Skip to content

17/20 à François-Xavier Demaison

septembre 25, 2007

Fxd1
Ce n’est pas tous les jours qu’un comique surgît avec quelque chose de nouveau. Difficile de faire son trou entre les éternels Desproges, Coluche ou Les Nuls, de percer entre Gad El Maleh et Elie Semoun. D’autant plus quand l’arrivée est fulgurante. La vraie histoire de François-Xavier Demaison est connue : elle est au coeur de son spectacle et en constitue la dramaturgie. Une vie d’expatrié, riche, bien portant, financier au coeur de Wall Street quand tout allait bien, French Psycho au pays de l’or vert et des petites meufs qui courent en i-string dans les allées de Central Park. Issu de Sciences-Po, il a tout pour être heureux, juste ce qu’il faut de neurones pour "être animateur sur TF1" : Flavie Flament, présente dans la salle, a apprécié…

Fxd2
Puis le maudit 11 septembre qu’il observe depuis sa fenêtre. FXD réalise alors qu’il s’est trompé de chemin et décide de tout recommencer, de reprendre le théâtre là où il l’avait laissé. Son spectacle (encore 5 jours au Casino de Paris puis le DVD), c’est “Little Miss Sunshine” version ex-cadre reconverti dans sa passion de toujours. Dans les journaux, les critiques professionnels appellent ça une galerie de personnages aux couleurs bigarrées (comme le comique). Moi j’appelle ça le bordel de son cerveau, resservi en vrac avec fraîcheur et force, à travers une galerie de personnages aux couleurs bigarrées (merde, je me suis fait avoir par la critique). On sent que le petit gars a tout mis de ses 35 premières années, sa famille, ses ex, ses potes, ses imitations favorites avec lesquelles il a dû en brancher des meufs (le castor Bitou, la prof de Salsa, le serveur mexicain ou le père tenancier de brasserie). On voit qu’il a tout mis dedans et poussé le cri qui allait avec. En assistant à son spectacle, on ressent toute la force qu’il faut pour prendre le risque de changer de vie, on palpe le plaisir qu’il développe à être sur scène aujourd’hui et on l’accompagne de bon coeur au bout de son rêve.

Erictheobald
Lebihansamuelhd
FXD joue bien, bouge bien, est polymorphe (j’adore ce mot). Il est a priori sympathique et l’équipe qui l’entoure le semble aussi. À la mise en scène, le comédien Eric Théobald. À la production, le découvreur de talents Samuel Le Bihan. À la fin du spectacle, les trois nous ont demandés s’ils pouvaient se prendre en photo avec nous derrière, debout, les 1400 personnes du Casino de Paris. Ambiance toute bête de potes qui sont contents, et nous avec, pas de souci, c’est cool.

Cet hiver, FXD va jouer Coluche, dans le film d’Antoine de Caunes. Un projet délicat, casse-gueule, qui tiendra sans doute entièrement sur son jeu et sa capacité à l’incarner sans tomber dans l’imitation à la Patrick Sébastien. What a fuc… challenge ! Je pense qu’il a les épaules pour le faire, qu’il va mettre un truc à lui dedans.

Guybet
À noter en première partie du spectacle un certain Christophe Guybet : hal-lu-ci-nant. Il va falloir creuser, savoir où il se planque et d’où il vient. Le mec est déjanté, entre cartoon, mime, cinéphagie et observation du réel. Excellent.

21 commentaires leave one →
  1. septembre 25, 2007 10:08

    Elle était là Flavie? ZUT!!! Pas vu😦
    Sinon, oui énorme la première partie avec Christophe Guybet. Par contre, un coup de gueule contre le personnage du castor Bitou. Pourquoi? Parce que les gens vont se ruer pour en acheter (comme avec les poissons rouges pour Nemo) et que ca va créer une ENORME catastrophe écologique où les castors vont devenir une espèce en voie d’extinction et ça aura pour conséquence encore d’autres étés pourris à Paris … Sinon, c’était bien🙂

  2. Damien permalink
    septembre 25, 2007 10:20

    Pour info, Christophe Guibet est le fils d’henri guybet !
    Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_Guybet

  3. septembre 25, 2007 10:23

    je plussoie le 17/20 ^^

  4. septembre 25, 2007 11:24

    J’ai vraiment hâte d’aller le voir ce soir !!!

  5. septembre 25, 2007 12:09

    Jouer Coluche, pas évident ! Mais dirigé par Antoine de Caunes (jusqu’ici très très mauvais acteur, et très très pas terrible réalisateur) c’est un suicide, non ? Un genre de 11 septembre personnel ?
    J’espère me tromper. Après il y a un type qui a réussi à marcher sur l’eau…

  6. septembre 25, 2007 1:11

    Ah je le connais lui !!!
    L’était chroniqueur à France Inter.
    Mais il est vraiment polymorphe ??? C’est couillon, c’est incurable.
    De Caunes mauvais acteur ??? Tu manques de réflexe ou de vitalité reflexvital !!!

  7. septembre 25, 2007 1:57

    Ce mec est génial !

  8. zaz permalink
    septembre 25, 2007 2:15

    Il a beau imiter la marmotte en me faisant des grimaces,, je ne decoince pas….j accroche moyennement à son humour… : (

  9. elo permalink
    septembre 25, 2007 5:14

    mais ? il est plus là le blog de ton régime ?

  10. septembre 25, 2007 5:28

    J’avais vu FXD en 2004 lorsque j’avais signé un partenariat avec lui (comment je me la pète). J’ai encore le contrat signé par Sam Le Bibi !!
    Christophe Guybet je l’avais vu au 30 ans du Point-Virgule au Café de la Gare (si si la car le Point-Virgule était trop petit). Mais celle qui m’avait alors impressionné ce soir-là avait été une certaine Florence Foresti…
    Vu ton humour je te conseille d’aller voir Ben au Point-Virgule. Il est vraiment excellent, décalé, surréaliste et beau gosse mais ça tu t’en tapes. Il est déjà passé au Jamel Comedy Club pour info.

  11. septembre 25, 2007 5:57

    Guybet, il est au caveau république en régulier et oui c’est bien le fils d’Henri du même nom.

  12. septembre 25, 2007 8:16

    J’ai eu peur à la fin j’ai cru que t’avais confondu avec Henri Guybet! Mince, Christophe c’est vraiment son fils!!!!le retour du grand blond et compagnie….

  13. ouam permalink
    septembre 26, 2007 12:03

    Chef y’a le fils à Tassin qui passe dans le poste !

  14. septembre 26, 2007 1:17

    Cela m’étonne que personne n’ait lu une pointe d’admiration et surtout l’envie de suivre le meme parcours que FxD, car après tout, vous avez beaucoup de points communs. Alors lui galère depuis 2001, toi depuis …hum hum bon courage😉

  15. septembre 27, 2007 9:52

    Découvert Guybet sur Rires et Chansons il y a quelques semaines, via son sketch sur les sèche-mains, j’en avais pleuré de rire dans ma caisse. A voir absolument.

  16. Sarah permalink
    septembre 27, 2007 11:33

    Suis d’accord, Guybet est vraiment drole et en toute simplicité, ça fait du bien !

  17. Sarah permalink
    septembre 27, 2007 11:33

    Suis d’accord, Guybet est vraiment drole et en toute simplicité, ça fait du bien !

  18. Sarah permalink
    septembre 27, 2007 11:33

    Suis d’accord, Guybet est vraiment drole et en toute simplicité, ça fait du bien !

  19. septembre 28, 2007 9:21

    j’ai vu ça hier soir, après avoir lu ton post, et j’ai ri aux éclats comme ça faisait longtemps que ça ne m’était pas arrivé. Même si ça manque un peu de construction sur la fin, vouloir mélanger tous les personnages était risqué, et on ne comprend plus très bien qui est qui. Mais rien que pour Bitou le castor et l’animateur de séminaire (mon préféré), ça vaut vraiment le coup. Ce mec a du talent et des couilles, et ça fait plaisir à voir. Tout comme toi, d’ailleurs…
    Merci !

  20. septembre 28, 2007 8:19

    C’est fou tous les clowns qui sortent de science po. Anne Roumanoff, François-Xavier Demaison,… sans parler de tous les autres😉

  21. novembre 4, 2008 4:54

    Excelent blog If you want Quality Castors of any sort, just visit Us here at http://www.internationalcastorcoltd.co.uk

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :