ce type est 1000 % inné. Quels que soient le rôle, la musique ou les paroles qu’il compose et ou interprète, il est bon, il est excellent. Il y a des gens comme ça. Rien que de voir son physique, il ne fait rien, il regarde la caméra : il est bon. ça énerve. Mais c’est comme ça. Et ça me plait.

  2. Bruno permalink
    août 24, 2012 4:13  

    Euh non. Quand on a des parents acteurs, qu’on s’est entrainé à doubler les films de Audiard en coupant le son depuis l’enfance, qu’on a appris la musique depuis le plus jeune âge, qu’on a une maman qui parle de jeu et d’écriture qu’en terme de technicité, etc etc c’est du 100% acquis. Le talent, dans ce métier, c’est du travail et du vécu.

  3. Wacoon permalink
    août 24, 2012 5:14  

    Alexandre Astier, c’est surtout un mec curieux qui bosse beaucoup. Alors ça se ressent largement dans le résultat. Et comme d’autres sombrent dans la facilité, le déjà-vu ou le mauvais goût, la différence est encore plus flagrante ! ^^

    Par contre, je ne savais pas qu’il sortait un film :shame: Va falloir que je m’y attelle !

  4. Christophe permalink
    août 24, 2012 5:21  

    M Bruno, loin de moi l’idée d’opposer le talent au travail acharné. Alexandre est gavé de talent, et en plus il bosse comme un dingue. Et pour moi, avoir des parents comédiens, ce n’est pas de l’acquis, c’est bien de l’inné, non ? En tout cas il n’a jamais l’air de bosser et c’est ça le grand talent. C’est même au delà : bosser comme un malade sans s’en rendre compte parce qu’on y prend juste plaisir et on rayonne. Allez, loin de moi l’idée de lancer un débat international, j’exprimais mon admiration tout simplement. keep cool. Et merci Vinvin.

  5. ivan permalink
    août 26, 2012 9:52  

    ben moi je le trouve plutôt moyen comme acteur, surtout au théâtre où son monologue m’a consterné… s’il n’était pas connu on aurait trouvé ça aussi mauvais que les 90% des spectacles d’Avignon off. Mais bon comme on est à l’époque des acteurs télé… alors allons y il est génial. bof bof bof

    • Bruno permalink
      août 26, 2012 10:16  

      Tu parles de son one man show "Que ma joie demeure ?", pas encore vu donc je peux pas me prononcer.
      Mais sinon, le comparer au festival d’Avignon, c’est une ignominie, c’est incomparable, d’autant plus qu’il exècre le festival d’Avignon.

      Comme acteur, il n’est pas exceptionnel certes mais il est quand même très bon, objectivement.
      Ajoutez à ça son génie en écriture, en composition musicale et surtout en direction d’acteur et mise en scène !
      Le making off de Kaamelott ou on le voit à l’oeuvre m’a laissé sur le cul, c’est monstrueux de simplicité et d’efficacité, et ça c’est quand même la marque des grands.

      Et pour finir, c’est un acteur qui s’est fait connaitre à la télé, certes, mais on ne peut le qualifier ainsi. Il a débarqué tard dans sa carrière, à la télé, il avait déjà un passé assez fourni au théâtre déjà, donc c’est un vrai comédien et pas un acteur télé au sens médiocre du terme.

  6. annesoso permalink
    août 27, 2012 12:20  

    J’irai.J’aime vraiment l’univers de ce gars-là.

  7. août 29, 2012 10:27  

    Oui c’est difficile de "juger" le travail d’un ami.
    J’ai bien aimé le film. Il y a des choses magnifiques, dont la musique évidemment.
    Et rien que pour avoir choisi Isabelle Adjani pour être sa Madame Hansel Bergman : merci.
    Elle s’est fondue dans l’univers et la "langue" d’Alexandre avec une facilité déconcertante.
    Elle est drôle et bouleversante.
    Mais la scène dans la maison casse un peu le rythme, comme s’il ne parvenait pas à la conclure !
    Et puis, il se tire quand même un peu une balle dans pied avec la psychologie de comptoir de la fin !!! Dommage. Mais bel essai, à transformer.

  8. Pat. permalink
    août 30, 2012 12:52  

    Hum, je ne sais pas si nous avons vu le même film.
    Autant Adjani est crédible dans son rôle et donne un intérêt à poursuivre le récit, autant Ce cher A.A possède un jeu tellement forcé qu’on s’attend à une suite de gag de sa série M6, le réalisme prend fin dès lors qu’il ouvre sa bouche avant de finir par cette étiquette lourde de "…madame Hansen". Ce qui est plus surprenant c’est que la composition musicale est proportionnelle à son jeu. Je passerai sur une histoire qui ne m’a pas marquée plus que ça, peut-être qu’une sortie dix ans plus tôt aurait changé la donne.
    Vous aurez compris ma déception.
    En attendant le prochain.

    • Bruno permalink
      août 30, 2012 1:27  

      Hum, avez vous vu TOUTE la série Kaamelot ? Car c’est loin d’être une série étant une "suite de gags".
      Parce que si effectivement vous ne connaissez Alexandre Astier que pour la série dans ses débuts quand c’était des épisodes courts, l’attente vis à vis de son jeu est faussée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 76 autres abonnés

%d bloggers like this: