Skip to content

Samedi matin bouché…

mars 17, 2007

Grand_corps_maladeJ’aurais bien fait une petite vidéo, hop hop hop, vit’fait’su’l’gaz, mais c’est que non. Je ressemble à un tétard mouillé dans une marre du Berry. Une sorte d’hybride entre Michel Muller et un poney. C’est que je suis sensible à la pollution, aux pollens, aux poussières, aux acariens, aux voisins bruyants, à la connerie humaine, aux dates de péremption, à Dupont-Aignan (HA HA HA), à Maud Fontenoy qui danse comme aux plus grandes heures du Pacha Club, aux variations de température… Je suis pire qu’une vache au changement d’heure, ça me dérègle tout ça. La gorge en feu et profonde (sans Linda Lovelace), le nez pris (sans Brigitte Bardot), les mêmes yeux que Delors en mars (sans Faye Dunaway… elle est compliquée celle-ci)… Bref, je suis une merde urbaine, la tête dans un éteau de fer, comme Allan Jones avant de se rendre compte qu’il est entré dans la 5ème dimension. Normalement j’étais censé conduire une rosalie à base de nains de jardins sautifères, mais là je suis en pleine forme pour de la fleur d’eucalyptus, des charentaises centristes et un bain de nez. Dans de telles conditions, comment rester sexy ? Brad Pitt, même chez le proctologue, reste Brad Pitt. Quant à moi je tire vers le Darry Cowl, avec aucun espoir de me faire triporter. Adieu monde cruel, je vais marcher, loin, en espérant tomber sur un village…

Publicités
19 commentaires leave one →
  1. patricia permalink
    mars 17, 2007 9:42

    bah ! même pas que tu es un tétard !
    essaye de trouver un sauna , un hammam … sinon mange un éclair !

  2. mars 17, 2007 9:59

    Très bon ça les charentaises de centriste 🙂

  3. mars 17, 2007 10:19

    Retour à Paris, retour à la réalité. Oui, c’est douloureux, je sais! Cheer up! 🙂

  4. mars 17, 2007 11:02

    ah ah la photo, très fort.

  5. mars 17, 2007 11:14

    Dans ces cas-là, il faut rester sous la douche.
    Ça facilite pas la vie sociale, c’est vrai…

  6. mars 17, 2007 11:56

    Je cherche le rapport entre Grand Corps Malade et ton état lymphatique/protozoaire du samedi matin …
    Le nom peut-être ?
    Ah, ça y est, j’ai compris, tu t’es reconverti dans le slam !!!

  7. mars 17, 2007 12:43

    6 commentaires en 3h 30 de temps !!!
    Mais ils sont où ?
    Tu crois qu’ils se sont tous dit que d’avoir 1 135 545 visites c’était trop !!!

  8. mars 17, 2007 12:58

    762 jeux de mot dans un post, pour quelqu’un de malade, c’est quand même pas mal

  9. papa franz permalink
    mars 17, 2007 3:15

    De Laura Mars, et pas Delors en mars.
    On peut tromper une fois mille personnes, mais pas mille fois…

  10. mars 17, 2007 7:29

    « Les yeux de laura mars », film d’irvin kerchner … tu nous as pris pour des couillons ou quoi?
    @ + …

  11. Pseudo ! permalink
    mars 17, 2007 10:55

    Ce n’est pas pour être sarkostyque… mais il faut tout de même reconnaître qu’on n’est pas tous Ségo dans la vie !…
    Il y en a, dit-on, qui se croient encore plus Ségo que d’autres !!! Est-ce vraiment raisonnable ? Non ? Alors, grand bien leur fasse…

  12. Pseudo ! permalink
    mars 17, 2007 11:09

    Toujours sans vouloir être plus sarkostyque que nécessaire, il semble bien que le temps est venu de reconnaître que la Royaltitube !…

  13. mars 18, 2007 8:18

    « Brad Pitt SURTOUT chez le proctologue »…

  14. doobyx permalink
    mars 18, 2007 9:07

    lol mdr:):o) geek! shy’m

  15. mars 18, 2007 11:40

    Prends soin de toi! (celle-là elle est tellement difficile que j’ai pas encore trouvé, dis donc) ;o)

  16. mars 18, 2007 1:02

    je passe juste souhaiter 1 BONNE FETE a toi CYRILLE!!!!

  17. mars 19, 2007 9:40

    Ah Les YEux de Laura Mars avec Faye !!! Je me suis toujours demandée comment elle faisait pour prendre des photos accroupie avec la jambe droite complètement en extension !!! C’est beau le cinéma !
    Sinon : prends un zyrtec !

  18. patricia permalink
    mars 19, 2007 10:51

    Les aspirateurs c’est traite : le mien vient d’avaler la lettre « I » de mon clavier … être obligée de trifouiller dans le sac à poussières un lundi matin c’est abuser!

  19. mars 19, 2007 11:55

    Ca pourrait être pire…
    Une pensée pour ce vieux Gaston Ouvrard
    J’ai la rate
    Qui s’dilate
    J’ai le foie
    Qu’est pas droit
    J’ai le ventre
    Qui se rentre
    J’ai l’pylore
    Qui s’colore
    J’ai l’gésier [gosier]
    Anémié
    L’estomac
    Bien trop bas
    Et les côtes
    Bien trop hautes
    J’ai les hanches
    Qui s’démanchent
    L’épigastre
    Qui s’encastre
    L’abdomen
    Qui s’démène
    J’ai l’thorax
    Qui s’désaxe
    La poitrine
    Qui s’débine
    Les épaules
    Qui se frôlent
    J’ai les reins
    Bien trop fins
    Les boyaux
    Bien trop gros
    J’ai l’sternum
    Qui s’dégomme
    Et l’sacrum
    C’est tout comme
    J’ai l’nombril
    Tout en vrille
    Et l’coccyx
    Qui s’dévisse
    Et puis j’ai
    Ajouté
    Voyez-vous
    C’n’est pas tout
    J’ai les g’noux
    Qui sont mous
    J’ai l’fémur
    Qu’est trop dur
    J’ai les cuisses
    Qui s’raidissent
    Les guiboles
    Qui flageolent
    J’ai les ch’villes
    Qui s’tortillent
    Les rotules
    Qui ondulent
    Les tibias
    Raplapla
    Les mollets
    Trop épais
    Les orteils
    Pas pareils
    J’ai le cœur
    En largeur
    Les poumons
    Tout en long
    L’occiput
    Qui chahute
    J’ai les coudes
    Qui s’dessoudent
    J’ai les seins
    Sous l’bassin
    Et l’bassin
    Qu’est pas sain
    En plus d’ça
    J’vous l’cach’ pas
    J’ai aussi
    Quel souci !
    La luette
    Trop fluette
    L’oesophage
    Qui surnage
    Les gencives
    Qui dérivent
    J’ai l’palais
    Qu’est pas laid
    Mais les dents
    C’est navrant
    J’ai les p’tites
    Qui s’irritent
    Et les grosses
    Qui s’déchaussent
    Les canines
    S’ratatinent
    Les molaires
    S’font la paire
    Dans les yeux
    C’est pas mieux
    J’ai le droit
    Qu’est pas droit
    Et le gauche
    Qu’est bien moche
    J’ai les cils
    Qui s’défilent
    Les sourcils
    Qui s’épilent
    J’ai l’menton
    Qu’est trop long
    Les artères
    Trop pépères
    J’ai le nez
    Tout bouché
    L’trou du cou
    Qui s’découd
    Et du coup
    Voyez-vous
    J’suis gêné
    Pour parler
    C’est vexant
    Car maint’nant
    J’suis forcé
    D’m’arrêter.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :