Skip to content

Méfiez-vous des moule bite en Banesto !

juin 10, 2007

PelotonHier j’ai emmené mon nain faire du vélo, entre hommes. Chacun avec son casque et son engin. J’ai testé le long de l’hippodrome de Longchamp, avec les pelotons d’abrutis déguisés en Banesto, shootés à la connerie, dopés à la préparation H ! Mon petit garçon, il a 5 ans, ce n’est pas vieux 5 ans. À un moment il a entendu un gros bruit derrière nous. Ce gros bruit, c’était une centaine d’abrutis en file indienne, déguisés en Bernard Hinaut du dimanche, avec les casquettes Festina et les gourdes Cofidis. Des mollets de troll et des moule bites, des montures en graphite carbone titane dernier modèle, parvenus jusqu’ici grâce à une galerie sur le toit de la BX bordeaux. Comme il a eu un peu peur, je lui ai dit de s’arrêter sur le côté, qu’on allait attendre que le troupeau soit passé. Mais le troupeau n’aime pas les amateurs, encore moins les enfants.Le premier du troupeau a gueulé "Restez pas là connards !"… Deux secondes plus tard, un autre gars, chauve, moulé dans son tee-shirt Française des Jeux, a gueulé "Faut pas rester là abrutis !", et un troisième, dans sa foulée "Bravo les connards, quels cons !"… À cet instant de l’histoire, tandis que mon fils effrayé entend se déchaîner la misère humaine, j’ai comme un coup de sang et je décide de me farcir un peloton ! Je pose mon vélo et fait mine d’avancer sur la route, créant un stress dans le banc de thons, des cris, des mouvements brusques et quasiment des chutes, mais non. Pour accompagner mon geste, je gueule à l’intention des 50 qui restaient, "Vous allez tous me faire chier un par un, bande de moule bites drogués ?".

J’ai entendu grommeler en groupe à plus de 50km/h. Les mecs n’allaient pas s’arrêter. Ils m’auraient sans doute au prochain tour. Ou pas. En tout cas j’allais leur donner un sujet de discussion pour quelques centaines de mètres. Enervé comme j’étais, je les aurais butés un par un de toutes façons.

Mon fils ne bouge pas. Il attend les consignes. Je lui dis qu’on va changer de coin et qu’on va aller au bord du lac, loin des abrutis. Je lui explique qu’il y a des gens qui sont très sérieux tout le temps et que, à l’avenir, quand il voit quelqu’un qui a un short Française des Jeux, il se méfie et appelle la Police. Nous avons mis les vélos comme nous pouvions dans la voiture, et trouvé un vrai paradis autour des Lacs. Là où les gens font du sport pour se détendre, en famille, avec leur fils qui est fier comme tout d’aller plus vite que son papa. Il a retrouvé le sourire et a passé un des meilleurs moments de l’année, je le sais. Il m’a quand même dit que j’avais dit des gros mots et que ce n’était pas bien…

Il n’a pas tord tort.

Publicités
59 commentaires leave one →
  1. juin 10, 2007 7:28

    Il n’a pas torT.
    Signé : un cycliste en robe, c’est plus classe et beaucoup plus sympa.

  2. juin 10, 2007 7:50

    Moi j’ai arrêté le vélo le jour ou j’ai du descendre de mon vélo pour passer par dessus l’autoroute alors que les militaires Faisaient leur jogging du Jeudi soir avec leurs sacs sur le dos et courraient plus vite que moi…

  3. juin 10, 2007 7:51

    Les cyclistes du dimanche, c’est les pires ! :p

  4. juin 10, 2007 8:02

    T’aurais du faire tomber ceux du début, ça aurait fait un effet domino sympa. Surtout qu’ils s’accrochent les shooes aux pédales, ils tombent comme des merdes, huhu.

  5. juin 10, 2007 8:02

    faut se mefier des sportifs, ce ne sont des gens normaux comme toi ou moi !

  6. juin 10, 2007 8:33

    « Vous allez tous me faire chier un « … un quoi ? hm ?
    Tu étais encore énervé quand tu écrivais ?

  7. juin 10, 2007 9:25

    Quelle bande d’enculés ces lopettes !… Quoi… il lit pas ton blog ton fils !

  8. Marc_B permalink
    juin 10, 2007 9:28

    Un conseil Vinvin :
    N’essayes pas le bois de Vincennes, il m’est arrivé exactement le même chose il y a un mois avec mon nain.
    La prochaine fois, je sème des clous….

  9. Antoine permalink
    juin 10, 2007 9:30

    Franchement, je m’étonne de ton attitude. Tout le monde sait qu’autour de Lognchamp, on laisse les pros rouler. Et je comprends qu’on ne doive pas les déranger, c’est un des rares endroits de Paris où ils peuvent bien rouler et s’éclater. Enfin, maintenant tu le sauras. Je me souviens qu’il y a quelques années, je m’étais aussi laissé surprendre…
    Mais moi, je les respecte…
    La prochiane fois qu’on se croisera, je me mettrai sur la file de gauche avec ma 205, on verra ce que tu diras.. 😉

  10. juin 10, 2007 9:40

    Bj je ne mets pas beaucoup de com sur les blogs que je visite, mais là… j’en ai les larmes aux yeux d’avoir lu cette note. C’est un tres bon descriptif de ces bandes de cons qui ne respectent pas un enfant de 5 ans et qui hurlent quand une voiture les frolent à moins d’1m50

  11. juin 10, 2007 9:42

    Fais attention, pareil y avez michel drucker dans ce peleton. Et puis rien ne vaut un bon vieux cuissard « z » de laurent fignon pour ce qui s’en souvienne.

  12. juin 10, 2007 10:05

    Antoine > Je ne vois pas comment on peut respecter des « mecs » qui traitent un enfant de connard.

  13. lôtre permalink
    juin 10, 2007 10:17

    Je comprend pas trop ce que vous avez voulu dire :
    « Vous allez tous me faire chier un par une bande de moule bites drogués ? »
    Je pense que vous avez oublié la virgule avant « bandes de moule…. Mais quand vous dites « un par une » c’est à priori une erreur de français. Pour ma part j’opterai plutôt pour « une par une » si on considère que ces cyclistes sont des couilles molles. Mais peut être avez vous voulu souligner que ce sont des mollusques hermaphrodites mononeuroniques et assexués. ?!?

  14. juin 10, 2007 10:51

    Faut toujours se méfier des mecs qui tournent en rond.

  15. juin 10, 2007 11:36

    Impardonnables…
    Quelle que soit leur passion et la ferveur qu’ils emploient à pousser sur leurs pédales ces mecs manquent autant de respect que la plupart des français au volant (et je sais de quoi je parle !).
    Mais tu as sauvé l’honneur, mon Vinvin ! Tu as su faire briller la flamme de la contemplation dans les yeux de ton rejeton et ça, ça n’a pas de prix.

  16. Moh permalink
    juin 11, 2007 12:06

    Un seul remède : les punaises !!!

  17. juin 11, 2007 7:50

    Ben c’est ballot. T’aurais dû essayer le vélo light (sans sel): http://www.monsieurpetit.com/wnbr/

  18. juin 11, 2007 7:56

    Ca donne envie d’avoir des enfants. Très jolie histoire (même s’il y a des gros mots dedans).

  19. juin 11, 2007 9:54

    @ VINVIN : écoute Vinvin, il m’est arrivé exactement la même mésaventure, mais rue des Francs Bourgeois(es) avec une horde de cyclistes à pieds (et à sacs) !
    La suite sur mon petit blog : http://lepilori.wordpress.com

  20. juin 11, 2007 10:06

    Quel manque de respect de leur part! La politesse, on apprend ça à 5ans, même ton fils pourrait donc leur donner des leçons.
    Hallucinant quand même!

  21. cocolastico permalink
    juin 11, 2007 10:14

    Il y a beaucoup trop de personnes qui oublient que sport c’est principalement de la détente et du plaisir et qui se prennent pour se qu’elles ne sont pas : des champions…
    Les cyclistes sont d’une classe hors du commun lorsque l’on parle de la connerie humaine…Ils sont les seuls au monde, ne respectent aucune règle et n’ont aucune tolérance.
    Bravo M. Vinvin d’avoir su exprimer ma pensée envers ces  » bandes de moule bites drogués… ».

  22. cocolastico permalink
    juin 11, 2007 10:28

    Antoine > Comment peut on respecter des mecs qui insultent un enfant de cinq ans de connard !?? Et lorsque tu dis qu’on doit laisser les pros rouler, c’est pas parce qu’ils se prennent pour Miguel Indurain ou une autre tête de noeud en moule bite que la route leur appartient…!

  23. juin 11, 2007 10:41

    Bravo!!!
    J’aime le Vinvin révolté!! Ca change du fils de pub!

  24. PEL permalink
    juin 11, 2007 11:15

    je lis certains commentaires.. attention à ne pas faire de généralisation de cas pathologiques … et parisiens…
    Je n’aime pas particulièrement ce sport (enfin disons que pour se détendre en pleine campagne périgourdine je peux apprécier sans trop de problème 😉 )
    mais ne pas généraliser ce profil de cycliste existant malheureusement avec le vrai cyclisme..
    ce vrai cyclisme est celui qui se prend « avé l’temps » sans « cofidis » ou « festina » et sans BX !!
    dans notre région il y’a deux sortes de clubs ..; ceux qui roulent pour rouler.. sans aucun autre politique que celle de rouler plus vite que le collègue ,ceux qui cherchent la performance.. étonnament ce sont les moins nombreux (les plus chieurs aussi) et les clubs les moins convoités ! ..
    d’autre part il y’a le cyclotourisme… le nom évoque tout .. rien à ajouter si ce n’est qu’on peut faire du sport .. dans la tolérance ..
    et c’est ce sport qui est développé.. pas le sport de ces trousd’uc !
    Petit info.. 69eme semaine fédérale en Dordogne du 5 au 12 aout 😉
    réunissant 15000 cyclos(touristes) pour visiter en moule-carne la dordogne 😉

  25. waww permalink
    juin 11, 2007 11:42

    Qu’est-ce qu’il y a de plus con qu’un cycliste du dimanche ?
    deux cyclistes du dimanche…
    Je vous l’accorde, elle est facile mais tellement vraie.
    On est pas des sauvages tout d’même…

  26. juin 11, 2007 4:15

    putain merde, Vinvin, t’as encore dit des gros mots! Tu fais chier, bordel!

  27. Jacky permalink
    juin 11, 2007 4:52

    C’est pas bien de dire « connard » à un gosse, on dit « p’tit con » tout simplement.

  28. Laetitia permalink
    juin 11, 2007 5:48

    ça me rappelle quand j’étais à la piscine, pour faire mes petites longueurs tranquillou un soir de la semaine…et que je me suis faite littéralement passer dessus, après plusieurs réflexions préalables, par une bonne femme qui voulait ma ligne d’eau pour elle toute seule et que j’allais pas assez vite, genre.

  29. juin 11, 2007 6:06

    J’adore ta réaction dans le sens où ils n’ont pas a gueuler comme ca devant un gamin, et la route ne leur appartient pas.
    Maintenant c’est vrai qu’a la vitesse qu’ils ont, s’ils choppent ton gamin par une erreure de manip’, ca peut etre dangereux 😉
    T’a bien fait de changer de coin

  30. juin 11, 2007 6:45

    Ils ont bien raison de gueuler les cyclistes.
    Il y a plein de pistes cyclables familiales dans le bois de Boulogne. Donc ça sert à rien de venir les encombrer sur la piste sportive autour de Longchamp.
    C’est comme si un agriculteur montait sur l’autoroute avec son tracteur puis se plaignait d’être klaxonné.

  31. Nico permalink
    juin 11, 2007 7:36

    Moué… Toujours est-il que rien ne justifie l’usage de gros mots, où peut être le fait que de pédaler provoque une mauvaise irrigation du cerveau.

  32. caro permalink
    juin 11, 2007 10:17

    JE HAIS LES CYCLISTES ! Sur les petites routes de campagne y’en a toute la semaine et toute l’année en moule bite en tenue archi complète. 9A gache le paysage ça devrait être interdit. Résultat, mes deux enfants de 8 et 4 ans rêvent que je les fasse quitter la route (disons, gentillement) quand je passe en voiture.
    Quelle honte pour une mère de famille respectable.

  33. juin 11, 2007 11:24

    Faites du scooter, comme ça vous les doublerez tous ces cons !

  34. Yoann permalink
    juin 12, 2007 2:01

    Thomas avait raison… hilare ton billet Vinvin !
    Par contre tu devrais revoir un p’tit peu le design du site pour plus de visibilité.
    Mais sinon j’adore! je me syndic’ tout de suite 😉

  35. juin 12, 2007 10:42

    (Et savez-vous qu’en plus ces gens-la se rasent les jambes ? Oui, exactement, comme je vous le dis !)

  36. juin 12, 2007 10:59

    Si je peux me permettre, cher Vinvin, les deux anneaux cyclables de Vincennes et de Boulogne sont conçus pour la vitesse et utilisés comme tels le dimanche matin, même si l’après-midi c’est plus cool. Il ne s’agit absolument pas de pistes cyclables pour se balader dans le bois en famille.
    D’une certaine manière; c’est un peu comme si tu emmenais ton gamin au circuit Carole avec sa voiture à pédales et que tu protestais parce que les types roulent trop vite autour de lui. Je pense que les types en question se demanderaient d’où tu sors.

  37. juin 12, 2007 10:59

    Si je peux me permettre, cher Vinvin, les deux anneaux cyclables de Vincennes et de Boulogne sont conçus pour la vitesse et utilisés comme tels le dimanche matin, même si l’après-midi c’est plus cool. Il ne s’agit absolument pas de pistes cyclables pour se balader dans le bois en famille.
    D’une certaine manière; c’est un peu comme si tu emmenais ton gamin au circuit Carole avec sa voiture à pédales et que tu protestais parce que les types roulent trop vite autour de lui. Je pense que les types en question se demanderaient d’où tu sors.

  38. Gilles permalink
    juin 12, 2007 11:05

    C’est un peu comme si tu me disais : « Mais qu’est-ce que tu fous là? Y’a des gens qui bloguent là ! Faut pas rester mon gars, ou alors faut s’mettre au rythme de tout le monde… »
    Tu s’rais cap’?
    Non, en vrai, tu s’rais cap’?

  39. Gilles permalink
    juin 12, 2007 11:05

    C’est un peu comme si tu me disais : « Mais qu’est-ce que tu fous là? Y’a des gens qui bloguent là ! Faut pas rester mon gars, ou alors faut s’mettre au rythme de tout le monde… »
    Tu s’rais cap’?
    Non, en vrai, tu s’rais cap’?

  40. juin 12, 2007 11:25

    J’aime pas le vélo… Maintenant je sais que j’ai -et que j’avais- raison! 🙂

  41. juin 12, 2007 11:44

    dac avec Thomas Clément :
    c’est  » foutrement bien … troussé  » je le cite d’aide-mémoire !
    à souvent

  42. juin 13, 2007 9:56

    Tu m’as vue passer ?
    Non ?
    J’étais plaquée à la grille un peu plus loin au moment du passage de la meute hurlante…

  43. mistersuperolive permalink
    juin 14, 2007 9:04

    T’es au top sur ce post!
    J’ai beaucoup ri, ca me rapelle tes « best of » (selon moi) : la corrida, relooking extreme version 1, le ni oui ni non, la mamie qui traverse la route et toi en scooter, etc.
    Je rejoins donc l’ami Thomas Clément sur son analyse!
    D’ailleurs, d’après une étude très personnelle assez poussée (chez les footballeurs)je me suis aperçu d’une brusque chute du QI aussitôt la tenue de sportif du dimanche enfilée…et qui dit brusque chute dit évidemment pour certains spécimens un flirt indécent avec le zéro pointé (il peut pas être négatif le QI??).
    En même temps c’est pas bien c’que t’as fait, t’as dû bien leur niquer leur moyenne à ces pauvres glands (spéciale dédicace à Patrick Chêne!). Ils ont du arriver en retard à l’apéro dans leur pauvres moule bites, suant leurs ricards de la semaine! Maillot jaune (bien tassé siouplait!), ca donne soif!
    De là à dire que les amateurs de la grande reine seraient bien placés à l’élection du roi des grands cons, y’a pas des longueurs!!!
    ciao Vinvin, keep the fight!
    Mistersuperolive

  44. juillet 18, 2007 8:45

    1) Les insultes sont vraiment inacceptables, c’est vraiment du gagne petit
    2) un enfant de 5 ans à longchamps est vraiment un exercice périlleux. Par moment, ce n’est pas une centaine de cycliste, par plusieurs centaines. Il y a un goulet avant d’attaquer la bosse, ca gueule à chq tour ! Ne suis pas cycliste, mais en toute logique, je comprends l’attitude du peloton qui visse et qui se fait peur, et je comprends ton attitude en père indigné !
    Pour moi, les promenades dans les bois et autour du lac sont magnifiques et plus cool pour un enfant…
    Mais ce n’est que mon opinion

  45. juillet 18, 2007 9:28

    J’espère que les commentaires présents ici sont à prendre au 2ème degré, car quand je lis que certains hésitent à faire quitter la route à ces « moules-bites », j’ai soudain très peur.
    Perso, je roule le dimanche, et d’autres jours parfois, et lorsque des voitures me grillent la priorité, me klaxonnent alors que je respecte srupuleusement le code de la route, roulent à 100 km/h en descente face à moi, ou sont parfois un peu pompettes, je n’ai qu’une envie, c’est de les éliminer du réseau routier. Perso, moi aussi je vais être père et je n’ai pas envie de mourir comme çà…
    Qt à l’usage des gros mots, c’est à proscrire et c’est condamnable. Le respect est possible.
    Dernier point : tous les cyclistes ne sont pas des mono neurones. Tous les automobilistes non plus…les promeneurs encore moins…
    Je suis totalement d’accord avec Quasy sinon…

  46. Shuby permalink
    juillet 18, 2007 10:24

    Je ne poste jamais de commentaire mais la je suis abasourdi.
    Certe les insultes ne servent à rien, certe il y a certaines personnes comme dans tous les milieux qui réagissent un peu brusquement mais la je trouve ta réaction un peu disproportionné. Je te signale que tous les cyclistes qui t’ont parlé, l’ont fait juste pour te prévenir que l’endroit était dangereux et qu’un enfant n’avait rien a y faire (les insultes ne sont pas nécessaire mais comme je l’ai dit au dessus il ya des imbéciles dans tous les milieux).Ils ont surement étè surpris et ont eu peur de vous faire mal. De plus, je pense que tu as noté que les insultes et non les gens qui t’ont avertis poliment. Pour 3 abrutis, tu mets tout le monde dans le même panier.
    Ta réaction quant à elle est dangereuse et injustifiable. Si un cycliste t’avais percuté, tu aurais risqué sa vie ainsi que la tienne. Je pense que ton fils aurait adoré voir son pére en sang ! Quelle image pour lui, voir son père gueuler au lieu de lui expliquer que papa ne connaissait pas cet endroit, qu’il ne faut pas rouler ici (comme sur l’autoroute ! lol) et que l’on va tous simplement aller ailleur (tu peux même lui expliquer qu’il ya des abrutis dans la vie et que la meilleure chose à faire et de les ignorer et de ne surtout pas faire comme eux). Car comme te l’as dit ton fils à la fin, il a simplement remarqué que tu as dit des gros mots, il s’en fiche des autres ce qui l’intéresse ce l’image que tu lui renvoit.
    Tu dis que tu les aurais buté un par un, cela montre encore ta violence. En fait c’est la même réaction que lorsqu’un automobiliste enervé d’avoir attendu 5 minutes derière un cycliste le dimanche (il va être en retard pour l’apéro chez belle maman !), le frôle et met sa vie en danger.
    Je crois que tous les automobilistes ne se rendent pas compte du danger qu’ils représentent pour les cyclistes (qui n’ont pas de carrosserie eux !). Quand vous ouvrez votre porte regardez bien car c’est dingue ce que les gens font attention quand une autre voiture arrive (et pourrait leur détruire leur porte) et ne voit jamais le cycliste qui arrive. Alors forcement, on se fait engeulé car on roule pas au bord de la route (mais je préfere me faire engeuler que de me prendre une porte dans la tronche).
    J’ai plein d’autres exemple comme ça si vous voulez.
    J’invite tous les gens qui ont posté des commentaires à venir rouler avec des cyclistes, à comprendre le danger des automobiliste et à voir que l’on peut s’amuser en faisant du sport et que l’on peut cohabiter sur la route sans se taper dessus !

  47. Lemaître permalink
    juillet 18, 2007 12:25

    Bonjour,
    Je suis très choqué par cette anecdote et la quasi unanimité des commentaires qui vont avec.
    Je le précise, je suis un habitué de Longchamp, je connaît par coeur le parcours, le fonctionnement, et surtout les dangers et les accidents, qui sont très souvent l’oeuvre de gens comme vous, qui ne connaissent rien au lieu et qui sous prétexte « qu’ils ont le droit d’être là », mettent la vie de tout le monde en danger. Oui, la vie, il y a régulièrement des accidents très graves à Longchamp et parfois des morts (j’en ai vu un de mes yeus il y a 1 an 1/2).
    Bien sûr, je ne défendrai pas tous les cyclistes de Longchamp, parce que je dois reconnaître qu’il y a une proportion de beauf qui ne savent pas parler autrement qu’en insultant, je peux comprendre que des personnes impulsives le prennent mal.
    Mais la majorité des cyclistes qui roulent là bas le font parce qu’il n’y a pas d’autre moyen de s’entraîner à vélo à Paris (j’ai pour ma part au minimum 1 heure pour commencer à sortir de la ville), ce sont donc des gens comme vous, qui ont une famille et des enfants, enfants qui auraient certainement été ravis de ne pas voir rentrer leur père parce qu’il était à l’hôpital à cause d’un imbécile qui a fait n’importe quoi.
    Parce que oui, vous avez fait n’importe quoi et vous avez mis la santé de nombreuses personnes en danger pour des raisons futiles. Il faut savoir que dans un peloton à vélo, on ne voit pas ce qui se passe devant et on doit faire entièrement confiance à la personne qui nous précède, un imbécile qui se met au milieu de la route met tout le groupe en danger, et comme je l’ai dit les accidents peuvent être très graves.
    Pour la même raison, emmener un enfant de 5 ans sur cette piste est extrêmement dangereux pour lui, la route n’est pas toujours très large, un écart est vite arrivé et un peloton de 50 cyclistes qui lui tombe dessus ne lui laissse pas beaucoup de chance de survie… Vue les réactions que vous décrivez des personnes dans les groupes, je ne suis par ailleurs par certain que vous rouliez à droite et en ligne…
    Vous me répondrez certainement « oui mais j’ai le droit d’être là, les autres doivent faire attention », sachez qu’il y a à Paris 3,55 km de route pour S’ENTRAINER à vélo (le tour de Longchamp), je pense que les automobilistes (qui prennent régulièrement la piste cyclable) et les promeneurs peuvent nous les laisser, sachant qu’il y a dans le bois de Boulogne beaucoup de chemins plus agréables pour se promener. Et pour votre « droit d’être là », doit on interdire aux quelques personnes qui pratiquent le cyclisme à Paris de le faire (Longchamp est le seul endroit pour s’entraîner).
    A Longchamp, il y a des règles, que l’on découvre rapidement, et qui visent avant tout à assurer au maximum la sécurité de chacun. Avant d’insulter gratuitement les personnes qui cotoient ce lieu (comme vous le faites sur ce blog), posez vous les questions du « pourquoi elles réagissent comme ça ». « Ce sont tous des cons » est une solution facile et qui ne vous grandit pas… C’était plutôt leur façon de vous dire que vous étiez inconscient de venir là avec un gamin.
    Je crois donc avoir compris que vous ne retournerez plus faire de vélo à Longchamp, c’est sans doute la meilleure décision pour préserver la vie de chacun, j’espère malgré tout que vous aurez compris l’objet de ma démarche et que si vous y retourniez vous ne vous rendriez pas responsable de ma mort.
    Thomas Lemaître

  48. CPL permalink
    juillet 18, 2007 7:32

    Ce post me fait penser à la situation suivante:
    Imaginer que pour jouer au ballon avec votre gamin un dimanche, vous décidiez d’aller vous planter au milieu de la pelouse du stade le plus proche alors même qu’une partie de foot a lieu entre deux équipes d’amateurs; je pense que les noms d’oiseaux siffleraient rapidement si vous ne quittiez pas la pelouse rapidement.
    Pour Longchamp c’est pareil: Longchamp est réservé « de fait » aux cyclistes rapides en peloton le matin les week-ends! Pour une ballade avec son bambin, il y a mille d’autres endroits. Maintenant vous le savez.
    PS: quant aux choix vestimentaires des cyclistes (c’est vrai – je suis d’accord avec vous – parfois de très mauvais gout), les gouts et les couleurs…

  49. Mikazz permalink
    juillet 18, 2007 9:32

    Ne ratez pas les prochaines aventures de Vinvin!!
    A suivre:
    – Vinvin s’amuse a faire la bombe dans la ligne d’eau des nageurs a la piscine
    – Vinvin fait du tracteur sur l’autoroute
    – Vinvin joue a chat-bite sur un ring de boxe!
    – Vinvin déménage son frigo dans le metro a l’heure de pointe…et oui c’était lui…
    Qu’est-ce qu’il est drole ce Vinvin….

  50. Stephane permalink
    juillet 19, 2007 4:01

    Le point de vue des « trouducs en moule-bites » sur
    http://www.onlinetri.com/phpBB2/viewtopic.php?t=16133

  51. moi permalink
    juillet 25, 2007 10:34

    Vinvin la trompette……va sur le perif te promener avec ton fiston , tu va voir tu va etre le bienvenu et tu reviendra pleurer et tu dira que la route est tout le monde lol et que personne ne te respecte.

  52. août 7, 2007 1:15

    Je viens de découvrir avec affliction ce pauvre texte, suant la bêtise, l’autosatisfaction béate, la violence et la haine… Il me fallait réagir à chaud.
    Enfermé dans sa bulle virtuelle, M. de Lasteyrie ne connait rien à rien, rien au vélo (du graphite…), rien aux us et coutumes de Longchamp, rien aux motivations des cyclistes, rien au sport, rien des raisons des choix vestimentaires, rien aux risques encourus… mais se permet de pérorer sur ses aventures et de faire la morale à tous.
    Il commence par faire preuve d’un comportement proprement inconscient, mettant en danger sa vie, celle de son fils et de dizaines de personnes. Soit. L’erreur est humaine, il aurait pu s’en tenir là, comprendre son erreur, et se retirer au plus vite de lieux où il n’avait rien à faire.
    Mais il ne trouve rien de mieux à faire que d’injurier et de défier ceux-là même dont il met la vie en danger.
    Et le pire est qu’ensuite, il va s’en vanter sur son blog, et attirer ses fans dans ses travers. Evidemment. Comme tout nouveau beauf qui se respecte, Monsieur est « dans la comm », et en tant que pseudo-star du web, il est important que sa bêtise incommensurable bénéficie d’une exposition médiatique aussi large que possible!
    Bien sûr, des injures ont fusé à Longchamp. Comment en serait-il autrement lorsque le comportement aberrant d’une personne met en danger la vie de dizaine d’autres? Tous ses cyclistes qui tournent à Longchamp ont eu des camarades blessés ou morts sur les routes. Rien que dans mon club, 5 fractures graves cette année, à cause d’automobilistes énervés, ou d’inconscients de la trempe de M. Lasteyrie. Peu de gens le savent mais le cyclisme sur route est terriblement accidentogène. En vérité, il n’y a pas plus d’accidents en vélo qu’en voiture, mais lorsque l’on froisse une aile ou un pare-choc en voiture, sans réelle conséquence, on se broie une jambe, on se fracture un crane, on se casse une clavicule en vélo. Et lorsque l’on roule 8 ou 10000 km par an, ça finit toujours par arriver, un jour ou l’autre. Nous n’avons rien pour nous protéger. Comment ne pas comprendre les réflexions des cyclistes? Ce n’est pas encore admis dans notre conscience collective, mais il y a aujourd’hui beaucoup plus de morts chez les cyclistes sur route que dans un sport pourtant réputé dangereux comme la formule 1, même rapporté aux kilomètres parcourus. Et encore, l’anneau de Longchamp est le seul endroit de Paris où les cyclistes peuvent espérer rouler en continu sans la menace permanente des voitures, ce qui explique sa popularité.
    Par un bizarre syllogisme, M. de Lasteyrie semble argüer de sa manifeste infériorité physique pour se targuer d’une pseudo-supériorité intellectuelle ou morale: les cyclistes « shootés à la connerie », les « abrutis en file indienne »… On sent l’individu probablement encore frustré de n’avoir réussi qu’une sous-école de commerce provinciale, pour mettre en doute les facultés intellectuelles présumées inférieures d’autrui, n’hésitant pas pour cela à recourir aux clichés les plus éculés (cycliste = abruti, si on est fort physiquement, c’est qu’on est faible intellectuellement…). Heureusement, comme disait Couteline, passer pour un idiot aux yeux d’un imbécile est une volupté de fin gourmet.
    Que de mépris, qui suinte de ce texte! La BX Bordeaux… En plus de son scooter, M. de Lasteyrie a une BM, ou un 4×4, peut-être? Oui, un vrai amateur de vélo refusera d’investir dans le tout auto, et préfèrera mettre 4000 euros dans un beau vélo. Oui, je connais un maçon qui préfère mettre un mois de salaire dans une belle paire de roues en carbone, plutôt que de changer de bagnole tous les 3 ou 4 ans. Où est le problème? La solution aux maux de notre civilisation est-elle de consommer toujours plus de bagnoles, de motos, plus puissantes, plus rapides, plus polluantes… ou de retrouver les vertus de l’effort et du déplacement doux, à la force humaine? Est-il plus satisfaisant de consommer ces objets produits à des centaines de milliers d’exemplaires et qui coûtent une fortune à l’achat, à l’assurance et à l’entretien, sans parler de l’impact sonore et environnemental, ou d’acheter chez son vélocistes la paire de roues en carbone amoureusement fabriquée par un artisan bavarois en quelques dizaines d’exemplaire, pour ensuite se faire plaisir pendant des milliers de kilomètre, pendant des dizaines d’heures, seul avec son vélo et la force de ses muscles, sans le substitut phallique et asphyxiant du moteur. Pour moi le calcul est vite fait: si j’ai passé 15 minutes à choisir une voiture, j’ai mis 6 mois pour choisir et équiper mon vélo. Je fais beaucoup plus de kilomètres sur un vélo qu’en voiture, et le plaisir de pédaler sur une belle machine est sans commune mesure avec l’obligation subie de la voiture, des radars, des embouteillages, de la pollution. Rien à foutre de rouler en BX bordeaux d’occase si mon Cervélo me donne toute satisfaction!
    Et cette violence: « Enervé comme j’étais, je les aurais butés un par un de toutes façons. » Lorsque la violence larvée des sentiments rencontre l’incapacité d’agir et la bêtise la plus insondable, le pire est toujours à craindre.
    Et ces injures grossières, proférées devant son fils. Tout ce qu’il y a de plus bas dans l’âme humaine révélé au grand jour. Juger les gens sur leur apparence (les « moule bites »), sans comprendre le pourquoi du comment des tenues. La généralisation abusives (« drogués », comme si M. de Lasteyrie avait eu affaire aux pros dopés du Tour ce jour-là…) pour jeter l’opprobre sur toute une catégorie de population, minorité non encore protégée par le politiquement correct. « Je lui explique… qu’il se méfie et appelle la Police »: racisme, ostracisme, délation… ce que l’on n’ose plus faire au niveau politique, on le pratique allègrement le Dimanche, révélant ainsi au grand jour sa vraie nature petit-bourgeoise, ou la veulerie la plus crasse le dispute à la fatuité que confèrent la sottise et l’ignorance. Au lieu de tirer son fils vers le haut, de lui vanter les mérites de l’effort, de lui montrer ce qui est beau et grand dans la nature humaine, de montrer l’exemple d’un comportement assurant la sécurité de tous, de lui enseigner la sérénité et le sang-froid, qui seraient les meilleurs garants de sa réussite future, M. de Lasteyrie l’entraîne dans la fange boueuse des sentiments humains les plus bas, les plus méprisables.
    La dure mais nécessaire loi de l’évolution darwinienne fait que ce genre d’individu finit en général tôt ou tard par débarrasser la planète, par voie de conséquence de ses propres actes, mais il est regrettable qu’elle mette à l’occasion en danger la vie des autres, et celle de son propre fils, qui n’y est pour rien, et qui aurait probablement mérité un père plus digne.

  53. THIERRY permalink
    août 20, 2007 10:56

    ok, ils n’auraient pas dû parler comme ça…les commentaires sur les jambes rasées et les cuissards moule-bites, ça ne vaut pas mieux que les insultes !
    de plus il y en a sûrement qui portent des strings où vont se taper un travelo en allant chercher le pain qui rédigent ces commentaires.
    A la mère de famille qui rèvent avec ses enfants de shooter (sans jeu de mot) un cycliste en pleine campagne, je dis qu’elle possède un QI de dinde pour risquer de tuer un père de famille ou le fils qui fait tout simplement son sport…peut être qu’un de ses 2 lardons se mettront au vélo un jour et qu’ils tomberont sur une …dinde du même genre !
    allez bye, cyclistes, restons courtois et automobilistes, ayez le courage de vous arrêter après une queue de poisson assorti d »un « enculé de dopé, je t’emmmerde » et d’un doigt levé bien haut… à 100 m dans la voiture fermée à clef, à 80 km/h, devant les enfants !!

  54. août 21, 2007 10:17

    ce serait bien que le brillant rédacteur de l’article s’exprime maintenant avec un peu de recul.
    Toujours aussi remonté contre les cyclistes ?

  55. août 21, 2007 7:45

    Oui toujours d’ailleurs il a écrit sous un pseudo un autre areticle du même genre
    http://www.gaucherepublicaine.org/,article,1604,,,,,_Il-faut-proteger-les-cyclistes.htm
    Signé : un gars qui préfère avoir l’air con sur un vélo en moule bite qu’être con de se défoncer le cul en jogging.

  56. jay jay permalink
    août 29, 2007 1:48

    je pense que la prochaine fois vinvin tu devrais emmener ton fils faire du velo sur le periph ca te permettra de gravir un echelon dans l’echelle de la connerie…tu symbolise le pire: le mec qui par sa betise se met en danger, met en danger son fils, met en danger les autres, incapable de reconnaitre sa faute insulte les autres devant son fils, et ensuite sur internet se defoule, generalise sur un ton condecendant… et surtout ne se rends toujours pas compte de la betise qu’il a commis…franchement j’ai honte pour ton fils

  57. Leek permalink
    décembre 1, 2007 8:35

    Comment peut-on se montrer aussi insultant et l’écrire?Je vais régulièrement à Longchamp et je peux te dire que j’ai rarement entendu des grossièretés, des cris pour gueuler fort mais jamais d’insultes directement envers les gens. Je trouve cela afligeant. Je pense que c’est odieux d’insulter les gens. Au lieu de dépasser cela et ne pas céder à la tentation du fascisme, tu te montres encore plus stupide.
    Cela m’est déjà arrivé de voir des gamins zigzager au milieu de la piste ou des gens roulant au milieu. Je trouve cela impardonnable de ne pas tenir sa droite et de ne pas avoir l’intelligence de garder son gosser que ce soit là ou ailleurs. Je me suis fait engueuler par une mère car son gosse qu’elle ne tenait pas et ne surveillait pas a dévié de sa trajectoire pour prendre toute la chaussée. Et pourtant, je n’allais pas si vite que cela, je roulais tranquille. Alors la faute est à qui?
    Insulter les cyclistes en « moule bite » ou autre je trouve cela pitoyable.Tu aurais eu l’intelligence d’argumenter de te dire : « c’est vrai j’aurais du faire attention mais les gens pourraient ne pas insulter » alors j’aurais dit chapeau. Mais tout ce que tu fais c’est déverser ta haine gratuitement sur toute une catégorie de gens.
    Ca ne te rappelle rien?Hitler n’aimait pas quelques juifs durant le début de sa vie alors il a déversé toute sa haine et a tué des millions de gens parce que la généralité c’est tellement facile.
    Alors dans un certain sens, tu es un fasciste, tu es comme Hitler ni plus ni moins dans son raisonnement. Tu as bien de la chance qu’on vit dans un pays encore démocratique pour écrire tout un tas de haine et de saloprix.
    alors si des cyclistes t’ont insulté, c’est bien fait pour toi car tu ne vaux pas mieux et la prochaine fois, tu penseras avant de d’agir avec ta bite.

  58. Seb permalink
    mars 19, 2008 5:36

    Bonjour,
    C’est le seul endroit de Paris où on peut rouler vite et s’entraîner correctement. Quelle drôle d’idée (je suis gentil) d’y emmener son gamin et de le mettre ainsi en danger ainsi que tous les gens qui se retrouvent sur cet anneau ? Vous n’avez rien trouvé de plus sympa pour lui que ce circuit réservé alors que vous êtes au bois de Boulogne ??? Incroyable…
    J’ai vu un cas similaire il y a quelques jour, avec le père et le fiston côte à côte à 15 km/s bloquant toute la voie et le petit qui zigzaguait tranquilou. Vraiment une riche idée pour le pauvre gamin.
    Franchement, quel manque de bon sens…

  59. mika permalink
    avril 30, 2008 5:04

    je suis un cycliste (pas totalement un vrai) je n’est que 13 ans et je suis en minime. le fait que votre fils est était traité de « connard » n’est pas le fait que ces homme ou ces femmes était cycliste … mais Parisiens !!! tout simplement. Je vis dans une région apellé poitou-charente et dans le département Charente pour être précis. Je peux vous dire qu’une situation pareil en charente n’aurait pas déclenché de tels insultes (je le sais car je roule en peloton réguliérement) mais peut-être certaines raillerie. Ne mettez pas tous les cycliste dans le même sac ! C’est vrai votre fils n’a pas eu de chance et je ne défend pas CES connards. De plus votre réaction a été des plus « bête » car un peloton qui chute lancé à cet vitesse aurait générait un grnad nombre de bléssé (même grave) et en plus vous aurait fauché et là … je ne donne pas chère de votre peau
    P.s : arretez de dire qu’ont est tous dopées parsque nous ont tourne au patées fermier et au cassoulet ! a+

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :