Skip to content

On est nigaud parfois…

juin 27, 2007

Nigaud 1

Ce matin je mets un beau pantalon. J’en bave dix minutes pour trouver celui qui ira avec la chemise que je vise, elle-même coordonnée à mes chaussettes fétiches. Une fois devant la glace, je constate qu’il y a plein de tâches noires atroces un peu partout. Moucheté !!! Je suis vénère, je peste, je mets une mauvaise ambiance dans la famille. Résigné, je trouve un autre pantalon en me disant que ça fera l’affaire. Je retourne devant la glace… Moucheté aussi, j’hallucine, je suis vraiment maudit ce matin !!! Je me mets en colère contre l’injustice du monde et me demande ce qui a bien pu… C’est fou quand même… Mais… Hein ? Heuuuu… Ha ouais. Ok je vois.
C’est le miroir qui est moucheté…

Des traces de moelleux au chocolat sans doute arrivées là par l’entremise d’une petite fille de quatre ans… Avec la lumière basse et ma tête dans le cul, j’ai clairement été abusé. Des tâches partout, sur la tv, le canapé, le plafond, ça dépend d’où tu te places, bien entendu…

Nigaud 2

Samedi soir dernier, au moment de coucher la personne de petite taille joyeusement fêtée, impossible de retrouver son doudou. L’angoisse. Un magnifique lapin surnommé adroitement "Pinpin", bleu avec un pyjama rose, a disparu du domicile. Je suis en panique pour ma fille qui me fait son oeil triste. Elle le tient comme un trésor depuis sa naissance, quatre ans de complicité, pas une seule nuit sans lui. Même pas sec, sortant de la machine, Pinpin a toujours été à ses côtés. Quant à moi, je sais que c’est un des dix enfants invités qui est reparti avec, je le sens. Agathie Christie version Dora l’exploratrice : "Dix petits nains". Nous demandons nonchalamment à deux parents de nos amis s’ils n’ont pas vu trace du lapin dans la chambre de leur progéniture… Rien. Je me dis qu’ils couvrent le larcin et qu’ils n’osent pas avouer pour leur enfant cleptomane. J’ai les nerfs et l’absence de Pinpin me pèse. Ma fille, quant à elle, a l’air de mieux gérer l’affaire, ayant brillamment transféré sa tendresse vers un ourson qui dort, habilement surnommé "Nounours". Elle maîtrise. Je suffoque. L’idée que ce lapin soit parti me prend la tête d’une force inimaginable. Suis-je donc le seul à mesurer la gravité de la situation ? Lundi et mardi passent, je ne pense qu’à ça. Comment vous garantir que je n’exagère pas ? C’est comme un dossier qui ne parvient pas à se refermer. Où est ce lapin, il n’y a presque plus que ça qui compte. J’en viens à penser que je vais me munir d’un imperméable et partir faire mon enquête dans chaque famille, chaque chambre, jusqu’à retrouver le délinquant. On me dit alors de me détendre et que la petite a l’air de supporter le choc. Elle peut-être, moi non.
Mardi soir, tandis que je ferme les rideaux de la chambre de ma fille, je constate que son panier à légumes dînette est bien rempli.

Bah oui. Au fond, sous les assiettes et les tomates en plastiques, se repose tranquillement un Pinpin.

J’ai hurlé de joie tout seul. Ma fille a été très contente. Une enquête rondement menée !

Publicités
25 commentaires leave one →
  1. juin 27, 2007 4:12

    Je soupçonne Nounours.

  2. juin 27, 2007 5:02

    un lapin à la casserole, c’est normal non?

  3. Luciole permalink
    juin 27, 2007 5:07

    AHAHAH!!! Le miroire moucheté! C’est trop bon!
    Pinpin le lapin… Il y a toujours le jour fatidique où les parents maudissent LE doudou, le seul, l’unique, le vrai, que leur progéniture se traîne , tout dégueu(et encore, vous à prioris, vous avez le droit de le laver), tout mou, tout doux, travaillé par plusieurs années de coinçage dans les trous de nez.
    Ce jour là où le nain se met à couiner, puis sangloter parce que LE doudou a disparu (et en profite au moins trois jours pour ne pas arrriver à s’endormir à l’heure) et où les parents se disent « on aurait dû en acheter trois pareils! » en s’enguelant parce que merde, il fallait faire gaffe, je te l’avais bien dit qu’un jour ça arriverait, maintenant on fait quoi? On se cache sous le lit???
    Mais heureusement, chez les Vinvin, papa est là pour flipper à la place des nains. Deux jours sans Pinpin, ça nous l’a tout retourné… C’est encore une belle histoire!
    PS:Juste pour savoir, maintenant que ta fille à retrouver son lapin, elle a dû balourder l’ours dans un coin. Tu es triste pour lui ou bien…?

  4. juin 27, 2007 5:10

    mais que s’est il passé sur/sous l’étalage de légumes ? quelles amitiés inavouables pinpin à t il tissé ? le chocolat moucheté sur le mirroir est il une conséquence d’un débordement corporels compulsif ?
    pfff, que de questions sans réponse

  5. juin 27, 2007 5:30

    Mon fils, lui, c’est « Monsieur Lapin », s’il vous-plaît ! En tout cas, j’en ris beaucoup !

  6. Sgt. B. permalink
    juin 27, 2007 5:47

    Bravo Inspecteur Vinvin!

  7. juin 27, 2007 6:17

    Salut Vinvin,
    je t’ai aperçu ce matin au petit-déjeuner débat sur la TV mobile organisé au Press Club. (Je me suis barré avant la fin tellement c’était chiant, en passant tout près de toi vu que t’étais à côté de la porte, pas vraiment les meilleures conditions pour te saluer, tu m’excuseras.)
    J’ai rien remarqué sur ton pantalon, mais t’avais un pull bleu ciel très seyant, tu sais !
    Pour le reste, j’ai bien failli ne pas te reconnaître, assis sagement, lunettes chaussées et l’air hyper concentré… méconnaissable. En même temps, te voir comme ça en pensant à toutes les conneries que tu as pu faire et raconter sur ton blog est une expérience délicieusement décalée !

  8. juin 27, 2007 6:17

    Salut Vinvin,
    je t’ai aperçu ce matin au petit-déjeuner débat sur la TV mobile organisé au Press Club. (Je me suis barré avant la fin tellement c’était chiant, en passant tout près de toi vu que t’étais à côté de la porte, pas vraiment les meilleures conditions pour te saluer, tu m’excuseras.)
    J’ai rien remarqué sur ton pantalon, mais t’avais un pull bleu ciel très seyant, tu sais !
    Pour le reste, j’ai bien failli ne pas te reconnaître, assis sagement, lunettes chaussées et l’air hyper concentré… méconnaissable. En même temps, te voir comme ça en pensant à toutes les conneries que tu as pu faire et raconter sur ton blog est une expérience délicieusement décalée !

  9. juin 27, 2007 6:24

    Bon, vala c’est toujours nous les parents qui savons pas gérer.
    J’ai tendance à l’hystérie quand il manque le petit phare rouge en légo ou le poignet en plastoc de la chemise playmo.
    Alors qu’eux, ils s’en tapent royalement, ils ont déjà remplacé le truc avec du papier ou du marqueur indélébile.
    Des bizettes, ça s’arrête un jour, de stresser pour leur confort?

  10. lôtre permalink
    juin 27, 2007 6:49

    Nigaud1>
    Tiens, ça me rappelle cette pub pour un produit que j’ai oublié, ou le technicien de service traite le gars qui n’a pas acheté le produit de « pôv tâche !!! »
    Quand vous dites qu il y avait des tâches partout, je suppose que la plus « grosse tâche » se trouvait dans le reflet du miroir :))…..scusez, quand je pense à cette pub ça me fait toujours marrer :))
    Nigaud 2>
    Moralité : Il ne faut jamais « poser un lapin », même dans un panier à légume-dinette !
    De toute façon, les lapins ça pue du c.l !!!
    (Oui, je sais, je parle mal mais je ne fais que répéter des choses que j’ai lu quelquepart sur un blog très grossier !…)

  11. juin 27, 2007 7:13

    si j’avoue avoir faire rouvrir une grande surface en pleurant devant la porte parcequ’une de mes princesse avait perdu son nin-nin tu te sentirais moins seul?

  12. juin 27, 2007 7:27

    Inspecteur Doudou ? 🙂
    Tous les Papas devraient réagir comme ça en cas d’égarement doudouesque… C’est touchant…
    Ceci étant dit, en cas de perte véritable, il existe plusieurs sites où l’on peut passer une petite annonce et faire des recherches parmi les doudous trouvés, comme celui-là :
    http://inspecteurdoudou.net/index.php
    A pluch !
    🙂

  13. sandiet permalink
    juin 27, 2007 7:54

    Tant qu’elle ne perd pas son vinvin, tout va bienbien.

  14. juin 27, 2007 8:13

    clap clap ! bravo, j’ai vraiment eu peur didonkkkk ! pfiouu

  15. sophie L.L permalink
    juin 27, 2007 9:01

    C’est dingue comme c’est bien !

  16. juin 27, 2007 9:21

    Ah que ce genre de « témoignages » me réjouit le moral. Moi qui suis aussi capable de remuer ciel et terre pour retrouver la moindre babiole sous l’oeil consterné de mes enfants…… A propos personne n’a trouvé une paire de lunette de myope dans le train Genève Paris le 12 juin ????? je cherche je cherche…

  17. juin 27, 2007 11:09

    Oué ben t’as eu raison pour le Pinpin, c’est hyper important. Moi, ça fait 31 ans que Petit Chien me suit partout, et j’y tiens comme la prunelle de mes yeux !
    (à écrire ça, des fois, je me fais peur)

  18. nico permalink
    juin 27, 2007 11:35

    Séquence émotion/nostalgie : Pinpin était mon surnom quand j’étais pitit… !

  19. juin 28, 2007 7:31

    Lyriann… dans mes bras, « Monsieur Lapin » a habité aussi longtemps tout contre le visage rêveur d’une petite blonde comme les blés.
    Quant au cri, je vois bien la scène avec un travelling arrière pour augmenter le son !…

  20. juin 28, 2007 9:42

    Mry, le travelling arrière ne fera pas augmenter le son (en apparence) s’il n’est pas compensé !

  21. Ah_mais_Rica permalink
    juin 28, 2007 11:04

    Lapin, je vais te faire la p(r)eau !!!

  22. juin 28, 2007 11:42

    Pinponpin, pinponpin,
    C’est pour quand tes prochaines vacances Vinvin ?
    Tu as l’air bien à cran en ce moment…
    Zennnnnn
    Et toi, ton Pinpin tu l’as perdu quand Vinvin ?

  23. juin 28, 2007 1:51

    Si le lapin s’appelle Pinpin, son prénom c’est Perlin?
    http://www.henrichatillon.com

  24. juin 28, 2007 4:54

    Ah, quand le doute s’installe, l’oeil inquisiteur, à tout prix coincer le brigand à 3 dents : « avoue, où t’as planqué le butin !

  25. pascale permalink
    juillet 2, 2007 8:57

    J’ai cherché furieusement cette nuit une espèce de chose dégageant une odeur fétide appartenant à une petite princesse de 10 ans, et oui, çà peut durer longtemps. J’ai tourné, viré et enfin sur les coups de minuit , ai ramené ventre à terre la chose, le doudou à la petite princesse qui dormait comme un ange…Vinvin, vous me ravissez.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :