Skip to content

Le débat tel que je l’ai entendu…

mai 3, 2007

SegoSarko

Elle : Et vous, Mr Sarkozy, savez-vous quelle est la part du nucléaire ? Hein ? Vous ne savez pas ?!?
Lui : Si je sais : 50% !!!
Elle : Ha ha ha, il l’a dans le dans le cul le lutin ! C’est 17% ! Pauvre tanche !
Lui : Qu’est ce qu’elle me dit la gourdasse ? 17% ?!? C’est le taux d’utilisation de tes neuronnes grosse vache du Poitou !
Elle : Rrrro l’autre il sait même pas quelle est la part du nucléaire et il veut être président, ça me fait trop rigoler, ha ha ha, je ris, regardez mes dents !
Lui : Me cherche pas salope ou je te rappelle pour les sous-marins ! Si tu continues je te ficelle et je t’enferme dans une Centrale Nucléaire Finlandaise de Quatrième Génération !
Elle : TROISième génération ! Il a faux, il ne sait pas ! Arlette Chabot, il ne sait pas pour les générations ! T’es mal, enculé de petit flic de mes deux !?!
Lui : Et comment tu les finances tes économies d’énergie super nany ? Hein ? Tu prends le pognon de la Sécu ? Ni vu ni connu je t’embrouille !
Elle : Ouais ! Et je demande aux partenaires sociaux. Eux, ils savent.
Lui : Ah ouais ?!? Et pour les 35 heures ?
Elle : Les partenaires sociaux, tout pareil.
Lui : Et les retraites ?
Elle : J’ai l’intention d’en toucher deux mots aux partenaires sociaux…
Lui : Et la Turquie dans l’Europe ?
Elle : J’ai un très bon ami chez les partenaires sociaux.
Lui : Et la bite de mon oncle ?
Elle : Je suis sûr que les partenaires sociaux ont une idée sur le sujet…
Lui : Je sens que t’es énervée. Dis-le que t’as les nerfs. T’es fragile. Allez hop hop hop, on craque s’il-te-plaît, ça fait deux heures que je me retiens de t’en coller une !
Elle : Je suis en colère mais pas énervée.
Lui : T’es vénère.
Elle : Rrrooooo, c’est laid de dire ça. Petit macho de mes couilles, je suis en colère j’te dis, pas énervée… Tête d’anus !
Lui : T’as les nerfs, t’es fragile…
Elle : Pas du tout. J’ai la colère juste.
Lui : Nananannère, tu t’es énervée, tu ne ferais pas une bonne Présidente. Tu appuierais sur le bouton rouge trop vite…
Elle : Je suis sereinement tranquille mais t’as dépassé les bornes espèce de fiante des Hauts-de-Seine.
Lui : Vous voyez Arlette Chabot, she’s loosing control.
Elle : C’est bon maintenant ! J’ai une question pour vous espèce de poil de loutre !
Lui : Faut rester calme surtout, pas la tête, pas la tête !
Elle : Combien y’a de gargouilles à Notre Dame, hein, combien ? Ha ha ha ha ha, il ne sait pas !!! Il ne sait pas, na na nère le loup !
Lui : 56 ! Pas une de moins. J’te nique la Charentaise. T’es mal ? Tu prends le 50/50 ou t’appelle un ami. J’ai le numéro d’Eric Besson si tu veux…
Elle : Fais péter, je dois lui parler de Cécilia. Au fait, comment va-t-elle ?
Lui : C’est pas gentil de dire ça. C’est vilain. Bouhouuuu, que c’est méchant…
Elle : L’autre il donne des leçons de territoire mais il sait pas garder sa femme. J’me marre, p’tite bite !
Lui : C’est extraordinaire. Alors il suffirait de ne pas être de gauche pour avoir une petite bite ?!?
Elle : Rrrooo, je reconnais votre technique, toujours à pleurnicher dès que vous êtes mal.
Lui : Vous êtes trop méchante. Moi je suis super zen. OK j’ai une p’tite bite, mais je m’en sers moi…
Elle : Tout seul en feuilletant Vélo Magazine ?!? Ha ha ha, passe la cinquième Nico, y’a Drucker qui t’attend !

Bon, je m’égare. Mais on était pas loin…

Publicités
89 commentaires leave one →
  1. mai 3, 2007 9:29

    Voilà, enfin un qui avait les bons sous-titres, j’ai cherché, en tchèque,en ouzbèque, en Finlandais occidental,j’aurais dû venir plus tôt.
    Merci pour ses éclaicissments pour sourds et malentendants.
    Des bizettes

  2. commeçaenpassan permalink
    mai 3, 2007 9:34

    T’étais avec moi ? On était sur la même chaîne ?
    Zarbi, on a vu la même chose et entendu la même zic… Moi , j’ai fait un breack à la moitié du match ( avé mon chéri, ça nous avait inspiré 🙂
    En résumé : pour Ségo : 5 ans de réunionites en tout genre, pour Nico : 5 ans de cool , zen , lexomile…
    Il nous faut un Ministère de l’Apéro bien tassé, très , très vite.

  3. sandiet permalink
    mai 3, 2007 9:37

    Excellent !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  4. mai 3, 2007 9:53

    ah non non tu t’égares pas du tout 🙂
    Vous avez donc le choix entre La garderie présidente et Ensemble, tout devient puéril. Courage!

  5. mai 3, 2007 9:55

    J’ai quasiment entendu la même chose, sauf que le petit à droite, il disait pas « Vous voyez Arlette Chabot », mais il parlait que à PPDA, machiste !

  6. mai 3, 2007 9:56

    Super drôle Vinvin 😉 !!!

  7. mai 3, 2007 10:02

    Ni Versac ni Embruns, mais Vinvin Roi ! Il voit pile poil les choses comme elles sont.

  8. mai 3, 2007 10:02

    Hi hi hi hi.
    C’était exactement ça, décodé. Grands enfants que nous sommes, larirette…

  9. mai 3, 2007 10:06

    hélas… on aurait tous aimé voir celui là.

  10. mai 3, 2007 10:08

    Amusant! 🙂 Je crois que ce type d’exercice conduit souvent à ce genre de situation. Ca ressemble etrangement aux pseudo-débats de partisant durant la campagne non?

  11. mai 3, 2007 10:11

    J’ai vu le même, et même que PPDA & Arlette dormaient dans le fond du décor. Seul lueur dans ce monde de pleutre, à un moment, y a eu un grand flash rouge quand Madame Royal parlait, ça m’a réveillé, sans doute un coup des chinois du KGB.

  12. mai 3, 2007 10:12

    Non mais MDRRRRRRRRRRRRR VinVin !!! C’était trop ça !!! Me suis retenu pour pas exploser de rire au taf !! 😀

  13. mai 3, 2007 10:14

    Merde, j étais sur la 6 ! C’est pour ça je les trouvais à coté de la plaque.

  14. Isa permalink
    mai 3, 2007 10:19

    X-cellent VinVin !! C’est de loin la meilleure analyse que je lis sur le sujet depuis ce matin. Merci bien !

  15. mai 3, 2007 10:27

    C’est de loin la meilleure version!!! Merci cher Vinvin pour ce décryptage majeur!

  16. mai 3, 2007 10:35

    Je vais sûrement devoir baiser les pieds de TactTac pour m’avoir donné le lien de ce post et l’occasion de pleurer de rire de si bon matin. C’est tout simplement énorme, et tout à fait dans le ton. Je comprend pas pourquoi je me suis moins marrée hier soir ?
    Raph j’adore « La garderie présidente et Ensemble, tout devient puéril » =) C’est pas Arlette Chabot qui aurait pu résumer ça aussi bien !

  17. cocolastico permalink
    mai 3, 2007 10:38

    Bah je ne regrette pas d’avoir regarder AC Milan / Manchester United… Je savais que j’allais avoir un résumé très clair du débat ce matin…

  18. Juvenal permalink
    mai 3, 2007 11:11

    Y’a dix ans, j’écrivais sur des forums. A chaque merde que je pondais, j’avais une cour qui criait au génie et me congratulait systématiquement.
    Voilà, aujourd’hui c’est sur les blogs. Demain?

  19. Lofolfa permalink
    mai 3, 2007 11:42

    Oh la la ! Oh la la !
    C’est des mal polis à la télé dis donc.
    Heureusement j’étais à re-re-re-garder le téléfilm de la 3.
    J’aurais pas supporté je crois.
    C’est tout de même odieux des personnes si mal élevées.
    A part ça : j’ai pas de blog.
    Est-ce-que je peux venir arroser les plantes vertes quand ces messieurs-dames seront en ouiquenndes et vacances ?
    (C’est pour participer et lire les dossiers secrets.)(C’est que pour ça.)

  20. mai 3, 2007 11:43

    Juvenal juvapabien ??
    Vinvin : partenaire social, un métier d’avenir ?
    PS : Oh oui VideoGirl, baise mes partenaires piétaux (de pieds…).

  21. mai 3, 2007 12:02

    That’s it. J’avais eu la même idée, mais pas le temps de la mettre en mots. Tu l’as fait et c’est… impérial !
    Grands bravotudes pour toi

  22. mai 3, 2007 12:03

    Ahhh la la la la,
    /Mode thierry Roland – « Ils ne passeront pas leurs vacances ensembles » – Fin du mode thierry Roland/

  23. mai 3, 2007 12:12

    Super, super mais trop bien, il me scotche ton blog. Il me faudrait un revolver pointé sur la tempe gauche par un One-Niners bien énervé pour que je termine mon travail de corrigeuse sociale de copies.

  24. mai 3, 2007 12:24

    … Et pour assurer qu’il y a suffisamment de partenaires sociaux pour tous les sujets qui doivent être discutés (retraite, 35h, Turquie, dilemne entre string et tanga, …), elle se pose un objectif à 80% de salariés syndiqués… C’est « sympathique »…
    Bon, c’est pas tout, mais j’ai des objectifs à fixer pour mon Ministère, et j’ai pris un peu de retard (en même temps, les gonzesses en politique, hein…)

  25. matthieu permalink
    mai 3, 2007 12:58

    juste au passage, concernant le nucléaire, ils se sont tous les deux plantés car en réalité la part est de 78%. Mme Royale a confondu avec un autre chiffre tandis que Sarkozy a répondu totalement dans le vent…
    source : mon pôpa a edf et « Le Monde » de ce matin

  26. mai 3, 2007 1:25

    terriblement classe, toujours de bon gout, jamais de travers, c’esy Vinvin qu’il nous faut comme metteur d’ambiance 🙂

  27. Seb in London permalink
    mai 3, 2007 1:35

    @Matthieu
    Je crois que la question de Ségo portait sur la part du nucléaire dans le mix énergétique français.
    Si plus de 75% de l’électricité est d’origine nucléaire, l’électricité n’est pas la seule source d’énergie : peu de voitures (et encore moins d’avions…) fonctionnent à l’élec par exemple…
    Si l’on veut réduire nos émissions, il faut tout prendre en compte et pas seulement l’électricité… Donc peut-être que le chiffre de 17% est correct.
    Cela dit, Ségo s’est un peu crue au Grand Oral de l’ENA sur le coup. Connaître les chiffres par coeur n’apporte pas grand chose, l’important étant plutôt d’être capable de comprendre les enjeux.

  28. gronaldo permalink
    mai 3, 2007 1:59

    Tiens, t’es rentré de Normandie, tu réponds plus ! Un petit bonjour à « juvagal »…

  29. mai 3, 2007 2:04

    fin très fin j’adore, le reste 75, 80 et même 100%, franchement je m’en cogne mais d’une force

  30. mai 3, 2007 2:16

    Madame la ministre des problèmes de couples, vous comptez faire quoi pour ceux qui manquent de partenaires … on va dire sociaux …

  31. mai 3, 2007 2:31

    Décryptage du debat entre S. Royal et N. Sarkozy

    Quel trait de génie, Vinvin , t’a fait très fort : une analyse pertinente et un décryptage parfait du spectacle d’hier soir, que dire de plus, j’ai pas vu mieux. Où t’as eu ton décodeur ? Mais surtout quel talent, bravo, et merci. .

  32. mai 3, 2007 2:35

    Que du bonheur, ça tape dans le mille, un vrai plaisir à lire, j’espère qu’il y en aura d’autres comme ça…

  33. mai 3, 2007 2:46

    un seul mot :
    Excellent !!!!!

  34. Coumba permalink
    mai 3, 2007 2:50

    Comme dirait Chirac, après avoir été démonté par Ségo, le slogan « travailler plus pour gagner plus » a fait pshiiiit! J’espère qu’il arrivera à trouver un programme de remplacement avant dimanche…hahaha Qu’est-ce qu’on peut se marrer dans ce pays!

  35. mai 3, 2007 2:51

    Pas la peine de regarder la télé 2 heures, il suffit de lire ces quelques lignes.
    Merci, ça m’a fait gagner du temps!

  36. mai 3, 2007 3:01

    Je m’égare (de Lyon)

  37. Isa permalink
    mai 3, 2007 3:18

    Arghh, ce blog est devenu un repère de la droite et des tous-pourris ! Dommage… On va pas avancer des masses comme ça. (mais où est passée Simone JeanPierre ? C’était vachement plus drôle).

  38. Min&Fi permalink
    mai 3, 2007 3:29

    Les partenaires soucieux vont enfin bosser!
    Merci Vinvin pour ce résumé méchament bien dosé

  39. mai 3, 2007 3:34

    Je n’ai pas vu le débat, mais ça, ça me suffit. Merci.

  40. mai 3, 2007 3:36

    je t’aime vinvin!

  41. mai 3, 2007 3:37

    Non t’as raison c’était ça…
    Trop drôle !

  42. Ah_mais_Rica permalink
    mai 3, 2007 3:55

    Pfff…j’comprend plus rien…
    Mon prog Tv doit pas zêtre à jour vu ski m’annonçait :
    – ORTF-1 : Rediffusion Version 2 de la revanche retour du débat Ségolène-vs-Bayrou
    – K-NAL : double (ou+) messieurs sur gazon Assez Mille Ans -vs- Manche Est Terre Unit Aide
    – JEM-6 : Nous, Vastar…euh non, pas Vastar mais Vèle s’tard…
    Bref, VinVin : merci de l’âne à Lise !!

  43. papa14 permalink
    mai 3, 2007 4:49

    Est ce que le fonctionnaire qui doit raccompagner les femmes policieres sera une femme ? si c’est le cas, il faudra les faire raccompagner pour eviter les viols.

  44. mai 3, 2007 4:51

    Ben voilà, peut-être que comme ça je me serais pas endormie

  45. mai 3, 2007 4:52

    De toute façon, on sait déjà que c’est Julien qui va gagner !…

  46. mai 3, 2007 5:28

    hihihi, trop bon ! Et j’veux bien un fonctionnaire pour me raccompagner tous les soirs moi, un volontaire ?
    Bon allez, C’est pas le tout ça, mais j’ai du ménage à faire dans tout ce boxon!

  47. mai 3, 2007 5:30

    On a assisté hier soir à un débat intéressant à plus d’un titre, parce qu’il a permis de se faire une idée plus précise des personnalités des deux candidats, mais aussi de leur conception de la présidence de la république. S’il y a indéniablement du Mitterrand chez l’une, on a aussi découvert du Giscard chez l’autre. Reste à savoir si on était en 74 ou en 81…
    Volonté, courage, pugnacité, des deux côtés, on est tranquille : le prochain Président ne sera pas une couille molle. Ce ne sera pas non plus un brillant technocrate. J’ai rapidement cru, au bout de 10 minutes, que Sarkozy avait pris un avantage décisif, et que la suite allait être un long calvaire pour tous les militants de gauche. Et puis, puisant des ressources on ne sait où, elle a refait surface, a réussi à le déstabiliser et a reprendre l’avantage, et surtout, de mon point de vue, à le garder jusqu’au bout sans rien lâcher. Seule, sa conclusion un peu convenue et mécanique, était faible (comme celle de Mitterrand en 1981). Etonnante, cette femme debout !
    Sarkozy a cherché dès le début à la coincer sur l’argument de la compétence. Donnant l’impression de maîtriser parfaitement ses dossiers, il a fait un remarquable début de débat, limpide, argumenté et pédagogique, alors que Ségolène donnait l’impression de répondre à côté et de passer sans arrêt du coq à l’âne. Manifestement crispée, lui plutôt détendu et sûr de lui, il partait pour une victoire facile lorsque soudain la tactique de Ségolène a commencé à payer.
    Manifestement Ségolène avait prévu de ne pas se laisser enfermer dans un débat technique et de replacer la discussion au niveau des valeurs et des principes, projet contre projet. Dès la première question, elle a pris des chemins de traverse et est allée jusqu’à court-circuiter les journalistes pour tenter de prendre la maîtrise des débats. Sarkozy voulant à tout pris paraître fair-play, n’avait d’autre choix que de la suivre à travers champ.
    Pourquoi aurait-elle eu des scrupules ? La campagne ayant démarré comme elle a démarré, à savoir une grande entreprise de déstabilisation de Ségolène Royal attaquée sur ses compétences, ses bourdes etc… elle n’avait aucune raison de ne pas en faire elle aussi à sa tête dans un débat peut-être crucial.
    Ce faisant, en refusant le débat technique, elle a également souligné avec force les différences de conception de la Présidence de la République. Du côté de Sarkozy, nous avons un Président pragmatique, technicien, qui souhaite maîtriser personnellement l’ensemble des dossiers, qui pour cela trempe ses mains dans le cambouis, mais qui, le nez dans le guidon, et parce qu’il n’a pas le temps de creuser les dossiers en profondeur, veut apporter des réponses trop simples et trop arrêtées à des problèmes complexes et évolutifs : la Turquie ? « C’est non définitif parce qu’elle est en Asie mineure ». Le nucléaire ? « C’est oui à l’EPR, parce qu’on émettra moins de CO2 ».
    Sarkozy est apparu par moment prisonnier de ses dossiers, manquant cruellement de hauteur « On ne peut pas le faire, ce n’est pas le même budget ». « Eh bien moi je le ferai ! » a beau jeu de répondre Ségolène Royal. Et c’est bien ce qu’on attend d’un Président, de pouvoir changer les choses, pas de buter sur des arguties budgétaires. Il y a du Giscard dans cette présidence technicienne, mais en plus besogneux et moins brillant : le cancre Sarkozy réapparaît dès qu’il ne maîtrise plus un dossier : « La part de l’énergie nucléaire en France ? 50%. L’EPR ? 4e génération ». Prisonnier de l’image qu’il veut donner qu’il maîtrise tous les dossiers, il préfère dire des bêtises plutôt que dire qu’il ne sait pas. Malheureusement le lapsus de Ségolène Royal (le nucléaire représente 17% de l’énergie consommée en France et non pas de la seule électricité) a enlevé de la force à cette démonstration.
    A contrario, du côté de Ségolène Royal, nous avons une Présidente visionnaire, qui trace un chemin clair (la social-démocratie, le développement durable, la place de la France en Europe et dans le monde) mais qui perd en précision ce qu’elle gagne en hauteur de vue. Sa position sur la Turquie et sur le nucléaire est évidemment plus forte car plus réfléchie, mais elle ne semble pas trop maîtriser les détails de la mise en œuvre qu’elle souhaite déléguer à son équipe ministérielle. Elle semble abuser de la formule « Ce seront les partenaires sociaux qui se mettront d’accord » pour esquiver tout chiffrage précis, mais comment lui reprocher de mettre en œuvre les principes mêmes de la social-démocratie moderne qu’elle défend, à savoir le refus d’imposer des mesures sans concertation préalable. Il y a du Mitterrand chez cette femme. Beaucoup de Mitterrand. Lui aussi ne maîtrisait pas les détails, confondant parfois les milliers avec les millions, sortant d’énormes incongruités « on va nationaliser toutes les banques » que l’on peut comparer à « on va raccompagner toutes les femmes policiers le soir », mais il avait, comme elle, l’art de distinguer les priorités et les enjeux de demain et l’art de déléguer à des experts la mise en œuvre de leur feuille de route. Je préfère cela à un Sarkozy pas fondamentalement intellectuel ou brillant, qui veut se mêler de tout et qui ne donne pas l’impression de savoir déléguer.
    Et les centristes dans tout ça ?
    Il n’y a pas eu d’appel du pied significatif de la part de Royal, sauf peut-être lorsqu’elle a dit que les paroles de François Hollande ne l’engageaient pas. Tout appel trop pressant eût pu être de toute façon mal interprété. L’argument majeur, c’est qu’elle a manifestement choisi l’axe Strauss-Kahn, que ce dernier sera son premier ministre, qu’il s’est déclaré prêt pour la fonction et qu’il se « portait garant du programme économique de Royal ». Ensuite, son projet est profondément social-démocrate, soutenu par Delors, Rocard, Prodi, et qu’il est dans le sens de l’histoire d’envisager à terme l’alliance PS – centre pour gouverner, face à une coalition conservatrice – droite dure, comme en Italie. Ségolène, désormais au dessus des partis, paraît prête à cela.

  48. mai 3, 2007 6:04

    Excellent! Ce serait top de mettre ce texte en soustitres sur la video.

  49. elleétémakyer permalink
    mai 3, 2007 6:32

    merci vinvin pour avoir tirer la substentifique moelle du propos de la forme et merci à bernard pour son analyse fine des couches supérieures et inférieures de l’epiderme du fond….

  50. Alicia l'Americaine permalink
    mai 3, 2007 8:03

    J’ai jamais autant rigole en regardant un debat presidentielle, meme avec Bush. Vous etes fous, les francais 🙂

  51. mai 3, 2007 8:11

    Tu m’as fait éclaté de rire. C’est tout.

  52. mai 3, 2007 8:15

    Tordant, mais t’as quand même oublié le déjà cul-culte : « C’est pas gentil, MAM Royal! » J’en connais une à l’UMP qui va être contente, tiens…

  53. mai 3, 2007 9:07

    héhé … 😉

  54. mai 3, 2007 9:36

    Très bon et tellement jouissif. C’est tout à fait ça…
    Pour info, revois ton affichage chez moi, c’est en noir sur fond blanc, pas bleu…
    zibous!

  55. La Rupture Tranquille permalink
    mai 3, 2007 10:32

    Les deux sont minables en matière de nucléaire : la part d’emploi de l’energie nucléaire est de 78% en France, ni 50 et encore moins 17 ! Bien joué les branquignols !!!!!

  56. mai 3, 2007 10:53

    je l’ai reçu par mail… c’est énorme le buzz autour de ce texte !

  57. mai 3, 2007 10:56

    énormissime … pas vraiment comme le live blogging chez moi d’hier soir, mais pas loin !

  58. mai 3, 2007 11:11

    t’es fort
    vive ton coup d’état. Je veux bien être ministre. Pas la peine de te casser à chercher des attibutions, juste ministre
    j’aime le titre

  59. mai 3, 2007 11:17

    Mon prénom est Nicolas

    Mon attention a été attirée par une lectrice enthousiaste de Tokyo qui est née et a vécu son enfance à Drancy (comme moi, si si !) sur le fait que ce blog est listé parmi les blogs sympas chez MSN.

  60. Bravitor permalink
    mai 3, 2007 11:52

    VinVin, 20/20. t’es trop fort.
    Dis Sego, c’est qui tes potes les partenaires sociaux qui savent tout????? Ils n’auraient pas les numeros du prochain Loto!!!!!

  61. Clarisse permalink
    mai 3, 2007 11:54

    C’est gonflant à longue ces mecs comme « Bernard » dont on se doute pas une seconde qu’ils viennent nous faire leur mission commando pour un parti politique en nous en remetant une couche d’un texte stéréotypé sur la madone du poitou. On peut plus lire un commentaire sans voire ce genre de spam. Perso je trouve ça contreproductif, laissez les gens respirer !

  62. Pseudo ! permalink
    mai 3, 2007 11:59

    Tout cela, jusqu’à présent, n’est qu’un grand Jeu !
    Sincèrement, peu importe qui perd ou qui gagne, après tout…
    Du moment que c’est nous qu’on gagne, le 6 mai au soir !!! me disait tel(le) candidat(e), le 2 mai au soir.

  63. mai 4, 2007 12:44

    Trop drôle!!

  64. fluffy permalink
    mai 4, 2007 1:03

    @ clarisse
    C’est sur que les commentaires genre « Excellent !!!!! » ou « MDRRRRRRRRRRRRR » sont beaucoup plus productifs……

  65. Laura permalink
    mai 4, 2007 2:36

    Bonjour Vinvin,
    Je te lis depuis longtemps mais ne fait jamais de commentaires, au final c’est drole on en vient rapidement à te considerer comme… »quelqu’un qu’on aime bien ». Bon voilà, je voulais réagir sur ce dernier post mais je n’ai pas encore vu le débat. Je file sur Youtube. 🙂

  66. mai 4, 2007 3:29

    vinvin, belle démonstration de ton expertise en lecture du language des oreilles droites.
    tu prouves encore à quel point 1/ ton art a atteint un niveau d’excellence jamais encore atteint par un humain et 2/ le mouvement de l’oreille droite ne peut rien cacher du statut de pensée profonde de son propriétaire…
    Moi qui, après tant d’années en université, ai essayé si vainement de faire parler les oreilles gauches, je suis baba devant ton résultat.

  67. fisti permalink
    mai 4, 2007 5:53

    putain pourquoi tu t’es pas presente ??? avec toi la politique devient plus claire…

  68. mai 4, 2007 9:11

    Mon moment préféré fut quand même le :
    « c’est pas gentil de dire ça Mâme Royal »…
    mais sans le « déboîté d’épaule »… ça n’avait pas le même goût…
    Un bisou pour faire passer les insultes !

  69. Olive permalink
    mai 4, 2007 9:57

    On avait la nouvelle star sur la 6, maintenant ça passe aussi sur la 1 et la 2 !?
    Vive les éléctions par SMS !

  70. mai 4, 2007 9:59

    Award du commentaire « A pieds joints » :
    @Bernard! (sans conteste, et largement en tête, bravo @Bernard!)
    @Bernard une chanson!
    @Bernard une chanson!
    @Bernard une chanson!
    Et là, sous les acclamations du public, @Bernard se lève et s’exécute – on en révait – :
    « Et moi je suis tombé en esclavage
    de ce sourire de ce visage
    et je lui dis emmène-mouahaha
    Les mots pour elle sont sans valeur
    pour moi c’est sûr elle a ses fleurs »

  71. Requiem permalink
    mai 4, 2007 10:06

    D’accord à 100% avec Clarisse !! Si le web pouvait rester un espace de convivialité où des personnes peuvent débattre sans subir ce genre de pollution verbeuse et prosélytique… ce serait encore mieux !!
    Félicitations pour le blog Vinvin !! J’adore ce genre d’humour !!! Trés trés bon !!!

  72. Ivan permalink
    mai 4, 2007 10:37

    Je retrouve le Vinvin que j’aime. Youpi!

  73. Glops permalink
    mai 4, 2007 11:57

    Dictionnaire du débat ?
    Violontaire : fonctionnaire pour raccompagnir ces messieurs dames
    Volontaires : fonctionnaire pour prévenoir l’enlèvement des nains de jardin
    Bénévolaire : fonctionnaire pour effectuire des heures sup au-delà des 25 heures
    EPR : fonctionnaire pour énergisoir les éoliennes
    Abécédaire : fonctionnaire pour enseignoir
    …. …. …. etctaire

  74. mai 4, 2007 12:15

    Z’êtes sûrs qu’elle l’a pas dit, « dans l’cul le lutin » ? Sûrs SURS ? Ah bon, j’avais cru. J’l’ai pensé trop fort, sans doute.

  75. Marie permalink
    mai 4, 2007 1:28

    Ben moi ça m’a beaucoup fait rire, déjà parce que je trouve ça assez bien vu dans le fond, et en plus aucun des deux n’est épargné, donc chapeau!

  76. mai 4, 2007 1:43

    Même pas chiche de publier les mails d’insultes reçus….!
    Sinon, j’adore du 100% Vinvin

  77. Ah_mais_Rica permalink
    mai 4, 2007 3:06

    Dis-moi ma poule…
    Quand Ségolène dit « dans l’cul le lutin »
    faut-il lire « dans l’cul, l’oeuf lutte, hein » ?

  78. mai 4, 2007 4:35

    20 sur 20 à cette note d’anthologie. Audiard n’eût pas été plus inspiré..

  79. Laurent permalink
    mai 4, 2007 4:47

    Faut demander à Mozinor d’adapter ton texte sur une vidéo détournée…

  80. mai 4, 2007 5:43

    Le débat présidentiel vu par

    Cest lexcellent Vinvin qui nous livre ce quil a cru entendre le 2 mai dernier à la télé. Fort, très fort
    Pas de Tags…

  81. mai 4, 2007 6:20

    Ah ah alors ayé, toi aussi tu te fais insulté par mail ?
    Bienviendu au club. DANS MES BRAS COPAING !
    Oué bon moi rien à voir avec la politique mais, ça duraille depuis presque deux ans les mails d’insultes suivant les notes.

  82. Pseudo ! permalink
    mai 4, 2007 11:25

    On commence à bien le sentir, le résultat de cette campagne présidentielle 2007. N’est-il pas ?
    Après avoir fait le coup de la « terrible colère juste » pendant le « grand débat télévisé »… Ségo s’est fait renvoyer dans ses buts par son ministre de tutelle de l’époque, Claude Allègre en personne.
    Celui-ci déclare haut et fort, aujourd’hui, que c’est scandaleux de sa part, à elle, d’avoir choisi – pour se mettre en « grosse colère » – le sujet des « handicapés à l’école » pour lesquels elle a si peu fait quand elle était en charge, contrairement à son successeur Ferry, par la suite…
    Faire de la politique n’empêche pas de rester honnête, martèle Claude Allègre… pour que les choses soient parfaitement claires !
    Mon pronostic, à la fin de cette campagne ?
    Ségo devrait être confirmée : présidente de la région Poitou-Charente. Ni plus, ni moins !… et c’est déjà bien !!!
    Et vive le Chabichou…

  83. mai 5, 2007 2:44

    EnoOOORMe, J’adore, t’étais inspiré, le pipi-caca- power en politique y’a rien de mieux.
    merci

  84. benichou permalink
    mai 6, 2007 12:31

    C’est pitoyable comme analyse, digne d’un commentaire de CE2, mais c’est bien connu, en france l’humour pipi caca gros mots fait toujours rire les imbéciles

  85. mai 6, 2007 1:17

    Enfin une analyse pertinente du débat!!!

  86. Ludovic permalink
    mai 7, 2007 3:13

    Trés trés bon, Montréal est fiere de vous lol

  87. vince permalink
    mai 7, 2007 4:25

    excellent et très drôle!! merci j’ai bien ri à la lecture :-))

  88. tite rate musquette permalink
    mai 8, 2007 5:29

    entre la vieille institutrice et l’élève premier de la classe le débat ne volait pas très haut.
    c’est dommage, moi j’aurais bien aimé, un peu plus d’humour et de tendresse …

  89. août 10, 2008 1:53

    roibouba@hotmail.fr salut comment allez vous moi je m appelle aboubacar je veut allez a pekin mais je suis un enfants de 14ans je vie en cote d ivoire voici mon phone sur vous etes interesse de moi 00225 04408453

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :