Skip to content

Pourquoi je ne filerai pas 3 euros par mois à « Arrêt sur Images » !

septembre 14, 2007

Daniel
Visiblement, il y aurait déjà plus de 3000 abonnés déclarés en quelques heures… Quel succès, c’est beau un pays qui se révolte pour défendre la liberté de penser et de s’indigner !

Attention, alerte, warning, je précise que j’étais un fan absolu d’Arrêt sur Images des débuts. Mais progressivement, et malgré un talent évident, il me semble que le Daniel a fini par tomber dans le piège de sa posture. A force de regarder la paille dans l’oeil du voisin, on finit par se prendre une poutre dans le cul (proverbe charpentier). Cette façon grandiloquante de s’indigner de la fin de son émission, la pétition, le drame, les larmes, les locaux qui se vident… On aurait dit la fin de la 5ème, Jean-Claude Bourret en moins.

Poing
Bon, pour être honnête, l’idée que le Net puisse servir de refuge aux licenciés de l’audience de masse ne me dérange pas, plus on est de fous plus on rit. J’aime bien aussi l’idée qu’un programme fasse le point sur les manipulations et autres détournements : c’est très sain. Mais je m’irrite très vite des causes artificielles, du langage citoyen faussement cool des ex-journastars qui débarquent sur la toile… Allez, je te balance une pincée de "débat public", je ratisse un zeste de "tarif spécial chômeurs et étudiants", un peu de "elle sera financée par… vous", et roule ma poule, tout le monde derrière moi ! Je ne sais pas vous, mais moi ça passe pas. Il y a comme un arrière goût de "Prend-moi pour un gogo en me poussant à l’indignation citoyenne de mes deux…"
Et pourtant, la censure, la manipulation, les influences sur les médias, sont sans doute les sujets qui me touchent le plus, davantage même qu’un Tsunami ou qu’un pingouin mazouté. Mais là, le petit côté victime, porteur d’une mission d’ordre public et d’intérêt national me brise littéralement l’écoute.

Néanmoins, j’irai voir. J’irai voir, et si c’est bien, si je suis addicted, si ça vaut le coup, alors là je paierai. Dans ce sens là, il me semble que cela a un sens. Parce que je ne file pas 30 euros par an à Daniel Schneiderman sur le web sur le seul argument de sa gloire passée à la télévision. Le web fournit chaque jour, à travers les blogs que je lis, des dizaines de regards critiques sur la télévision et la politique. Son émission, unique en son temps, est aujourd’hui éparpillée partout, chez chacun de nous. Les images sont accessibles en un clic. Les détournements repérés. Ce qui change, c’est le regard de chacun sur ces manipulations, et la façon de l’exprimer. Et là, désolé, mais le regard de Daniel, pour le moment et sans avoir vu quoi que ce soit, ne vaut pas 30 euros. Heureusement pour son équipe (qui m’a l’air très bien, je précise pour être gentil), d’autres pensent l’inverse et il y a la pub… 

Ah oui, parce que bon, je ne vous ai pas dit. Il y a un double modèle économique tout à fait chatoyant, confusément expliqué à la page "Abonnements", voici un extrait : "Comment l’émission sera-t-elle financée ? Exclusivement par ses abonnés, et par la publicité."

Je répète, charlie tango, je répète : "EXCLUSIVEMENT PAR SES ABONNÉS ET LA PUBLICITÉ".
L’abonnement et la publicité sont, en gros, les deux sources de revenu principaux sur le net, pour un site d’information (qui veut gagner de l’argent, pas seulement en dépenser). Qu’est-ce que ça veut dire d’être EXCLUSIVEMENT financé par deux systèmes ? Du coup, ils ont choisi de pratiquer les deux, c’est pas con, mais de manière exclusive, bien entendu… Donc ils financent une partie du développement par les abonnements, et espèrent bien, je n’en doute pas, attirer les régies. Nous reparlerons alors de cette belle "indépendance" à laquelle ils s’attachent, loin du vilain capital des méchants investisseurs. (Je cite : "Pour rester totalement
indépendants, nous n’avons pas voulu faire appel à des investisseurs".
Perso, je ne vois pas le rapport. Et de ce que je connais, on est davantage libre avec un investisseur qu’avec des annonceurs. Mais c’est une autre histoire…).

Poursuivons gaiement notre lecture de la page "Abonnez-vous !" :

"@rrêt sur images vous proposera des
rendez-vous télévisés plus courts, plus fréquents, ainsi que des enquêtes et des
dossiers multimedia."

Ils ne peuvent pas s’empêcher, les gens de la télé, de venir faire des rendez-vous télévisés sur le web… C’est 36 chandelles et le retour de Jean Nohain. Je sais, je chipote. J’ai le droit, c’est mon blog et je suis d’humeur badine.

Logo_intervilles
"L’abonnement coûte 3 euros par mois (au total, 30 euros par an : les deux
mois d’été sont offerts)."

J’aimerais juste savoir si les programmes continueront pendant l’été. Dans ce cas c’est un beau cadeau, et je dis "wouahooo" : 6 euros !!!… Sinon, c’est un vilain mensonge, un compromis avec la réalité. Je veux savoir Daniel ! Dis-moi si tu analyseras le comportement douteux des vachettes d’Interville et la traitrise patente de l’équipe des rouges de Koh-Lanta 2008 !

"Pour les étudiants, les chômeurs et les précaires, l’abonnement est fixé à 1
euro par mois (soit 12 euros par an). Pas besoin de justificatif, nous avons
choisi de vous faire confiance."

Trop cool cette attitude à la fois Web.2.0. et rastalove. Toi le précaire, mon ami en révolte, je te fais cadeau de ma production pour 1 euro car il ne serait pas juste que tu sois privé du débat public… Je te fais confiance, man, pas de lézard. De toute façons j’écoute du Jon Baez en fumant un pétard libertaire, je n’ai pas le temps d’aller vérifier ton dossier Assedic, et puis personne ne me le donnerait anyway ("nous avons choisi de te faire confiance", non mais je rêve, tu veux faire comment de toutes façons ? Prend moi pour une truffe) ! Ah oui, pour les précaires, l’été est compris dans le prix, pas de cadeau ! C’est 12 euros, pas un de moins.

"Si vous souhaitez soutenir le projet d’@rrêt sur images, le montant de
l’abonnement de soutien est sans limite. Vous pouvez souscrire pour 50, 100
euros, ou davantage."

Bien sûr. Allez je vous donne 400 euros, allez tiens, c’est cadeau, c’est pour moi. No limit Daniel Hold’em avec Schneidermann en croupier et bibi cocu content. Je chipote j’ai dit…

A la question posée : Et s’il n’y a pas assez d’abonnés pour construire un projet viable ?
"Nous ne voulons pas croire à cette hypothèse. Mais dans ce cas, toutes les
sommes non utilisées seront restituées."

Attention les gars, si vous lisez bien, "toutes les sommes non utilisées seront restituées…". C’est bizarre cette formulation, non ? Cela mériterait un arrêt sur images.

LADIES & GENTLEMEN, VOICI LA QUESTION CLÉ :

Les non abonnés auront-ils accès au site ?
"Oui. Certains des contenus du site seront en accès libre et gratuit dans un
premier temps, après leur mise en ligne. @rrêt sur images contribuera ainsi au
débat public.
Mais seuls les abonnés (et les amis radins) auront accès, au delà de ce
délai, à nos dossiers multimedia, et à nos archives classées. Ils auront en
outre accès à un espace personnel d’un nouveau type, qui leur permettra
d’échanger informations et tuyaux de toutes sortes avec d’autres membres de la
communauté."

OK, je me trompe peut-être, mais ce n’est pas très clair. Moi je lis : "L’émission sera gratuite et accessible à tous. Mais seuls les abonnés pourront profiter des archives et du fait de faire partie d’une chouette communauté qui discute de super trucs citoyens du débat public."

Perso, je ne paie pas pour voir, comme ça, sans savoir. C’est quoi "un espace personnel d’un nouveau type" ? Une sorte de Facebook citoyen avec la radio dedans et des petites annonces coquines ? Il y aura quoi dans les dossiers multimédia ? Quels genre de tuyaux vous allez me donner : "Comment regarder le journal de 20h00 sans prendre tout ce que dit Claire Chazal pour argent comptant ?".

Bon, n’allez pas croire que je ne soutiens pas. C’est juste que si c’est gratos pour la majorité des contenus, je ne vais pas payer 3 euros. Surtout si vous ne branlez rien l’été, que les étudiants resquillent et que si votre projet plante, vous ne nous rendrez que la monnaie.

Donc, Daniel, je ne ferai pas partie des early adopters payants de ton nouveau combat de vie, je le regrette. C’est juste à cause du petit ton employé et des zones de flou, ça ne va pas plus loin. Pour le moment je vais suivre le blog, compter les jours péniblement, surveiller les premières réactions, voir ce que j’aurai le droit de voir, et PAYER, si et seulement si ton nouveau projet tient la route.

Voilà, à + et bon courage !

Publicités
43 commentaires leave one →
  1. septembre 14, 2007 11:41

    Ouah, t’es super rapide en notes toi.

  2. septembre 14, 2007 11:56

    Charlie Tango, bien reçu 20/20 😉

  3. septembre 14, 2007 12:03

    « Putain, c’est devenu un blog citoyen ici !?! »

  4. septembre 14, 2007 12:30

    Enfin un peu de fraicheur dans un discours surchargé d’hypocrisie.
    Tu vas voir mon petit Vinvin que le Schneidermann il va nous faire comme Zéro : un an sur le net et puis retour progressif dans la lucarne.
    Bien joué non ?

  5. Scope permalink
    septembre 14, 2007 12:37

    Tres bon texte. J’ai aussi bien rigole en lisant les conditions d’abonnements.
    Tu n’aurais jamais ose te foutre de la gueule de tes clients comme ca hein, jaloux…

  6. septembre 14, 2007 1:06

    Merci !

  7. septembre 14, 2007 1:44

    Ouiii moi aussi j’ai reçu le petit mail de Dany. J’avais pas analysé comme ça, merci Vinvin.
    Moi jpense que t’es tout simplement jaloux de plus être étudiant, sale vieux gros… non me frappe pas par pitié.
    On verra ce que ça donne, t’as raison. Standing by.

  8. septembre 14, 2007 1:51

    Excellent 🙂

  9. Cécile permalink
    septembre 14, 2007 1:53

    pas mieux.

  10. septembre 14, 2007 2:04

    Putain mec, on sent que tu as tourné le modele dans tous les sens, c’est magnifique.
    un de tes meilleures notes.
    tu aurais du etre procureur americain.

  11. septembre 14, 2007 2:21

    Psss… tout ça pour figurer sur la bannière « il ne veulent plus d’arrêt sur images »…

    😉
    Sinon, en ce qui me concerne, je me suis abonné.

  12. septembre 14, 2007 2:26

    Retour arrêt sur images sur le web pour 30 euros par an Daniel Schneidermann

    Depuis hier, vous pouvez vous abonner au futur site darrt sur images, qui sera en ligne en janvier 2008. Des abonnements peuvent ds prsent tre souscrits pour permettre de commencer financer cet Arr…

  13. septembre 14, 2007 2:46

    C’est énervant ces sites payant ont ne peut plus faire de lien vers le données, vu qu’il ne sont pas permanents … Pour le contneu audiovisuel d’ASI produit pour le net, on le retrouvera bien un jour ou l’autre sur un autre media, youtube ou dailymotion …

  14. septembre 14, 2007 2:53

    Attention, tu te félicitais hier de pouvoir envisager de gagner des sous avec ce que tu fais sur le blog. C’est légitime, mais c’est exactement ce que Schneidermann est en train de faire. Le Web, pour le moment, c’est un peu n’importe quoi, c’est un média en construction permanente. Mais si des professionnels de la communication issus des médias classiques parviennent à créer un modèle économique viable, c’est une vraie nouveauté. Là, il te propose de t’abonner pour une somme dérisoire à un produit que tu connais déjà puisque tu le regardais à la télé. C’est plus d’info qu’il n’en faut pour se décider à passer à l’acte, non ? Lorsqu’un nouveau journal est lancé, il cherche aussi à dénicher des lecteurs qui l’achèteront avant de le connaître. Là, tu sais à quoi t’en tenir.
    Ma théorie : il faut que de plus en plus de gens dont la compétence est reconnue dans le monde réel s’installent sur le Web pour y faire des choses économiquement viables pour que les gens comme toi, dont le talent s’est révélé ici, puissent également vivre de ce qu’ils savent faire. Au bout du compte, les choses se structureront autour des gens que les internautes auront envie de lire, de voir ou d’entendre, qu’ils soient nés sur le Web ou en dehors — mais l’émergence de modèles concrets est indispensable.

  15. septembre 14, 2007 3:50

    Retour arrêt sur images sur le web pour 30 euros par an Daniel Schneidermann

    Depuis hier, vous pouvez vous abonner au futur site darrt sur images, qui sera en ligne en janvier 2008. Des abonnements peuvent ds prsent tre souscrits pour permettre de commencer financer cet Arr…

  16. septembre 14, 2007 3:52

    Hé ben, écrire tout ça pour Daniel…

  17. brigitte permalink
    septembre 14, 2007 4:05

    « surtout si vous ne branlez rien l’été »: excellente réflexion,car l’on a bien constaté que le Web se calquait sur les médias traditionnels, de juin à septembre rien à se mettre sous la dent pour les lecteurs; bon mais chacun ses priorités, je préfère donner 13 euros par mois à une association qui se bouge.

  18. septembre 14, 2007 4:49

    Oups,
    pour moi, avec ce coup là, la boite de pandore est ouverte.
    Du coup, je crains, un peu naïvement ?, à ce que va être le WEB 3.0 …
    http://nouchema.blog.lemonde.fr/2007/09/14/le-meilleur-du-web-30-sera-payant-ou-ne-sera-pas/
    bien cordialement
    Nouchema

  19. septembre 14, 2007 5:14

    pourrait être entraineur d’un sport quelconque l’ami david, en tous les cas, il vient de prendre un superbe 1-0 dans sa tête, next ?

  20. septembre 14, 2007 5:43

    D’accord avec toi, faut attendre pour voir.
    Décidemment, tu me feras toujours rire et sourire…

  21. Irish permalink
    septembre 14, 2007 7:12

    Note digne de Mr Resse…. 😉

  22. septembre 14, 2007 7:17

    Je n’avais pas vu les choses sous cet angle, mais c’est brillant, cette analyse.
    Franchement.

  23. septembre 14, 2007 7:28

    Internet doit rester GRATUIT.
    Tout le contenu de ton site est d’accès libre et gratuit et c’est bien. C’est la même chose pour le mien.
    Vive la liberté, vive la gratuité !

  24. PTB permalink
    septembre 14, 2007 8:15

    Et il se passe quoi si je ne m’abonne que l’été?(les deux mois gratuits :p) je matte tous les contenus, je me gave avec les archives et je reviens l’année d’après? comme ça hop à moi ASI gratuit ! (je sais je « rêve »)
    En tout cas bel article !

  25. septembre 14, 2007 9:35

    ouais… le net c’est du gratuit pas du payant… compliqués les modèles économiques sont.
    sinon comme Thomas.

  26. septembre 14, 2007 10:14

    Son coté caliméro du Paf m’a particulièrement saoulé. du coup, ba mes 3 euros, je les mettrai dans des Chupa… heu ba non c’est pas bon pour ma ligne.

  27. septembre 15, 2007 12:07

    c’est du grand art, du lourd, bravo mec!!

  28. Pseudo ! permalink
    septembre 15, 2007 12:22

    C’est bien beau de lui avoir souhaité « Bon Courage », mais il n’en a déjà manifetement pas manqué pour oser élaborer et publier un tel Règlement intérieur et extérieur pour son nouvel @rrêt sur images…
    Pourvu, pour lui, que son système proposé n’arrête pas trop de « bonnes volontés » avant l’éclatement grand public de son projet !…
    Exclusivement Bon Courage, donc !

  29. cocolastico permalink
    septembre 15, 2007 10:00

    Toute façon j’aimais pas son émission… Sa façon de prendre les téléspectateurs pour des cons à nous expliquer le pourquoi du comment…
    Tu sais Daniel, nous avions quand même quelques neuronnes et pouvions comprendre tout seul que nos politiques se foutent allégrement de nos têtes avec leurs belles promesses…!
    D’après ton billet, je vois qu’il continue sur le net à prendre son public pour des cons…
    Rien de très novateur…!

  30. septembre 15, 2007 10:44

    Bon, ben il ne te reste plus qu’a envoyer ce post en mail à DS pour qu’il t’accepte comme ami radin et s’il refuse, c’est que tu as sans doute raison

  31. Sixpacka permalink
    septembre 15, 2007 11:48

    P’tain j’adore quand tu es d’humeur badine. Probablement le meilleur post que j’ai lu sur le net depuis cet été. J’me suis troué le bide. J’ADORE.

  32. septembre 15, 2007 5:08

    Qu’il se fasse financer par la pub soit, et ce devrait être suffisant, mais par nous, c’est à dire que cela va privilégier environ 3% de la population totale, car tout le monde n’a pas un PC chez soi ni une connexion ADSL, donc, on en revient à considérer que la culture a un coût, donc un luxe et là, je te rejoins Vinvin, je prône « la Culture pour tous », et je ne suivrais pas ces abonnements, je préfère plutôt payer un abonnement à Télé Libre qui pour moi est plus correct car n’acceptant pas la pub !

  33. septembre 15, 2007 8:24

    bah moi je me suis abonnée
    mais tu me fais bien marrer quand même, j’adore quand tu fais le bad guy 🙂

  34. boring permalink
    septembre 15, 2007 9:24

    Sinon la défunte et néanmoins glorieuse chaîne de Jean-Claude Bourret était La Cinq, et non pas la Cinquième qui aux dernières nouvelles est toujours bien vivante.

  35. septembre 16, 2007 10:04

    Bonjour Vinvin, j’ai déploré la disparition de cette émission du PAF et ai été consternée de la voir renaître sur un site payant.
    Pour moi, cela constitue un satané paradoxe par rapport à la couleur annoncée dès le début et lors de la campagne d’encouragement à cette valeureuse équipe.
    D’un autre côté, qu’aurions-nous souhaité ?
    Que la pub finance ce site et que nous puissions le consulter gratuitement.
    Quid alors de l’indépendance revendiquée par les journalistes et du confort d’accès.
    On sait à quel point l’indépendance est malmenée actuellement, malgré les vertueuses déclarations des uns et des autres.
    C’est la quadrature du cercle et je n’ai pas la solution. Car la liberté a un prix (sans rire !).
    Libres sont ceux qui peuvent se le permettre avec suffisamment d’auto-financement, obtenu bien entendu au terme d’une existence de compromis et d’entraves pour amasser un tel butin.
    A moins de naître riche héritier (et encore, faut pas déplaire à ses géniteurs !), je ne vois pas comment ils pourraient envisager de construire un projet éditorial de talent sans un kopek pour financer leurs frais et en vivre, ne serait-ce que petitement.
    Alors, conclusion un peu niaise et qui n’apporte finalement pas grand chose au débat : je testerai avant d’approuver. Et si tel est le cas, 3 Euros par mois, quand on ne fume pas, c’est finalement cadeau 🙂

  36. septembre 16, 2007 4:15

    rah.. j’aime bien quand t’es chaud comme ça… !

  37. Rémi permalink
    septembre 17, 2007 5:48

    Bon. Moi je me suis abonné, parce que je pense que c’est surtout maintenant qu’ils ont besoin de tune et parce que ça ne me choque pas de payer pour un travail, même s’il est présenté sur Internet.
    J’ajouterai que le type de contenu qui est/sera présenté tend à devenir rare et qu’il est toujours bon d’entretenir quelques poches de résistance quand on sent une chape de plume nous recouvrir doucement.
    En plus, j’aime bien Maja, qui m’a bien fait rigoler cet été sur France Inter.

  38. septembre 18, 2007 1:55

    Pas d’accord du tout Vinvin… J’ai au contraire trouvé que c’était une initiative intelligente et novatrice : faire du contenu 100 % web, avec des moyens et méthodes pros, c’est l’avenir. Le site lemonde.fr ou d’autres ont montré combien le public était prêt à payer pour la qualité et le professionalisme. De plus en plus de journalistes pros, écrit, radio ou tv, s’installent sur le web, aux USA, de plus en plus en Europe. C’est clairement le sens de l’histoire : enfin, du contenu crédible fait par des pros entre deux vidéos de désinformation bâclée par un amateur ou un groupe de propagande quelconque. Qualité, crédibilité, deux critères de cette excellente Arrêt sur Image, qui me manque énormément à l’antenne.
    J’ai filé mes trente euros sans rechigner ! Longue vie à ASI !

  39. Marie permalink
    septembre 18, 2007 10:08

    C’est quoi ce procès d’intention ? DS n’est pas le seul à financer son site avec la pub et les abonnés. Autant reprocher à tous les journaux d’avoir un accès libre et un espace abonnés, avec accès aux archives, aux forums, etc.
    Depuis quand est-ce un problème de se faire payer pour un travail, indépendant et de qualité de surcroît ? Les chaînes publiques ne font d’ailleurs pas autre chose, et prennent en plus leurs « abonnés » (captifs) pour des cons.
    J’avais l’intention d’attendre un peu, mais je vais lui envoyer mes 30 euros tout de suite. C’est maintenant qu’il a besoin d’argent.

  40. vincent permalink
    septembre 18, 2007 1:09

    Jaloux va!
    Moi je regrette ASI mais j’avoue te suivre dans ton argumentaire. J’ai ressenti exactement la mm chose tout en me disant « je paierai ptet un jour ».
    On sent bien que Schneidermann regrette l’argent du beurre avec le beurre. Car entrer dans Internet c’est se plier à un modèle business beaucoup moins rémunérateur que la tv et là, ça devient plus compliqué de critiquer les médias et tout le bordel. Alors on tombe dans un faux discours comme tu dis genre « à bas le système mais faut bien vivre quand même et si en plus on pouvait vivre pas trop mal, ça pourrait bien le faire ». Pour moi ça se résume à ça. Ca marchait pas trop mal tant que c’était sur le ptit écran puisqu’il suffisait d’éteindre quand le bouzin arrivait. Mais quand il faut se l’avouer vraiment « nous nous rémunèrerons exclusivement par l’abonnement et la pub », là, ça coince. Le discours tourne plus rond. C’est pas tant une entourloupe souhaitée que de la naïveté gauchisante. Tout gauchiste a dit un jour dans sa vie « ouai le système faut faire avec mais un jour on le démontera ». Rien de plus hypocrite. Mais c’est aussi ce qui fait le charme du gauchiste 🙂 Ce léger manque de franchise. Le même que tu reproches à Schneiderman.
    C’est ptet ça qui fait que les ex du paf se vautrent sur le net. Ils n’ont ni le langage ni la culture. Ca n’empêche que le rôle d’ASI était important et qu’on en aurait bien besoin encore de cette émission à mon humble avis.
    Alors, je paye ou je paye pas? Bah comme toi, pas mieux.

  41. septembre 20, 2007 11:32

    Retour Arrêt Sur Images sur internet pour 30 euros , merci Daniel Schneidermann

    En dpit dune ptition qui a recueilli cet t plus de 185.000 signatures depuis la rentre, c’est sur Internet que Arrt sur Image va faire son retour. Depuis quelques jours, vous pouvez vous abonner au …

  42. septembre 20, 2007 4:05

    Exactement la même réaction que moi et les mêmes interrogations face à cette « faq » plus que floue… Très bonne analyse !

  43. septembre 21, 2007 1:04

    T’es vraiment en pleine forme, Vinvin. Blog addictif 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :