Skip to content

Toute compte fait, je reste.

novembre 2, 2007

En fait, je vais continuer à parler de seesmic sur ce blog, et de ma vie aux US aussi. Parce que c’est mon blog, et que ça me fait du bien, à moi, surtout à distance, de raconter ou de montrer. Que ceux qui n’aiment ni les Etats-Unis, ni Loic, ni la techno, ni moi parlant Anglais, ni rien, passent leur chemin provisoirement ou définitivement. Je n’oublie pas, soudain, que mon blog est un exutoire, un endroit où je mets tout ce que je fais ou vis, ou presque. Et que peut-être la nature des visiteurs change avec le temps. Ou bien c’est moi qui change, peut-être. Aujourd’hui, j’ai tout changé. Pays. Travail. Collègues. Loin de tout. Loin des miens pour un temps. C’est super dur, vous n’imaginez pas. Je n’ai jamais été séparé de mes enfants plus de 7 jours. Là j’en prends pour beaucoup, beaucoup plus…
Les vidéos que nous faisons sont là pour montrer, jour après jour, quelques moments. Ce n’est pas un programme télé, ce n’est pas un "show" (pour le moment). Ce sont des tranches de vie que nous faisons entre les réunions, pour essayer de laisser une trace de l’aventure, pour montrer aux p’tits gars que c’est possible, qu’il se passe aussi des trucs ailleurs. Entre temps, nous engageons des gens, nous préparons des programmes, nous enclenchons des mécanismes économiques. Quand le fond bleu bave un peu, c’est parce que nous allons vite. Quand les titres changent d’un épisode à l’autre, c’est parce que le monteur est en vacances et qu’on avait pas compris, du coup c’est moi qui monte, à l’ancienne.
Chers amis, la vie continue, moi avec, mon blog aussi.

PS : J’ouvre quand même un blog US… non mais.

PS2 : Et puis il y a aussi ça…

Publicités
23 commentaires leave one →
  1. novembre 2, 2007 6:58

    « Parce que c’est mon blog, et que ça me fait du bien »
    Y a pas de mal à se faire du bien 🙂
    Et si on vient, c’est que quelque part ça nous en fait aussi!

  2. novembre 2, 2007 7:21

    C’est « énergisant » de venir faire un tour ici !

  3. novembre 2, 2007 7:55

    Moi j’aime bien les statesses, j’ai rien contre Loïc (je le connais pas, il a l’air sympa comme mec), j’ai rien contre l’anglais non plus sauf que je comprends pas tout, par contre j’aime pas la techno, mais je suis pas sûre que tu parles de musique là… Pis, je t’aime bien alors je continue à venir. Mais j’ai toujours pas compris ce que tu foutais pourtant j’ai l’impression d’avoir essayé de suivre !
    Faudrait refaire un topo !
    Merci

  4. novembre 2, 2007 8:31

    Belle aventure, continu comme tu veux, on va être nombreux à te suivre.

  5. novembre 2, 2007 8:45

    J’ai 26 ans et je bosse pas mal en ce moment ; je fais des grosses journées. Il m’arrive alors de souvent penser à mon père dont j’ai été longtemps séparé parce qu’il bossait très dur à l’étranger. Et bien je peux te dire que je lui en suis redevable et que j’ai pleinement conscience de les efforts qu’il a du faire pour sa famille. Donc, même si c’est dur sans tes enfants, tu verras qu’au final ils seront un jour fiers de toi.

  6. novembre 2, 2007 9:33

    oh ma caille te justifie pas… s’ils comprennent pas on s’en fout. Fonce !

  7. Pierre permalink
    novembre 2, 2007 9:58

    Continue comme ça Vinvin!
    Si je peux me permettre une suggestion, serait-il possible que tu mettes dans le titre de tes billets un tag par exemble [EN] quand il s’agit d’un billet ou d’une vidéo en anglais comme ça les anglophobes pourront zapper le billet sans embêter personne 🙂

  8. novembre 2, 2007 10:34

    Partir vivre à l’étranger, même pour réaliser son rêve, et même si on s’y éclate, c’est extrèmement difficile. Tout est plus intense, les purs moments de bonheur comme les moments de solitude. Alors avec des enfants j’imagine… Ils ont la chance de te voir en vidéo, tu vas pouvoir garder un lien très fort, ne pas perdre la proximité. Bon courage pour les moments de blues. Y’en a pour quelques semaines/mois comme ça, après là-bas ce sera chez toi, c’est nous qui te pleurerons ;). Putain tu vis à San Francisco bordel !! Lucky you !

  9. novembre 2, 2007 11:01

    Le fond bleu, moi j’disais ça, c’était juste pour aider hein…

  10. &tranche - de cake permalink
    novembre 2, 2007 11:10

    Pourquoi rendre des comptes à ceux qui bien incapables de vivre – leur(s) en/vie(s) ?
    PS : tant que « tu ne fais pas à autrui, ce que tu n’aimerais pas, etc., etc. » – même si…

  11. ouam permalink
    novembre 2, 2007 11:12

    Mais t’en a rien à foutre des commentaires négatifs injustifiés. T’es chez toi, si tu veux mettre les pieds sur la table te gêne surtout pas.

  12. &tranche - de cake permalink
    novembre 2, 2007 11:13

    PPS : zob ! il manque [ule ?] « sont » quelque part…

  13. novembre 2, 2007 12:26

    Tu ne vis pas pour nous alors tu nous emmerde!
    Je suis contente pour toi que tu puisse le faire et surtout si c’est dur (dur de grandir, toujours): courage!

  14. novembre 2, 2007 2:27

    bravo, c’est excellent. T’arrives meme a rendre Loic Lemeur sympathique, c’est fort.
    Changez rien
    …ah si peut etre, le generique d’intro sur le velo, c’est un peu ring…

  15. novembre 2, 2007 2:35

    ben c’est vrai que dans « amicalement votre » c’était pas des vélos mais des voitures de sport… Vinvin tu es Danny Wilde ?

  16. sandiet permalink
    novembre 2, 2007 2:46

    Du vécu.
    Ne t’inquiète pas pour ceux que tu laisses pour un moment. Tu souffres plus qu’eux et ta souffrance n’atténue en rien la leur. Il faut gérer. De ce que j’ai l’habitude de lire ici, je ne doute pas que ta gestion des événements soit menée au mieux.
    C’est vrai qu’il est (paraît ?) un peu plus supportable LeMachin depuis qu’il t’a comme camarade de jeu.

  17. novembre 2, 2007 2:52

    Et bien comme ça c’est mieux …. être simplement soi … and that this beautiful adventure doesn’t stop.

  18. Célinaki permalink
    novembre 2, 2007 5:13

    Aaaaaah…. courage Vinvin, you are not alone! On est une petite tribu expatriée, ayant changé de tout (ou presque), pour suivre notre rêve, aussi incertain soit-il. Pour la distance avec la famille, je compatis complètement. Moi-même petite maman, je crois bien que j’en aurais été incapable… Courage! Tu leur fais une belle leçon par l’exemple en tout cas, à défaut de ne pas être à leurs côtés pour un temps…

  19. fleur de pissenlit permalink
    novembre 2, 2007 5:30

    vous savez les commentaires négatifs, moi ça me fait avancer, bravo pour ce que vous faîtes
    « si on est pas prêt à tout. on est prêt à rien » paul auster

  20. novembre 2, 2007 8:49

    Loin de moi aussi

  21. lôtre permalink
    novembre 2, 2007 10:04

    Tout compte fait je reste aussi.
    De toute façon je saurais pas ou aller. et il y a trois mois de préavis pour le loyer.
    Et pis je l’aime bien, moi, Shrek.

  22. ladyl permalink
    novembre 2, 2007 11:07

    Alors là que tu trouves cela difficile, d’autre le trouverait a moins.
    Mais, « eh man » t’es au states. c’est pas génial ça?Avec un pote plein d’humour en plus.
    Des tonnes de de personnes voudraient faire partie de l’aventure!
    Ne laches pas surtout maintenant, que tu as fait la taversée.
    Fixes toi des objectifs, le temps passera plus vite. Noel c’est dans moins de 2 mois. Je te souhaite de revenir, voir tes loulous à ce moments là, ou qu’ils viennent te voir.
    Allez courage;-))))

  23. novembre 3, 2007 2:31

    Rien à redire, hé. Comme tu le dis, c’est ton blog, et libre à chacun d’aimer ou pas. Perso, je ne crois pas que sur le fond une personne change du jour au lendemain parce qu’elle s’expatrie aux Etats-Unis. Moi ce n’est pas parce que tu es maintenant à des milliers de km de là que je ne lirai plus. Peut-même au contraire, d’ailleurs. Bon courage et have fun !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :