Skip to content

4h27

mars 15, 2007

Gary_oldman_2Je tourne sur moi-même, sans fin, j’ai chaud et j’entends tous les bruits. C’est reparti mon kiki. Combien de temps m’aura-t-il fallu pour reprendre mes bonnes vieilles habitudes… Un oiseau de nuit, solitaire et fatigué. P’tain, qu’est-ce qu’il faut faire pour trouver la paix ? Qui sont ces gens qui roulent à 4h27, je me pose la question une nouvelle fois. J’ai mille projets en tête, et je ne sais par où les prendre. Fait chier la peur. Faudra-t-il que j’aille puiser encore plus loin pour sortir de moi ?

Si j’allume la télé maintenant, je sais que c’est foutu. Si je ne l’allume pas, c’est pire. Quel choix fantastique. Au plafond il y a de drôles de lumières, jamais vues. Je vois tout dans cette ville. J’entends tout à des kilomètres. Super Jaimie j’te dis.

Le pire c’est que je suis BIEN, je vous jure. En plein montage de mon voyage aux US qui a laissé des traces. Et pas des petites traces. Des traces existentielles. Je voulais faire 3 épisodes de 8 minutes, je pense qu’il y a la place pour le double. Et encore, en enlevant plein de trucs que j’aurais laissés pour une soirée diapo à l’ancienne, juste pour faire chier mes potes…

Sur place on filme des trucs en se disant que c’est de la bombe. Une fois ici, on visionne et on est déçu. A l’inverse, le petit truc que j’avais pas vu prend tout à coup une dimension comique, ou poétique, hallucinante. Je prends un pied monstre à construire des histoires. Je voudrais que ça ne s’arrête jamais…

Parfois je me dis que j’aurais dû écrire, chaque jour, plutôt que filmer. Toujours cette bonne vieille hésitation que je traîne depuis des années. L’écriture ou l’image. L’image ou l’écriture. Faut-il choisir ? Chier.

Mes nains ils ne savent pas pour mes insomnies. C’est rigolo papa avec la lunette roses, mais pourquoi t’es fatigué ?

C’est dans ces moments-là que tout se dessine, que je suis le plus dangereux. "Cette petite période de calme avant la tempête", disait Gary Oldman dans Léon. Une violence dans les tripes qui ne s’explique pas. La lame de fond avant la déferlante…

A 4h27, on fait des phrases courtes et incohérentes avec "trucs" et "chier" dedans, parce qu’on a l’impression que tout le monde dort et s’en moque du style.

Publicités
33 commentaires leave one →
  1. mars 15, 2007 5:18

    Gnark gnark gnark, a 23h15, tout le monde ne dort pas de l’autre cote de l’Atlantique mais on s’en moque un peu du style 😉
    La prochaine fois ecris et filme, tu seras moins decu, enfin juste pour ca … parce que finalement nous avons toujours l’impression d’en avoir un peu laisse derriere, non ?

  2. mars 15, 2007 6:13

    Ben alors, t’as des insomnies?
    ca me fait revenir 3 ans en arriere lorsque j’ai decouvert les usa pour la premiere fois apres etre revenue en France…
    Puis, apres tant de questions, projets et d’hesitations, j’ai pris la decision de tout vendre pour m’installer au pays de l’oncle Sam et je ne le regrette pas!!!

  3. mars 15, 2007 6:25

    Rassures toi mon Vinvin, quelques soit l’endroit où l’on vit, il y a des personnes (dont je fais partie) qui ne sont bien que la nuit !
    Quand j’étais en France, j’avais les horaires Californiennes… A présent que je suis aux stats, j’ai les horaires de Tokyo !! Je me dis alors qu’il faudrait que j’aille à Tokyo pour avoir les heures françaises ??? LOL !!
    Donc oui :  » Zarma ! Chier ! C’est quoi se bins !  » (LOL, la réfèrence à deux balles !)
    Je doute pas que ton voyage à laissé des traces. Et tant mieux d’ailleurs ! Car on a l’impression de gravir un étape dans notre vie dans ces cas là, car on a l’impression de devenir beaucoup plus lucide… Cela peut être ton voyage aux stats dans ton cas comme l’a été mon voyage autour de l’Europe du Sud et de l’Est !
    Ce sont alors des milliers de petites anecdotes, de souvenirs, de phrase, de mots, d’images, de sons et d’odeurs qui nous viennnet à l’esprit… Tellement que l’on arrive pas à se souvenir pleinement et précisément de chacuns… mais on sait qu’ils sont là !
    Tout se bousculent et l’on ne sait pas par quoi commencer… et l’on voudrait rien oublier et tout mettre sur papier, péllicule ou autres… Mais comment faire ?? On regrette alors de ne pas avoir des camescopes à la place des yeux, des magnétophones à la place des oreilles afin de pouvoir « graver » à jamais ces pures moments de bonheur !
    Cela peut être alors frustrant de ne pas pouvoir tout réaliser, devoir faire des choix, mais bon… petit à petit cela va s’éclaicir et les grandes lignes vont restées… tu sauras alors quels sont les points les plus importants que tu veux conserver et voir aboutir !
    Pour ma part, j’ai tenu un carnet de route pendant mes périples, et j’y ai ajouté quelques podcast, vidéo et photo de temps à autre… A présent je regrette de ne pas avoir assez de podcast/photo et vidéo !
    L’homme est alors un éternel insatisfait !
    @+
    Phil.tx.us (qui ne dort pas à 12:20am ici !!)
    PS: Excellent référence au niveau du film ! Léon est l’un de mes films favoris !

  4. patricia permalink
    mars 15, 2007 7:37

    bon…tout est normal, je vais donc prendre mon second p’tit déj !

  5. mars 15, 2007 8:12

    trop de question tue… non pas les questions mais l’avancée.

  6. mars 15, 2007 8:35

    Une petite pignolade, ça aide à se rendormir. Enfin, moi, je dis ça, je dis rien…

  7. mars 15, 2007 8:57

    Ben dis-donc c’est le big trip existentialistik ou bien ?
    Tu changerais pas de dizaine bientôt toi au moins ?
    Ben non pourtant !
    Sinon la réplique c’est :
    « I love the calm moments before the storm. It’s like Beethoven. »… en référence à « Immortal Beloved » qu’il avait tourné (Gary Oldman). Mais bon je dis ça, je dis rien. C’est juste pour me la péter.

  8. mars 15, 2007 9:14

    Attention quand même au petit matin : les autres finissent toujours par se réveiller, aussi…

  9. mars 15, 2007 9:24

    Je trouve que les phrases courtes sont bien plus stylées, plus sculptées, que les phrases longues. ON te sent vivre, on sent que ça bat en rythme, là-dedans, ça cogne et ça fait du bruit, un bruit sourd, un bruit sauvage, comme une peur qui te porte.

  10. mars 15, 2007 10:16

    Combien de grands ont produit sous l’emprise de la nuit blanche, parce qu’en plein jour, c’est la page qui l’est hein?
    Je ne savais pas pour l’hésitation, pourquoi pas les deux en parallèle, écrire ce que tu n’as pas pu faire voir et inversement?
    Oui, très con hein, me doute bien que t’y a quarante cinq millions de fois pensé.
    Bizettes, moi j’aime bien la nuit, surtout parce que personne qui vient escournifler ce que je fais. Sauf les chats, mais là encore, personne pour me voir les faire voler dans le salon à coups de lattes. Ahhh que j’aime les bêtes.

  11. mars 15, 2007 10:29

    pour les fois où tu voudrais te rendormir, un truc qui marche bien chez moi = écouter des musiques douces dans ton mp3

  12. cocolastico permalink
    mars 15, 2007 11:00

    C’est bon lorsque tu te retrouves tout seul face à toi même. Tu ne peux pas te mentir dans ces moments là…
    Tu flippes sans savoir pourquoi, tu regardes la nuit et tu te dis que le monde t’appartient. C’est trop bon…!
    C’est dans ces moments là, qu’il faudrait que tu écrives.

  13. mars 15, 2007 11:54

    smoke on the water (and fire in the sky)

  14. Pseudo ! permalink
    mars 15, 2007 12:18

    Il y a un accuponcteur, spécialiste de « la régulation du sommeil », actuellement en cours de « test » par des insomniques caractérisés qui ont déjà tout essayé et étaient prêts à renoncer définitivement…
    S’il est effectivement aussi efficace qu’on le dit, on te communiquera volontiers ses coordonnées !…
    Qui sait ? Il saura peut-être y faire avec toi aussi…
    Et si çà ne fait pas de bien… çà ne peut en aucun cas faire de mal…

  15. mars 15, 2007 12:19

    Je croyais qu’en cas d’insomnie, tu dormais dans le salon… :op

  16. mars 15, 2007 1:09

    « Ces choses au fond de nous qui nous font veiller tard ».
    Plus sérieusement, il faut écouter Môsieur Resse, il a l’expérience de son coté moi je dis…

  17. mars 15, 2007 4:12

    le meilleur moment de la journée, c’est la nuit ! C’est là que l’on pense mieux, que l’on mange moins, que l’on fait moins de bruit, que l’on se calme…

  18. mars 15, 2007 4:28

    Pourquoi choisir entre l’écriture et le film ? Tu n’as qu’a filmer tes écrits ! Tu vois, tu n’es pas seul dans ta fatigue quotidiannesque!
    Pardon : je sors

  19. patricia permalink
    mars 15, 2007 4:31

    bon sinon tu nous montres tout en vrac , on se fera les montages t’inquiète … enfin moi non ,parce que mon ordi fait son pignoufle en ce moment, faut pas que je pousse le bouchon trop loin sinon il va décéder!

  20. dany permalink
    mars 15, 2007 6:30

    Si tu demandes mon avis (tu le demandes?), moi je préfère quand tu écris je l’ai déjà dis. Tes videos me laissent un peu de marbre, enfin non j’exagère parfois je souris. Par contre je prends beaucoup de plaisir à te lire, entendons nous bien c’est un plaisir tout ce qu’il y a de plus intellectuel.

  21. mars 15, 2007 6:58

    Envie de voir le film…
    En vie de voir le film…

  22. mars 15, 2007 6:58

    Envie de voir le film…
    En vie de voir le film…

  23. Ninon permalink
    mars 15, 2007 7:55

    Ségolène Royal sera ce soir sur France 2 dans l’émission à vous de juger, où elle devrait préciser (du moins je l’espère) ses idées en matière économique et fiscale notamment.
    Bonne soirée.

  24. mars 15, 2007 9:56

    j’ai connu beaucoup de nuits blanches, où je m’endormais au petit matin, pour me réveiller 30 minutes plus tard, la peau jaune ou bleue ou verte… Courage Vinvin ! Et si tu veux monter un business qui ait du sens, qui soit durable, et qui te donne du bon temps… Appelle moi… Mon numéro sur Viadeo.fr
    Mike

  25. mars 15, 2007 10:36

    I love you!

  26. ouam permalink
    mars 15, 2007 10:46

    Ouais, putain , chier … ah merde, il est 22h44 !
    Je repasse tout à l’heure.

  27. ouam permalink
    mars 15, 2007 10:50

    Tiens en attendant une devinette californienne:
    Monsieur et Madame Lamaindanslaculottedepamelaanderson ont une fille, comment s’appelle-t-elle ?

  28. mars 15, 2007 11:57

    Ouam: Jemmie?

  29. mars 16, 2007 12:36

    ça marche aussi avec Monsier et Madame Lamaindansleslibardebradpitt…

  30. Géraldine permalink
    mars 16, 2007 1:48

    Je le trouve très beau ce texte, 4h27. Un jour je vous (est-ce que j’aurais le droit de te tutoyer?) dirai que j’écris tous les jours un petit texte à moi que je titre de sa date et de son heure.
    Ne pas choisir, tout faire, tout ce qu’on a envie, écrire, filmer, le temps nous manque? Non, prenons-le et faisons en ce que nous en voulons.
    Eh oui, il n’a pas voulu poursuivre plus loin une fois qu’ELLE était partie.
    Je suis très touchée de découvrir que vous êtes passé sur mon blog, merci.

  31. mars 16, 2007 9:34

    jolie note. Une insomnie qui valait le coup.

  32. mars 16, 2007 5:47

    Sympa ce post ! en avant le montage !

  33. mars 16, 2007 8:10

    Super la bande annonce ! Pardon le traileur. Il manque juste la voix off comme pour tout bon film américain. J’ai bien noté le 23 dans mon agenda. Je réserve mon fauteuil. On va faire péter le pop-corn !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :