Skip to content

C’est beau une mère de famille…

septembre 12, 2007

Cette année, tous les matins, c’est moi qui pose le nain à sa nouvelle école. Tous les deux en scooter : il est fier comme un Turc. Avec son gros casque intégral, on dirait un mini soldat de l’Empire. Chaque matin (c’est déjà bien huilé), je me gare à quelques mètres de l’école, range son casque dans le Top-Case et l’accompagne jusque dans la grande cour de l’école. Des dizaines et des dizaines d’enfants sont déjà en maximum overdrive, hurlant et gesticulant alors qu’il est à peine 8h40. Au milieu de ce tableau, ici et là, il y a les mères de famille. Concentrées, penchées sur leurs petits, ajustant les pulls, blousons, cartables, nattes, couettes et autres affaires courantes. Les mères de famille discutent entre elles, des transports, des protège-cahier, du petit Maxence qui a tapé la petite Stéphanie, du mari en voyage, du soleil d’automne, de la méthode globale ou syllabique, de l’inscription au judo, des règles douloureuses (j’extrapole), de la défaite des bleus et de la colère de Jean-Paul, de Michel Sardou, etc, etc, etc. Elles parlent par petits groupes, ça fait "pschh pschh pschh…" partout. Dans ce tableau, je suis comme un chien dans un jeu de quilles… "Bonjour"… Je souris. J’essaie de faire mon gentil. "Bonjour"

Elle n’est pas mal du tout celle-ci… Est-ce qu’elle est heureuse ? Est-ce qu’elle est fidèle ? Est-ce que son fils sait que maman, dans l’intimité de son lit, est une grosse cochonne, comme Brie ou Gabrielle ? Est-ce que les mamans qui sont là sont toutes des femmes adultères ? Quelle est donc cette grande comédie qui se joue là, dans la cour, avec toutes ces menteuses qui ajustent les cartables ? Arrrghhhhhhh…

OK. J’extrapole. Celle-ci m’a l’air très bien, très propre sur elle. Avec son petit jean qui lui moule le… Houlalala, ça me reprend. On ne va pas s’énerver. Cette attitude n’est pas très adelphique et peu respectueuse de la junte féminine. Désolé. C’est l’automne qui me fait ça. Toutes ces jolies mamans esseulées qui me regardent et sont folles de moi, le seul mâle. Elles sentent que l’espèce est protégée et que, en cas d’explosion nucléaire soudaine, si nous devions nous mettre à l’abri, je serai parfaitement adapté à la réintroduction de l’espèce ! Oui, oui.

Bien, je vais y aller alors. "A ce soir mon crapaud". Au revoir mesdames… (je leur fais le sourire de Clint… Elles ne savent pas pour mon slip du Milan AC).

Publicités
37 commentaires leave one →
  1. septembre 12, 2007 11:07

    Oui, mais nous, on sait pour le zlip… tu deviens du coup beaaaaauuucoup plus désirâble.

  2. septembre 12, 2007 11:43

    Brie est un fromage. Ca peut être cochon au lit, mais pour les plus pervers uniquement. Le prénom s’écrit Bree, si tu parlais bien de Bree Mason épouse Hodge veuve Van De Kamp.
    Et si tu me sors encore une fois que c’était fait exprès, c’était de l’humour et que j’ai pas compris, je me vexe.

  3. septembre 12, 2007 11:54

    Il est où le nain ? Je la connais peut être l’école 🙂

  4. Sixpacka permalink
    septembre 12, 2007 12:11

    J’ai le même problème avec mes nains à moi (5 et 2 ans), sauf que moi c’est pas le matin sinon l’après-midi au parc d’à côté de chez moi. Et comme je vis dans le sud de l’Espagne et qu’il fait chaud toute l’année, et bien les mamans elles viennent toutes courtes vétues… c’est dur une vie de macho au milieu du troupeau féminin.
    Hasta luego

  5. septembre 12, 2007 12:19

    Le sourire client, t’as fait caissière avant?
    des bizettes

  6. septembre 12, 2007 12:42

    (Eolas a raison)
    (et ce serait pas la « gente » féminine plutôt que la « junte » que tu as voulu écrire ?)
    Et sinon, j’ai connu ça pendant des années… Quel plaisir effectivement :p

  7. phil permalink
    septembre 12, 2007 1:08

    >>(et ce serait pas la « gente » féminine plutôt que la « junte » que tu as voulu écrire ?)
    lapsus révélateur 😀 ? tu vis en dictature faimfaim ?

  8. septembre 12, 2007 1:39

    Moi, je suis aussi un « Papa Poule », je réclame toujours pour emmener mes enfants à l’école. Je retrouve mes « petites » maman, je marque des points, je fais dans le pronostic, j’imagine le mari (mari ou concubin ? Lesbienne ! Ah, merde), je tente de me faire répérer dans cette marée, d’exister jour après jour. Oh ! Bien habillé ce matin ? Hmmm, dépression, elle s’est faite larguer ou bien ?
    La sortie de l’école, c’est desperate housewives près de chez vous !

  9. Jean-Mich permalink
    septembre 12, 2007 1:57

    Confondre l’héroïne et le fromage, tu m’étonnes qu’il écrive des phrases rigolotes comme : « Cette attitude n’est pas très adelphique et peu respectueuse de la junte féminine. »

  10. septembre 12, 2007 2:00

    j’attends tes conseils pour choisir un scooter pouvant transporter DEUX nains… penses-y, ça vient vite…

  11. septembre 12, 2007 2:39

    Et moi je crois que c’est effectivement une junte, toutes ces mères de famille qui fomentent les attentats de demain en armant leurs kamikazes nains !

  12. septembre 12, 2007 2:46

    J’allais le dire … appeler Bree Brie, c’est un peu fort …
    mais ça a déjà été dit alors … camembert (oui je sais …)

  13. olive permalink
    septembre 12, 2007 3:18

    moi j amene mes neveux!
    memes sentiments!
    un reportage photo.video sur les regards « des accompagnants » à l’école – bon projet
    exact : ça marche aussi au parc!

  14. septembre 12, 2007 3:33

    fais gaffe, tu es mûr pour le « diner pelletier », plein de moments chiants en perspective !

  15. septembre 12, 2007 3:34

    Tu parles je suis sûr que y’a au moins trois merdeufs’ qui se sont exclamées « Woahhh mais c’est Vinvin, de Bonjour America ! »

  16. septembre 12, 2007 4:39

    ouais.. putain et imagine si en plus les dites dames étaient des peoples… le kiffe ces fantasmes… moi je garde mon casque avec moi, pour masquer l’épaisseur en formation…

  17. septembre 12, 2007 4:58

    @eolas: Il a pas fait exprès (pour le brie), c’est juste qu’il est complètement polarisé sur son premier régime alimentaire, et qu’il extrapole dans tous les sens, le pauvre.

  18. Marie de P. permalink
    septembre 12, 2007 6:18

    Quelle marque, le jean qui moule ? Non parce qu’il faut bien que quelqu’un pose une question utile, quand même… (et une femme, de préférence)

  19. ouam permalink
    septembre 12, 2007 7:29

    Moi ca me le fait à la crêche et en plus y’a les nourrices avec leur blouses et … arrgghh !!

  20. ouam permalink
    septembre 12, 2007 7:31

    Moi ca me le fait à la crêche et en plus y’a les nourrices avec leur blouses et … arrgghh !!

  21. septembre 12, 2007 8:11

    Fier comme un turc ? tu es sûr que c’est la bonne expression ?
    J’ai eu la chance pendant deux ans d’aller chercher ma fille très souvent à l’école et c’est vrai qu’un père ça fait un peu tache dans ce milieu quasiment féminin, pourtant c’est super agréable d’être là dans ces moments là.

  22. septembre 12, 2007 8:43

    :~)))))
    On sent qu’il ne faudrait pas te pousser beaucoup pour que tu demandes ton transfert du Milan AC au Limant AC ! :~)

  23. TT02 permalink
    septembre 12, 2007 9:35

    Tant que tu ne te dis pas : ben tiens c’est laquelles de ces grosses dindes mériteraient d’être cocue aujourd’hui, c’est que tu es en bonne santé. C’est que tu choisis surement les bons fromages. (Mais n’oublie pas les 5 fruits et légumes par jour.)

  24. septembre 12, 2007 10:38

    Bree, stp. Parce que Brie, c’est pas super sexy. Ca pue un peu, non ? 🙂 (Je sais que tu es au régime, ça te travaille, mais tout de meme !)
    (T’imagines que les momans en questions te lisent peut-etre ?!)

  25. septembre 12, 2007 10:42

    Preuve en est faite : je n’ai pas lu les commentaires avant de taper le mien, trop pressée que j’etais d’écrire ma ch’tite connerie…
    Désolée. Du coup, c’est accablant.
    Et ça se passe bien le régime, sinon ? 🙂

  26. septembre 12, 2007 10:44

    Comment ça, mais ça se fait encore le modèle « Stéphanie » ? Et pis on n’est pas en automne. Enfin, Sardou, l’est pas mort ? Ptain je le trouve très 4ème Dimension ton billet !

  27. septembre 13, 2007 6:03

    Ecroulé de rire en lisant cette note.
    Tout en parlant de la coqueluche du petit ou des poux qui reviennent cette année, elles sont comme nous les mimines. Elles regardent à la dérobée le fringuant étalon : « hou, il a dû beaucoup se fatiguer cette nuit »… »Il doit être veuf, on ne voit jamais la maman »… « Est qu’il travaille entre 14 et 16 heures ? »

  28. septembre 13, 2007 7:14

    Avais-tu enlevé ton casque pour « le sourire Clint » ? Si oui, comment as-tu fait pour cacher ton oeil lubrique ?

  29. septembre 13, 2007 7:14

    Avais-tu enlevé ton casque pour « le sourire Clint » ? Si oui, comment as-tu fait pour cacher ton oeil lubrique ?

  30. septembre 13, 2007 2:02

    t’as de la chance de trouver les mères sexys, chez moi , on a des « piches », c’est à pleurer même pour le niveau de discusssion, terrible !Du coup, on dépose la naine en deux temps trois mouvements, vivement le collège..
    Sinon, c’est sympa de rencontrer des papas aux sorties d’école, à voir leur mine effrayée aux dires de certaines, je suis écroulée de rire !

  31. septembre 13, 2007 4:28

    Tiens mon mari doit regretter de ne plus être celui qui amène la petite au jardin d’enfant 😀

  32. septembre 13, 2007 5:29

    o bé je suis doublement contente de l’école où son mes filles. Y’a beaucoup, beaucoup de messieurs qui y accompagnent leurs petits… (le doublement, c’est parce que je l’étais déjà, contente, avant de me rendre compte de la pénurie de mâle ailleurs)

  33. septembre 13, 2007 5:56

    Pourquoi le mari est en voyage ?

  34. septembre 13, 2007 6:45

    Emery sors tout de suite du corps de Cyrille !!!

  35. septembre 13, 2007 9:40

    Cela me rappelle de doux souvenirs quand j’allais chercher mes enfants à l’école à midi, pendant dix ans j’ai vu toute ces jeunes mamans attendre patiemment que le portail s’ouvre. J’ai rarement échappé à l’envie de pincer une fesse ou deux; Je vous envie, la cinquantaine arrivant,ça ferait plutôt vieux beau et maintenant mes fils m’apportent de quoi me rincer l’oeil à la maison.

  36. septembre 14, 2007 1:25

    Jolis jeux de mots :p
    Fais gaffe ces mamans du genre Brie s’affinent avec le temps, comme le bon fromage, elles vont ptét découvrir ton manège 😀

  37. octobre 10, 2007 10:49

    J’adore ce billet (entre autre) …
    Et donc, je me suis dit, que bien sûr que non, il n’était pas question d’en écrire la suite, mais ..
    Enfin, c’est ici :
    http://filoo1962.spaces.live.com/blog/cns!347E3F68126DD01F!1576.entry
    A bientôt …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :