Skip to content

18/20 à Laurent Chalumeau et ses arnaqueurs aussi

octobre 31, 2007

Quel pied mes aïeux !
Dévoré le bouquin. Je ne me lancerai pas dans des superlatifs trop simples, mais comme disent les professionnels de l’intuition à deux balles, ce gars-là rode dans la cour des grands. Et pas que des grands écrivains ; des grands créateurs d’images. Un livre comme du cinéma, avec des odeurs et de la musique, des manières simples et partagées de voir les choses. "Les arnaqueurs aussi" tiennent autant du Tarantino que du Dard, avec un zeste de John Irving dedans. Une grande histoire d’arnaqueurs, des petits et des gros, des ringards et des affûtés. Tout ce petit monde se croise et se décroise sans que l’on sache vraiment qui arnaque qui, sur fond de croisette et de palaces véreux. On participe à des combats de filles d’Europe de l’Est, à des séances de body-building un peu violentes, à des rencontres inattendues (l’apparition de la bande à Bono -U2, pas l’autre- au milieu du tableau est très rafraîchissante). Les héros sont sympathiques, les histoires se tiennent, et on peut dire que le gars Chalumeau sait maintenir le suspense. Et surtout, régulièrement, on se marre.
Laurent_chalumeau
Pour ceux qui l’avaient oublié, Laurent Chalumeau est l’auteur historique de de Caunes et Garcia, mais il est aussi parolier, scénariste et écrivain. Le genre de pedigree qui résonne bien dans mes projections personnelles. J’adore ce bouquin.
Chez Grasset.

Publicités
7 commentaires leave one →
  1. lôtre permalink
    octobre 31, 2007 6:46

    Je ne dirais pas que ce bouquin est une grosse arnaque, par respect pour les textes de Didier l’embrouille, et Cindy Troforte.
    En plus je l’ai pas lu en entier (je me suis arrêté à la couverture sur amazon:
    http://www.amazon.fr/Arnaqueurs-Aussi-Chalumeau-l/dp/2246731615
    D’ailleurs c’est pas la peine de le lire en entier, le billet de 1000 dollars qu’a fait placer l’auteur dans chaque exemplaire comme marque page se trouve à la page 323, achetez le et vous verrez….
    Ah,la maison d’édition me signale que j’ai fait une petite erreur qui pourrait tromper les lecteurs. En fait c’est seulement 100 Dollars et tous les 3 exemplaires. Bon, Bon désolé je me suis trompé, mais c’est pas grave, hein ? Il n’y a qu’a en acheter 3 exemplaires à 20 euros pièce vous faites encore une affaire !
    Et si vous n’êtes pas sur, envoyez moi 60 euros sur mon compte dont je vous donne la référence ci-joint (123NIAB456CDC789ESTR ) , je me chargerais d’acheter les bouquins en gros et je vous renverrais les 100 dollars par la poste (compter 60 euros de frais d’envoi, parce que je sveux bien rendre service mais je suis pas un mécène non plus, hein ?!?)

  2. octobre 31, 2007 7:32

    Et pour ceux qui auraient oublié, avant tout ça Laurent Chalumeau a commencé comme rock-critic pour Rock’n’Folk, dans lequel il s’est illustré par de mémorables chroniques sur sa fréquentation des hard-rockers les plus déjantés de la planète, assurant une relève pourtant pas facile de Philippe Manoeuvre, qui lui lorgnait de plus en plus vers la télé.

  3. sdlt permalink
    octobre 31, 2007 9:17

    Chalumeau c’est un journaliste de rock à la base, une grande gueule qui fait dans la démagogie à outrance, je ne peux pas encaisser ses facilités de style, c’est vite insupportable.

  4. Gabriel Fouquet permalink
    novembre 1, 2007 6:46

    @sldt
    Les facilités, c’est comme les perles, il faut savoir les enfiler. Chalumeau ferait plutôt un bon bijoutier, il enfile avec tact.

  5. Gabriel Fouquet permalink
    novembre 1, 2007 6:47

    @sldt
    Les facilités, c’est comme les perles, il faut savoir les enfiler. Chalumeau ferait plutôt un bon bijoutier, il enfile avec tact.

  6. SDLT permalink
    novembre 1, 2007 7:39

    il begaie aussi beaucoup 😉

  7. véro PL permalink
    novembre 2, 2007 3:37

    et pourquoi tant de haine SDLT? Laurent Chalumeau aurait dit du mal du disque autoproduit de ton grand frère ou de ton cousin du temps où il écrivait dans Rock & Folk?
    Moi j’ai suivi l’avis du bloggeur et j’ai commencé le livre. depuis je me régale. Pour l’instant, c’est (cas rare!) exactement comme ce qu’annonce le dos de couverture: entre la fantaisie bonne enfant à l’ancienne de Amicalement votre et l’humour à froid et les intrigues tordues des frères coen. mention spéciale pour la page 55 (j’en suis à la 110). si ça continue comme ça, je sais ce que je vais offrir à plein de gens pour noël.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :