Skip to content

Barcelone

juin 25, 2007

BarceloneJ’y ai vécu, pas longtemps mais quand même, de septembre 1997 à Mai 1998.
9 mois à part, à déambuler, à respirer, à profiter de la ville de haut en bas, de la Place de Catalogne jusqu’aux hauteurs de Tibidabo, de las Ramblas jusqu’au Camp Nou. Qu’y faisais-je ? Rien. J’admirais.
Je vivais rue Casanova, dans sa portion comprise entre la rue de Corse et la rue de Paris… Un super appart avec terrasse dominant la ville. Je vivais à l’époque avec une riche étudiante Vénézuelienne qui suivait des cours d’architecture d’une part, de photographie d’autre part. Façon "L’auberge Espagnole", avec une ribambelle d’Américaines du sud à la clé. Pendant ces 9 mois, j’ai fait tous les musées, tous les restaus, toutes les terrasses. Je m’étais trouvé un petit club d’Aïkido local, très sympa, qui me donnait l’illusion d’être du coin, et aussi un club de foot, très sympa, qui me donnait l’illusion de savoir jouer. On ne se sent jamais aussi fort, au foot, que lorsqu’on est le seul étranger.

Pendant ces 9 mois, j’ai écrit un début de bouquin, une sorte de polar cynique qui se déroulait, je vous le donne en mille, à Barcelone. Une soixantaine de pages qui ont ressurgît, ce matin, au milieu de vieux papiers. Des mots écrits il y a presque dix ans et qui me replongent dans les parfums Catalans avec délice.
Escalera165Je me vois traversant le pont qui me mène vers le centre commercial "Maremagnum", complexe géant du divertissement, abritant mon cinéma, celui où j’allais TOUS LES JOURS voir des films en espagnol. Je tenais un cahier dans lequel je collais mes tickets et ajoutais quelques lignes… Une vraie midinette. Et las ramblas, ses touristes, ses putes, ses magasins à gogos qui vous vendent les maillots du Barça, les Rivaldo, de la Pena ou Ronaldo floqués sur le tissu azulgrana. Les salles de jeux, les étudiants en art, les discussions de comptoir à siroter son "cortado" en fumant une Fortuna. Pas loin, partout, Gaudi et ses hallucinations. Le tout sous un soleil de plomb et l’odeur de la mer. Un rêve de vie.

Et puis un jour ça se gâte, chacun cherche son chat et les vaches sont bien gardées (?!?). Retour à la vie civile, adieu l’Espagne. Restent alors les souvenirs, le meilleur des souvenirs, et l’envie bien présente au fond de moi d’y retourner un jour, pour y vivre à nouveau, avec mes nains et la mère Lachaise qui a les idées larges. 😉

Publicités
42 commentaires leave one →
  1. berthe chorizo permalink
    juin 25, 2007 9:38

    vamos a la playa, oh oh oh oooh, me gusta la paëlla et todo el mundo. EStoy la primera. Olé

  2. juin 25, 2007 10:40

    Figure-toi VinVin, que je suis des Ulis (9-1), une ville nouvelle, dont personnellement, je n’avais qu’une idée en tête : me tirer de là au plus vite. J’ai compris très vite que pour exister, il ne fallait pas se faire avaler par ce genre d’endroit. Je vois bien où habitait Titi, la piscine toute pourrie, juste à côté, le centre commercial minable avec l’église invisible de l’extérieur juste au-dessus du marché couvert : beurk ! quel merde !
    Alors Barcelone ! Putain, quel chemin ! Quel camino !

  3. sophie L.L permalink
    juin 25, 2007 11:01

    J’aime ces billets-là !

  4. juin 25, 2007 11:12

    Ah l’Espagne, quel pays magnifique. Si je devrais vivre à l’étranger, c’est un pays qui me plairait énormément.

  5. juin 25, 2007 11:22

    ah j’y étais pour 5 jours le WE dernier, quel bonheur cette ville !

  6. juin 25, 2007 12:12

    Nostalgie quand tu nous tient 🙂
    L’été dernier, j’ai passé 24h à Barcelone et effectivement c’était plutôt sympa. Bar à Tapas très sympa, beaucoup d’animation. D’ailleurs mention spéciale à la las Ramblas très animéee la nuit…
    http://www.henrichatillon.com

  7. juin 25, 2007 12:14

    Et on pourrait lire un extrait-morceau choisi de la « sorte de polar cynique », des fois, ou…? 🙂

  8. patricia permalink
    juin 25, 2007 12:36

    yo tambien … fortunas… como lo sabes …

  9. juin 25, 2007 12:46

    Avec ces quelques lignes, je me suis vue sur les Ramblas, à siroter une horchata sous un soleil de plomb… Ou le soir, aller me faire exploser la panse à Los Caracoles (très bon resto, en plein quartier des putes)
    Des années que je n’y ait pas mis les pieds, alors que mes racines sont là bas. Qu’est ce que cela me manque…

  10. Mistersuperolive permalink
    juin 25, 2007 1:06

    Donc après Barce alone, Barce avec ta famille sacrée (Sagra Familia)?
    bof

  11. patricia permalink
    juin 25, 2007 1:18

    … pero no existian hace diez anos !

  12. gronaldo permalink
    juin 25, 2007 1:22

    tu peux me rapporter le maillot de Thierry HENRY ?

  13. juin 25, 2007 3:25

    Test

  14. juin 25, 2007 3:25

    Re-Test

  15. juin 25, 2007 3:26

    Re-Re Test

  16. juin 25, 2007 3:31

    Bon bah bizarre…

  17. juin 25, 2007 3:33

    Re-Re-Re Test

  18. juin 25, 2007 3:34

    Tres bizarre…

  19. juin 25, 2007 3:49

    c’est étrange ces tests bizarre…

  20. patricia permalink
    juin 25, 2007 4:10

    bon je fais à nouveau un essai … le post it précédent disant  » c’est tout de même con un arbre » mon commentaire « effacé » je ne sais comment était le suivant  » le faire avec une fille c’est mieux  » je parle de l’hypnose peuchère !

  21. juin 25, 2007 4:24

    Ah ! L’Amérique du Sud…

  22. juin 25, 2007 4:25

    C’est ton blog que tu testes ou si t’es encore capable de laisser des commentaires (ce qui semble beaucoup t’étonner d’ailleurs) ? :op
    (Pas se facher, pas se facher !)
    Si vous en avez envie tous les deux et, en plus, la possibilité de le faire… Allez-y, let’s go ! C’est partiii les amis… (Tu (re)connais la chanson ;^) )

  23. lôtre permalink
    juin 25, 2007 8:01

    PI> sans commentaire…

  24. juin 25, 2007 9:38

    Que de bon moment à Barcelone ou ma copine séjourne toujours en erasmus depuis 6 mois grrrr :/
    autopromo ciblé 😉 , mes billets sur Barcelone: http://gildas.marot.free.fr/dotclear/index.php/tag/Barcelone

  25. juin 25, 2007 11:02

    J’y suis jamais allée dis donc mais j’ai bien envie de le tenter l’année prochaine pour la peine… Merci Vinvin 😉

  26. juin 25, 2007 11:28

    Et en revenant de Barcelone, tu as enfilé le costume comme Romain Duris à la fin de l’Auberge espagnole et tu as couru comme un albatros sur le tarmac de Roissy (dernière image du film) ?

  27. Ah_mais_Rica permalink
    juin 25, 2007 11:29

    Mât, tune Ô sabb esse quai Y’ossoille haie’l maire’hors d’elle moon do !!
    (engl: Haie, iou doux note no ail âme z’oeufs baie’s toffe z’eux woeufs’rld !!)
    (fr : Eux..tune cep à queue jeux sue hi l’hum et y’heure dûme onde !!)
    Quai Na Veau !

  28. juin 26, 2007 12:28

    C’est très auberge espagnole ton truc Vinvin ! Et si en plus tout le monde cherche son chat, alors moi je suis ni pour ni contre (bien au contraire)… Mais ce n’est pas le meilleur. 😉

  29. juin 26, 2007 8:52

    Vas-y finir ton bouquin.

  30. Sixpacka permalink
    juin 26, 2007 8:58

    Salut Vinvin,
    comme je te comprends. Je suis allé en mai 1998 en Andalousie pour travailler 1 mois…et j’y suis toujours!!! J’ai trouvé le bonheur, le soleil, la plage, les tapas, ma mère poularde à moi et mes 2 nains désormais. Juste pour info quand je sors du boulot je vais chercher mes nains à la crêche et je vais à la plage pour jouer avec eux car j’habite à 50 mètres des chiringuitos-tinto de verano y mojitos 🙂
    Hasta pronto Vinvin (prononcé Binebine)

  31. juin 26, 2007 10:14

    Ravissement ce petit mot. Je revois mes quelques jours estivals dans cette capitale Catalane qui m’a charmé. Magnifique ville, et des gens charmants…
    Ca me rappelle les vacances, quoique visiblement pour toi c’était une vie de travail. Enfin, la ville doit rester la même et l’ambiance Gaudienne ne doit pas se ternir, que ce soit pendant les vacances d’Aout ou des hivers de travail.

  32. juin 26, 2007 10:34

    Je t’aime bien dans ce registre aussi. On y est sur les ramblas… Merci pour ces quelques minutes loin de tout.

  33. juin 26, 2007 12:37

    Mika tu exagères !!! non ça rimes pas ? tant pis….
    Barcelone, ville de Gaudi….. j’adore y retourner…….
    Bises

  34. Ah_mais_Rica permalink
    juin 27, 2007 9:01

    à propos de choucroute andalouse flambée à l’armagnac ivoirien… :
    http://www.grapheine.com/bombaytv/v2/play.php?id=73545
    ps: qu’entends-tu « parfums Catalans » ?
    ne s’agit-il pas de « fins Hobie-Cat rapides » plutôt ?

  35. patricia permalink
    juin 27, 2007 9:27

    oh putain! peux plus envoyer ni recevoir des mails idem pour le téléphone…

  36. patricia permalink
    juin 27, 2007 9:30

    j’ai vu

  37. patricia permalink
    juin 27, 2007 9:31

    mais Denis peut

  38. Ah_mais_Rica permalink
    juin 27, 2007 9:45

    Mon pigeon voyageur ne m’a toujours pas déposé sur ma boîte vocale l’e-mail sous pli que j’avais reçu par fax du Télégraphe… peut-être n’a-t-il plus d’ancre…
    désolé

  39. patricia permalink
    juin 27, 2007 10:41

    céfé

  40. patricia permalink
    juin 27, 2007 11:17

    marche pas hein rien reçu

  41. jacpapac permalink
    juin 27, 2007 11:35

    Ah, Barcelona… Ville magnifique, mais vraiment différente du reste de l’Espagne. Un petit monde à part. Le seul problème est que c’est une ville envahit par les touristes l’été, à la plage on se retrouve au milieu des français, des allemands et puis des pakistanais qui veulent vous vendre de la « cerveza »… Sinon le barrio gotico (quartier populaire) est le quartier idéal pour se plonger quelques jours dans l’esprit de Barcelone. Bref il y a aussi : le port, les oeuvres de Gaudi (à tout les coins de rue), les marchés et leur jus de fruit frais, les fontaines du Palau Nacional le soir, les tapas…

  42. Ah_mais_Rica permalink
    juin 27, 2007 2:42

    Tapas…100 balles ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :