Skip to content

J’avais envie…

février 26, 2008

J’avais envie de reprendre la plume ici, pour le simple plaisir d’écrire qui me manque tant. J’avais envie d’écrire les centaines d’anecdotes qui ponctuent ma nouvelle vie, juste parce que j’aime ça, écrire. J’ai ressorti mon vieux Mac comme on dégote une Remington chez l’Antiquaire. Il me semble pataud avec ses AZERTY mais je vois ici et là de beaux accents qui me rappellent qui je suis. Je me suis baladé, à droite à gauche, sur la célèbre blogosphère Française ; et peu à peu je me suis découragé.
Cela fait à peine quelques semaines que je suis parti et déjà je vois les apprentis croque-morts déclarer que je suis "mort" pour l’un, que je suis devenu "VRP Californien dans les bas-fonds du San Francisco.2.0." pour l’autre… J’en ai connues des périodes sur le Net, mais celle-ci est savoureuse. On enterre à tour de bras, et l’on me reproche de parler de seesmic, de ne plus écrire, de ne plus… délivrer.

Dois-je quelque chose à quelqu’un ? Avez-vous payé un DVD ou une place de spectacle ? Le roman que j’ai écrit vous a-t-il ému ? Que dalle mes frères. Je n’ai fait que raconter ma vie à une époque où j’en avais à la fois l’envie et le temps. J’ai fait le con en vidéo pour les mêmes raisons. Non, rien de rien, je ne dois rien. Je n’ai JAMAIS prétendu être qui que ce soit, une pseudo star ou un influenceur de cantine. J’ai joué avec le système, comme toute le monde, et un paquet d’entre vous savent bien que ça m’a toujours fait marrer.

Aujourd’hui, à distance, je ne sais pas pourquoi, les mots me touchent davantage.

Revenons donc à mon ancien ami, le Darkplanneur, qui explique ses mots ainsi sur le-blog-qui-sait-ce-qui-est-cool :
"Cher Vinvin, c’est un simple avis, lancé par un authentique fan, qui admirait hier
"le clown triste", son courage fou, ses ambitions artistiques
télévisuelles, et qui est aujourd’hui déçu quand le Vinvin parle de
"monter une boite en Californie". Les entrepreneurs ambitieux sont légions, les artistes téméraires hélas deviennent une rareté. Mille excuses, pour mon point de vue qui ne s’inscrit pas dans le dogme du "Travailler plus pour Gagner plus"
.

J’avoue en être resté sur le cul… Et mon envie d’écrire s’est effritée du même coup.
Non, ce n’est pas un "simple avis". C’est un avis qui s’exprime publiquement. Que vient faire ici la rangaine Sarkozienne ? Quel rapport avec ma choucroute ? Qui a dit que je voulais être un artiste téméraire ? Je ne me considère même pas comme un artiste… Le dogme de quoi ? Quel charabia pseudo branché de la part d’un gars pourtant plein d’humour. Je ne t’en veux pas cher Eric car, heureusement, je te connais, et je vois ce que tu veux dire. Mais pitié arrête les grands jugements, les bilans, les postures. Curator du cool, sans déconner. Qui s’est pris au jeu  ?

Je sais, j’aurais adoré rester un artiste téméraire à porter des bonnets péruviens, à compter mes heures après avoir figuré dans Plus belle la vie ou à attendre qu’un directeur de programmes veuille bien penser à moi pour une chronique des blogs sur la TNT. À la place j’ai préféré aller risquer mon destin et celui de ma famille au bout du monde. Sans doute ta vision du "téméraire" est-elle plus romantique, aux portes de l’ANPE du spectacle ou dans la cave d’un pote, à refaire le monde en se disant que vraiment depuis Desproges on n’a pas vu grand chose…

Téméraire, c’est quoi ?

Va annoncer à ton fils de 6 ans, qui vient de rentrer dans une nouvelle école qu’il va falloir tout recommencer. Dis-lui qu’il n’auras plus ses copains, en tout cas plus son meilleur ami avec qui il joue depuis l’âge de 2 ans. Rajoute qu’il ne comprendra rien à ce qu’on lui dit et que le football c’est plus la peine d’y penser. Dis à ta fille de 4 ans que sa copine Bérénice, elle ne la reverra peut-être que dans quatre ou cinq ans. Dis à ta femme qui avait repris des études auxquelles elle tenait que, non, finalement, elle va juste ne rien faire parce qu’elle n’aura pas le droit de travailler. En tout cas pas tout de suite… Ah oui, tout ça pour monter une start-up dans l’Internet et dans le domaine de la vidéo (personne n’y avait pensé avant). Je ne  te parle pas de tes parents qui, lorsque tu es fils unique, vivent merveilleusement cet "abandon". Heureusement, je leur ai installé Skype la veille du départ, donc ça va, c’est super, pas de quoi fouetter un chat. Quant à moi, je me retrouve à co-fonder une boîte avec le plus controversé des blogueurs. Je sais, en choisissant ce chemin, que je prends mille risques. MILLE RISQUES, à mes yeux, bien plus importants que celui de rester en France, à bloguer des notes trop super et quelques bonnes vidéos en slip le samedi matin. Il était où l’artiste ? Elle est où la témérité ?

Je vais te dire cher Darkou, le site qu’on est en train de créer, c’est de l’art. L’art de faire se parler entre eux des êtres humains de tous les pays. JE SAIS, c’est beau comme du Lalanne. Dire ces mots, en Français et en France, c’est tendre le baton de l’ironie, et je sais de quoi je parle. Mais je revis aujourd’hui parce que le site qu’on a bâti rend les gens HEUREUX. Difficile à croire hein ? C’est énervant de monter des boîtes en Californie avec Loic Le Meur et de parler de bonheur en même temps ? Beuark, tu te rends compte, moi qui aurait pu devenir un artiste accompli et téméraire, je trempe dans le l’argent sale (les fondateurs de Skype, c’est honteux) dans les bas fonds de la Californie qui pue le silicone… Je vais te dire aussi, j’ai vu ce type, Loic, ému comme un gamin le jour où notre premier utilisateur Colombien a posté un mashup sur seesmic. Le gars, du fin fond de son village, avait créé une petite merveille de sensibilité et de talent. C’est couillon hein ? Qu’est-ce que tu crois… Ah bien sûr, ça ne vaut pas une belle note sur une soirée entre potes ou les dernières Dior à la mode… Toujours ce manque de courage qui nous caractérise.

Oui je parle de seesmic davantage que de Dora l’exploratrice. Je ne fais rien d’autre que de raconter ma vie, en mots ou en images, comme au premier jour. Un blogueur est-il mort parce qu’il ne vous donne plus ce que vous attendiez ? Mais non les gars, je suis plus vivant que jamais. Et je me fous magiquement des fluctuations d’une audience qui équivaut à la population de Marnes-la-coquette ; ça fait réfléchir ça aussi.

En revanche, je n’ai qu’une seule hâte, c’est de voir débarquer sur seesmic les anciens potes. Et ne venez pas me chercher les poux en disant que je fais de la pub pour la boîte sur mon blog. Bien sûr que je fais de la pub pour ma boîte ! Que fais-tu cher Darkplanneur, quand tu parles de séries TV ? N’est-tu pas rien d’autre que le simple VRP de tes chroniques radio ? Quelle horreur, profiter de tes lecteurs comme ça, c’est humiliant.

Bon allez, cette accumulation de bêtises m’aura au moins permis de retrouver le clavier, et même s’il faut que je me chauffe, je sens que ça revient. A très vite.

PS : que cela ne m’empêche pas de mettre le dernier épisode du seesmic café dans lequel j’écrase une tarte à la crème à la tête d’un Américain et ça fait un bien fou… Désolé Youtube est en maintenance à l’heure où je vous cause. Que du Blip…

http://blip.tv/scripts/flash/showplayer.swf?enablejs=true&file=http%3A%2F%2Fseesmiccafe%2Eblip%2Etv%2Frss%2Fflash%2F&showplayerpath=http%3A%2F%2Fblip%2Etv%2Fscripts%2Fflash%2Fshowplayer%2Eswf

Publicités
76 commentaires leave one →
  1. février 26, 2008 7:33

    pfioooouuu il est en forme mon associe. Tiens je vais aller lire le mechant darkplanneur du coup et peut etre meme lui en mettre une aussi 🙂

  2. février 26, 2008 7:36

    Qu’importe le qu’en dira-t-on Vinvin, l’important est que tu crois en ce que tu fais, et tu le fais bien. En tant que seesmicker et ancien fan du clown que tu es toujours, je me réjouis de retrouver tes farces et ton style online. Ceux qui pensent que tu t’es perdus ne t’ont pas vu à l’oeuvre. Ce que vous êtes en train de faire avec Loïc c’est juste un truc énorme que beaucoup ne comprennent pas encore, mais ça viendra et ce jour là, il diront : MERDE si j’avais su… enjoy 😉

  3. février 26, 2008 8:07

    T’as rien compris, Vinvin. rien ne vaut une soirée geek à Bastille ou un billet courageux sur les municipales de Neuilly…
    Je te l’ai écrit dans un mail alors je te le redis « publiquement »: t’es un vrai mec d’avoir fait ça. le reste n’est que littérature…
    Et paraphrasons un petit coup Desproges: « l’intelligence est le seul outil dont l’homme dispose pour mesurer l’étendue de la petitesse des autres »…

  4. février 26, 2008 8:42

    J’aime beaucoup cette mesquinerie dont certains sont capables… Un manque manifeste de couilles caché sous une « coolitude » trop tendance…
    Bonne chance (si vous en avez besoin avec Loic) dans l’antre du capitalisme « blig bling » 😉

  5. février 26, 2008 9:03

    …je me demande toujours pourquoi il faut répondre aux agressions bloguesques ou considérées comme telles.
    Cyrille, tu montes avec le Loïc un truc. Personne ne peut savoir ce que cela va donner mais l’idée recueille des suffrages. Pour l’avoir utilisé, c’est de la balle.
    Maintenant, le fond de la question n’est-il pas le sentiment d’être un peu isolé loin de ceux et de celles avec qui tu avais créé des liens, même virtuels ?
    Il est peut être grand temps de développer les chaines par langues pour que les frenchies friends (re)viennent… et que Seesmic soit moins briton. Cela peut faire fuir le diktat de la langue…
    (…et Blip rame toujours !)

  6. février 26, 2008 9:12

    Vivin, je ne peux qu’admirer le courage qui t’a conduit à tout lacher pour suivre ce fou 😉 de Loic. Je suis certain que vous allez déchirer.
    A

  7. Fredbreizhou permalink
    février 26, 2008 9:23

    Vas y VINVIN !!
    Ignore les tous, bah oui regarde les ! c’est quoi des petits fils à Papa qui « chient » trois mots sur le net et qui s’imaginent que le Monde entier les lit (mais pas un péquin à Marne la coquette !)
    Alors que vous le Monde entier vous regarde et vous parle !!!
    Allez les gars ne ragardez pas les crottes sur le bord de la chaussée et foncez.

  8. février 26, 2008 9:28

    Comme on dit chez moi, bonne chance les louloups :p

  9. elGringo permalink
    février 26, 2008 9:30

    Mais non vine-vine, ne te décourage pas maintenant que t’es là bas, in the wild wild west, entouré de cowboys, de coyottes et autres léopards….tu peux dire que nul n’est prophète en son pays…un petit « Casse toi pauv’con » seesmic te ferait du bien !

  10. février 26, 2008 9:34

    Moi aussi, j’aimerais tenter ma chance en Californie. Mais personne ne veut de moi. Non, mais sérieux, soyons logique, qui ne rêve pas de partir comme ça vivre une aventure, même financiere.(soit dit en passant, je ne t’ai jamais vu comme un artiste…)

  11. février 26, 2008 9:46

    Bonjour Vin².
    Tu écris bien quand tu écris. Et j’aime bien lire alors. Je l’ai toujours dit et je le redis. Tu m’en redonnes la preuve ici même si besoin était.
    Je ne crois pas avoir une seule fois fait la grimace devant tes ambitions et tes aventures, bien au contraire, je les suis avec attention justement parce que je les sais autrement plus rudes à vivre que d’aucuns font semblant de ne pas voir, comme tu tentes de nous le montrer en en disant le moins possible mais quand même un peu: on la devine bien, la profondeur immergée de la rudesse en dessous de la seule apparence de ton discours si léger, élégance ultime.
    Je ne te parlerai pas du contenu de ton art. Que j’aie ou non du goût pour cet art n’a aucune importance dans la question, ce point ne concerne que moi. Mais, après un court instant de surprise, je reprends volontiers ce mot ART que tu revendiques: il est la preuve de la démesure et de la justesse de ton ambition, il est aussi le signe des dangers qui te guettent; en cela le chemin difficile où tu t’es lancé mérite qu’on l’observe, spectateur voyeur et saisi, qu’on te suive et te devine dans tes doutes et tes joies, sans pour autant te transformer en héros homérique, hein, quand même non, quoique; tu serais d’ailleurs plutôt un héros numérique ah ah, ah ah, ah ah, mais voilà pourquoi je viens sur ton blogue et que j’aime te lire.
    Crois en mon amitié intéressée, mais si mais si, et fais ce que tu veux, je sais que je n’ai pas besoin de l’écrire mais que c’est mieux ainsi en l’écrivant.

  12. février 26, 2008 9:53

    Vinvin, tu resors le clavier azerty quand tu veux.
    Quel post ! Excellent !

  13. Sylvain permalink
    février 26, 2008 9:54

    Continue Vinvin, ton naturel nous captive. Et puis, qu’on aime ou pas Loic, il est un grand entrepreneur et etre à ses coté doit bcp t’apporter

  14. Sylvain permalink
    février 26, 2008 9:56

    PS : wahou il déchire le generique 🙂

  15. février 26, 2008 10:04

    En même temps, t’as viré ta blogroll, donc on a pensé que tu voulais plus être copain 🙂

  16. février 26, 2008 10:07

    J’avais déjà lu et trouvé cette note de darkplanneur à ras des pâquerettes.
    Il est aigri le monsieur 🙂
    Vis ton rêve, éclate toi et effectivement c’était bien plus rock ‘n roll d’aller tenter le coup là bas. Chapeau l’artiste.

  17. février 26, 2008 10:20

    Allez hop, un bisous 😉
    (Bonne continuation à vous tous pour toute cette aventure)

  18. Frud permalink
    février 26, 2008 10:25

    Fonce 20/20, je trouve votre « évolution » très cool est c’est un plaisir de voir des mecs qui ont des couilles pour bouger et fonder une boite. Franchement, respect.
    Biz de Belgique

  19. février 26, 2008 10:31

    Blogosphère ou pas, j’aime te lire et te regarder faire le pitre, parce que tout ça tu le fais super bien. Quand tu fais un truc, tu le fais à fond, alors n’écoute pas tous ces frustrés, qui rêveraient d’être à ta place, et fonce 🙂
    Bravo pour ce superbe seesmic café, j’me suis bien marrée!

  20. février 26, 2008 10:44

    Pour le dire simplement, tu nous/me manques.
    C’est pas rigolo d’être coincé entre les grincheux, les donneurs de leçons et les malotrus. Et en plus il pleut…

  21. février 26, 2008 11:05

    Vinvin tu es le plus beau! Et vive la Californication vue du Cantal

  22. février 26, 2008 11:07

    La colère de Vinvin

    Je viens de lire une note que j’aurais vraiment aimé écrire – le talent en moins, bien sûr – sur le fond, car elle exprime tellement bien ce que je ressens et que j’ai d’ailleurs évoqué sur plusieurs notes ces

  23. février 26, 2008 11:15

    20/20 au taquet, continue comme ça, on besoin de toi sur la côte Ouest

  24. février 26, 2008 11:16

    Quel plaisir de te lire un peu!! même si c’est un bloggeur t’a hérissé le poil.
    Moi je trouve ton projet excitant et formidable, et j’aurais fait la même chose à ta place, foncer! Et puis tout plaquer quand on a une famille, évidemment que ça demande du courage… Non mais franchement, les gens jugent sans réfléchir… Moi j’espère juste que tu auras un peu plus de temps pour nous raconter en français tout ce que tu vis… tes posts écrits me manquent mais bon voilà quoi… c’est la vie :o)) la bise Vinvin et la baraka pour seesmic!!!!!

  25. Min&Fi permalink
    février 26, 2008 11:17

    La lave du drapeau n’atteint pas la franche Miss Monde… Continue please!

  26. Gronaldo permalink
    février 26, 2008 11:20

    Qu’est-ce que tu lui a mis dans la gueule…

  27. Gronaldo permalink
    février 26, 2008 11:22

    sinon moi aussi je préfère quand tu écris parce que je ne comprends toujours pas le san-franciscain.

  28. février 26, 2008 11:26

    Moi personnellement ce sont des notes comme celels que tu viens d’écrire qui me manquent le plus. Ton exil et ta nouvelle aventure n’ont rien de négatif, mis a part que certains de tes lecteurs (comme moi) qui venaient tres souvent et appréciaient ton style d’écriture regrettent un peu le passé, car il n’y a plus beaucoup de lignes sur ce blog, et beaucoup de vidéos a la place (en plus youtube est bloqué au boulot, je peux meme pas les voir!)
    Bref… J’aime ton style, tu ne nous dois rien en effet, mais nous faire partager toute ton aventure, et pas seulement le coté seesmic, ca en intéresserait plus d’un! je reverais de savoir comment c’est pour tes enfants, comment c’est la vie de tous les jours, tout ca… Ecrit par Vinvin, ce serait super !!

  29. février 26, 2008 11:56

    Keep the power man, idem, je te l’avais déjà écrit par mail : respect is shining on you.
    Ce qui me frappe le plus chez toi, c’est que tu t’éclates, tout simplement. Certains attendent leur ticket pour l’éclate totale, toi tu construis ton propre festival.

  30. février 26, 2008 12:02

    Jamais je ne laisse de commentaire (ou peut-être 1 ?), juste un petit mot pour saluer le courage dont tu as fait preuve. Ce n’est pas toujours facile de révolutionner sa vie en changeant de planète (oui, c’est tellement différent de la mentalité française qu’on peut carrément parler de planète), je crois que je peux comprendre pour l’avoir fait plusieurs fois.
    Et ceux qui ne l’ont pas fait ne peuvent pas te comprendre, il faudra se faire à l’idée d’être un incompris 🙂
    Mais le bonheur de vivre la vie que tu veux et poursuivre er réussir tes projets et tes rêves vaut toutes les incompréhensions du monde, notamment venant de ceux qui restent derrière…

  31. olivier permalink
    février 26, 2008 12:07

    yes j ‘ai appris que mille est invariable! mille milliards mais milliards on oublie pas le -s signé mittal!

  32. février 26, 2008 12:24

    Bon, Blip c’est pas mon truc, ca rame… pas encore au point.
    A part ca rien a dire, j’aurais été a ta place, Vinvin (et j’aurais bien aimé 😉 ) j’aurais fait pareil… exactement pareil. Ne change rien ! (j’ai montré tes vidéos a une ex flatmate américaine).
    Sinon, pour en rajouter, l’article de tokyomegaplex est un ramassi de con**ries. « Trouvez-moi dix blogs que vous lisez et qui n’ont pas de pub ou de billets sponsos » –> facile j’en connais 50, dont le mien.

  33. Marie de Prémonville permalink
    février 26, 2008 12:33

    La preuve qu’il est encore vivant, Vinvin :o)
    Beau post, idéaliste et en colère, deux carburants pour la lucidité. Tu n’as en effet de comptes à rendre à personne, et la question de la visibilité sur le Net est épineuse…
    Ceux qui se sentent frustrés sont ceux à qui tu manques, ceux que tu déçois sont sans doute ceux à qui il manque quelque chose, que tu venais un peu combler. En bref, on devrait tous survivre :o)
    Plein de bonnes ondes pour la grande aventure…

  34. Jali permalink
    février 26, 2008 1:11

    conseil : achète toi un clavier AZERTY USB
    Parce qu’ apparemment ce genre d’article avec accents et caractère est apprécié 😀

  35. février 26, 2008 1:18

    Hello Mister Vinvin,
    Long time no see!
    Les chiens aboient et la caravane passent… 😉

  36. février 26, 2008 1:22

    Je t’ai enterré, non pas parce que tu es parti dans la nouvelle terre, qui est ton choix. Mais plutôt d’avoir laissé le blog là, comme ça, un peu sans rien.
    Alors que putain, une note comme ça, c’est juste ce qu’on demande, des nouvelles, à toi.

  37. février 26, 2008 1:48

    La blogosphère évolue tous les jours et les gens aussi, certains on du mal à le concevoir mais c’est la vie.
    Je salut depuis le départ ton initiative courageuse et même si tu parles un peu moins bien français qu’avant beaucoup continuent à te lire 😉
    C’est passionnant de suivre ton évolution (et tes progrès en anglais). Ton blog n’est plus le même qu’avant, et alors ?
    Si certains te le reprochent et bien tu t’en bat les couilles, continues de faire ce que tu fais car c’est TA vie.
    Et encore bravo l’ami.

  38. février 26, 2008 1:52

    Que j’aime lire cet énervement sincère!
    Tu sais bien qu’en France on aime plus que tout les artistes maudits, un peu loosers, ceux à qui la chance ne sourit pas. Ca fait plus authentique, plus underground, plus vintage, plus dark. L’oeuvre doit naître de la souffrance, des bas fonds, et rester confidentielle.
    J’en connais des puristes de l’art qui crachent sur la réussite qui les fuit faute de chance ou de talent mais qui étonnament en souffrent beaucoup sans le dire bien sûr. Ils trouvent pourtant leur inspiration divine dans ce même insuccès d’après eux… Cercle vicieux, quadrature du cercle et tout le bataclan!
    Bref, les frenchies ont du mal avec le succès, l’argent, comme si les deux étaient incompatibles… Les amerloques, eux, ils ont pigés qu’on peut vivre de ses rêves quand on a du talent.
    So, i wish you the best!
    je te colle une bise amigo

  39. février 26, 2008 1:57

    Putain suis sur le cul de voir des guerres de clochers pareilles…
    Vinvin, j’aurais toujours de l’admiration pour les mecs qui savent se remettre en question et prendre des décisions aussi radicales que celle que tu as prise… Ce que tu as fait est courageux, comme pour Loïc, même si je n’ai pas pensé comme lui au printemps dernier, s’expatrier et tout larguer pour son délire, ça force toujours le respect. Et je dirais pour finir une seule chose (parce que c’est un truc que j’ai aussi vécu de la part de « pseudo pote ») :
    Lorsqu’on largue tout, pour tout recommencer, les vrais amis sont là pour vous épauler dans votre décision, pas pour vous descendre aussitôt le dos tourné, quelque soit cette décision… c’est la votre.
    Je ne vois pas en quoi un mec qui parle de pub se permet de l’ouvrir à ce sujet… si ce n’est la jalousie sur la taille de vos couilles à Loïc et à toi…
    (et mes fautes d’orthographe 😉 )

  40. février 26, 2008 2:27

    EXTRA.
    Parfait.
    Bon, bah j’retourne sur mon compte Seesmic (maintenant, j’ai compris à quoi ça servait, et (à peu près) comment ça marche…).
    Bah tiens.

  41. février 26, 2008 2:35

    Sympa ton post, mais j’attends toujours un accès à Seesmic ou un truc qui me permette de comprendre ce que vous faîtes – parce que vu d’ici, de p’tit clavier, j’ai toujours pas capté.
    Bon, faut dire que je suis en campagne et que j’ai pas que ça à foutre jusqu’au 16 mars (après, promis, je regarde mon fils grandir un peu).
    Be zoo
    Pierre
    Votez Vallet

  42. février 26, 2008 2:48

    Promis je viens jouer un de ces 4 dans ton bac à sable, mais c’est vrai que ma maîtrise relative du san franciscain est un peu freinante 😀

  43. février 26, 2008 3:00

    >> Bon allez, cette accumulation de bêtises m’aura au moins permis de retrouver le clavier, et même s’il faut que je me chauffe, je sens que ça revient. A très vite.
    C’est clair que vu comme ça revient, on a pas envie de s’en (re)priver 🙂

  44. février 26, 2008 3:10

    pffffff, on connait la chanson et surtout dans le marketing :’loin du coeur, loin des yeux’ c’est pour ça qu’ils ont inventé le top 10, la pub ou le subprime, nan ? et pour disparaitre aussitôt… c’est pas le même business 😉
    Comme j’envie ton aventure et ton encadrement pro surtout parce que la solitude en affaires c’est la loose garantie ! Y a pas de mots pour t’expliquer que t’as une chance de malade, tu as saisi cette opportunité avec la bonne personne ! Combien reçoivent des ‘promesses’ et des business plan classés sans suite alors que tout comme io, on crevait d’envie de tellement plein de choses !!! Combien d’autres t’envient et ne pourront jamais ?! T’imagines, c’est comme la Star Ac’ !! :))))
    Tu as du talent, une sensibilité, du bon sens, un english speaking imparable, même si je parle aussi bien le portougalouse que toi l’anglais grâce à moman, j’en suis zalouje tu vois… et pourtant, je ne me perdrai pas au carnaval de rio de janeirooooo même avec un chapeau de plume dans le …………..nez ! ;o) Il faudrait être complètement malade de crever sans avoir pu exploiter un talent qu’on se connait !!!!! Et si c’est ailleurs qu’ici, bah c’est ailleurs qu’ici bordel ! La preuve, il semble qu’en te retournant, tu ais bien fait !!!
    Je n’ai pas eu cette chance de te cotoyer de près mais bon, ce n’est pas pour ça qu’il faut remettre en question tout ce que tu fais là-bas ! 😉
    Trace ton chemin et ce qui n’est plus, n’était pas. Bon sang, je deviens philosophe maintenant ! Trace …

  45. février 26, 2008 3:26

    Tu as tout dit, bravo ! Ce type de prise de risques devrait être un exemple, mais critiquer sans proposer est tellement plus français !
    Un entrepreneur français (oui, oui cela existe !) .

  46. février 26, 2008 3:42

    Ola! En forme le Vinvin aujourd’hui 🙂

  47. février 26, 2008 4:22

    Quelle merde, ce Darkplanneur… Et quelle facilité que cette posture de père Fourras dans sa vigie qui regarde un brin condescendant les gens qui osent des trucs en rêvant secrètement qu’ils se plantent pour pouvoir pérorer le jour venu un sublime « J’vous l’avais dit les mecs que ça marcherait jamais ». Pauv’type…

  48. février 26, 2008 4:30

    Pas de pb, 20-20 ; fais ce que tu sens, il y a trop de gens qui calculent ; et surtout bravo pour cette « témérité », j’aurais pu en d’autres temps faire de même, mais je ne l’ai pas fait…
    Bon courage pour tous vos travaux (y compris de « cirque » !)
    L.

  49. février 26, 2008 4:59

    Vinvin, a la limite, tu n’aurais meme pas du avoir a t’expliquer. Mais devant une basse provocation, meme pas drole, la reaction etait inevitable. Et quelle reaction! Tu vis une aventure dont certains revent mais n’ont pas le courage de vivre. Et c’est dans l’acidite de leur aigreur que leur plume baigne.
    Le choix que tu as fait etait extremement courageux, totalement risque, mais ce qui compte, au final, c’est que tu t’eclates dans ton job et que ta famille se plaise. Et tant pis pour les tristes sires, qu’ils restent sur leur « influence ».

  50. février 26, 2008 5:03

    mec, dis moi si tu veux que j’aille le taper.

  51. février 26, 2008 5:25

    Ouais bravo Cyril! Quel connard ce darkPlanneur, je suis sûr qu’il pue des pieds!
    Ecoute le pas VinVin, nous on est trop content que tu sois parti!
    .
    .
    .
    Ouais c’est bon, je déconne.
    Pour les pieds.

  52. février 26, 2008 5:26

    y a peut-être ceux qui te disent mort, mais y a ceux qui te prennent comme référence :
    http://issuu.com/viewer?mode=embed&documentId=080224191914-a0198116312f4c93915fb1602485d040&pageNumber=1&layout=white
    (page 13)…

  53. février 26, 2008 5:37

    Mais envoies-les tous bouler, ces cons !
    Les gens qui ont des couilles, ça fait chier.
    Les gens qui ont du talent, ça fait chier.
    Les gens qui ont des ambitions, ça fait chier.
    Toi, tu as les trois… Tu imagines le monde que tu dois emmerder ? Continues à nourrir tes rêves, vieux, moi je te le dis : y’a que ça de vrai. Tout le reste n’a AUCUNE importance.

  54. février 26, 2008 5:45

    ça me déprime un peu ce genre de remarque. J’ai un blog depuis peu et je croyais naïvement (comme un con même, disons le) que c’était un passe temps, quelque chose de moins sérieux qu’un site Internet enfin un truc cool quoi !
    Et en fait il y a des codes, des choses à ne surtout pas faire, des types qui donnent les bons et les mauvais points tout en ayant un nombre de pub totalement hallucinant sur leur blog… Et qui se permettent de remettre en question ton envie de bouger, de changer, d’oser vivre en suivant un rêve, américain, certes, mais un Rêve.
    Alors encore une fois bonne route que ce soit avec Loïc, Robert ou n’importe qui d’autre avance et emmerde le peuple !

  55. Sid permalink
    février 26, 2008 5:58

    Moi..j’admire…c’est tout.
    T’es juste un mec normal avec des envies, des doutes, des choses à se prouver…
    On a qu’une vie. Tenter l’aventure, peser le pour et le contre, embarquer ses proches avec soi, les sentir avec soi, savoir qu’ils te soutiennent ne fait que décupler l’envie de bien faire et de leur rendre au centuple. C’est juste la (belle) aventure humaine.
    Enjoy.

  56. février 26, 2008 5:59

    je l’ai déjç dit et je le re dis ; Seesmic ose !

  57. février 26, 2008 8:09

    Tous des jaloux, Darling!! Still loving youuuuuuuu!

  58. février 26, 2008 9:20

    Pour reprendre une phrase bien pourrie « la critique est facile…. »
    Partir avec ta famille, ca c’est prendre des risques, surtout quand il s’agit de se lancer dans une start-up aussi Lemeurisé soit-t-elle !

  59. février 26, 2008 9:33

    raaahhh que ça fait du bien de te lire à nouveau vinvin ! du vif, du vrai, de l’émotion même, j’aime !
    tu as raison, tu n’as rien promis, rien vendu, tu ne nous dois rien, mais diantre, ça fait plaisir quand même !
    euh… je suis bien inscrite sur seesmic, mais j’y arrive pas… à me filmer et à parler toute seule devant ma webcam, j’ai un blocage, zut !

  60. février 26, 2008 10:54

    salut vieux,
    c’est curieux, ce darkchose, sa jalousie…
    j’ai l’impression que c’est un sentiment qui m’est étranger, mais ça doit bien m’arriver aussi de temps en temps…
    et toi ?
    complexe, ce sentiment… d’où ça vient, d’être jaloux..?
    et aussi…
    pourquoi répondre à darkmachin ? qu’est-ce qui t’a blessé ? et pourquoi répondre quand on est blessé ? on sait que ça alimente celui qui calomnie, ça lui confirme qu’il a touché un point fragile, ça lui donne l’occasion de recommencer…
    je lis dans ta réponse, en fait, ta réponse à tes propres doutes ; ta méthode coué, en somme 😉
    une réaffirmation de ton pari, de ton ambition ; une façon de te redonner du courage à toi-même
    finalement darkbidule est un miroir !
    LOL de LOL, j’adore la psycho à 4 sous !
    bon, à part ça, les mecs vous allez faire des miyons, des miyards
    votre concept déchire, c’est un pro qui vous le dit 😉
    c’est un truc de malade, énorme, fantastique, le monde ne sera plus jamais comme avant
    nan, je suis sérieux, là, c’est vraiment très puissant
    (rajoutez juste un peu de mobile là-dedans…)
    et l’autre trouduc, il le sait bien, il en bave, en fait il avait eu l’idée avant vous, il vous a filé son ticket gagnant d’euromillions
    allez les gars, foncez !
    plus vite
    PLUS HAUT
    P.L.U.S. F.O.R.T.
    🙂

  61. lôtre permalink
    février 26, 2008 11:08

    Votre premier roman vinvin (celui avec coeur dedans ) je serais ému quand j’arriverais à mettre la main dessus, parce que pour le moment il est introuvable :-)(peut être qu’une réédition en français et en anglais ce serait bien ?!))
    Largentula > quand seesmic ose, appuie sur le champignon !

  62. février 27, 2008 9:09

    que dire après tout ses com’ je découvre ton blog et la blogosphère gra^ce à mon pti frère, et je trouve impressionnant la force qu’il t’a fallu pour prendre cette décision et la faire aboutir, félicitation, et courage pour la suite, je vais voir ce que c’est seesmic, biz

  63. février 27, 2008 9:36

    Ben moi je m’en fous du blog, de Dark, de Seesmic… ce que j’aime c’est mon pote vinvin, l’être humain. Na !

  64. février 27, 2008 10:08

    Gros lecteur, mais petit commentateur, je fais un effort surhumain pour écrire ces quelques mots de soutien. J’ai vraiment du mal à comprendre ce pays de franchouillard qui pense que le monde tient à l’intérieur du périphérique parisien entouré des camps de Petibonum, Tartopum…etc.
    Moi aussi, je le redis, c’était plus que courageux de sauter le pas et l’océan pour vivre ses rêves. Je ne pensais pas qu’il te serait nécessaire d’expliquer ce que cela a pu représenter sur le plan familial. Cela confirme qu’ils sont nombreux ceux qui regardent le monde avec de toutes petites lunettes, quand en plus ils ne louchent pas.
    Personnellement, je ressens en filigrane ce que tu dois vivre pour avoir travaillé il y a quelques années sur l’acquisition d’une société basée à LA. Mais, grand groupe français oblige, comme je n’avais pas le tampon ESSEC, EAP, HEC… je n’ai pas eu le droit à la promotion d’expatrié.
    La France est un pays qui englue, c’est ce qu’on a du mal à comprendre quand on s’interroge sur notre incapacité à produire des géants mondiaux.
    Allez, garde courage et dis-toi bien que pour 1 con qui fait oeuvre de jalousie, il y en a 100 qui sont admiratifs.

  65. février 27, 2008 1:53

    Pas grand chose à rajouter, si ce n’est que je suis heureuse en lisant ta note. Parce que t’as l’air heureux, tu as ta famille autour de toi, tu vis une aventure formidable. Vivre plusieurs vies en une seule est offert à peu, j’espère que tu vas continuer longtemps d’en profiter ! (mais que parfois, tu prendras quand même le temps de me répondre quand je te fais coucou sur skype, hein…)

  66. février 27, 2008 2:29

    A la prochaine insomnie, tu reprends le stylo ? Avé les aksents ?
    Deo gratias, quel bonheur !

  67. février 27, 2008 3:26

    Mort de rire.
    cette note vient d’être relayé et je lis pour la première fois sur ton blog.
    Il faut que tu recommences a écrire (a priori tu étais en pause) après c’est sur je viendrais souvent maintenant 🙂

  68. février 27, 2008 3:28

    ah oui j’ai oublié le vrai scandale dans tout ça c’est que vous profitez du soleil pendant qu’en France on se gèle !!!! c’est impardonnable 😉

  69. février 27, 2008 11:33

    Bon même si j’avoue accrocher moyennement au côté « joyeux-joyeux » des sketchs Seesmic, je souscris complètement à l’idée que faire se rencontrer des humains est l’un des plus beaux projets d’entreprise qui soit. Donc bravo à Seesmic, à vous deux et bonne chance pour la suite !
    Pour le reste, Darkplanneur et compagnie… c’est sans intérêt. Ca sent le renfermé.

  70. février 28, 2008 9:57

    Bon sang le scroll qu’il a fallu pour que j’arrive en bas…
    Un seul truc à te dire que je t’ai déjà dit: tu as l’air très heureux et ça c’est du 20/20.
    Alors tu contnues à t’éclater stp et tu te concentres sur LE prochain objectif: meet Clint Eastwood.
    Mais c’est vrai « qu’être dans le web » sans se faire allumer: no future

  71. février 28, 2008 11:54

    allez je rajoute mes encouragements bien qu’avec tout ce que j’ai lu, ça ne me semble pas indispensable…
    bravo et bonne continuation !

  72. mars 3, 2008 4:03

    Bahh, les enfers aussi ont eu leur mythologie, aussi riche presque que ce qui se passait sur terre. C’est vrai que les amères loques sont un pays du tiers monde mais à l’heure de la mondialisation où tout le monde est égal (le goût)et qu’on est tous 6 toyens du monde (comme la bible le dit http://loiclemeur.com/france/2007/03/vive_la_mondial.html) il y a sûrement des associations humanitaires qui sont contentes d’avoir des vinvins pour arriver à faire dans le fric la même chose que dans les pays + développés comme l’afrique (fric uniquement ici pour la rime hein.. on sait bien que les projets actuels sont tous sans c car free 😉
    Et puis il ne faut pas oublier les bons côtés de la polémique: ça relance l’intérêt et les pages vues 🙂
    Sinon, tu pourrais parler des experts de San Francisco ? il parait qu’il y en a comme à miami, las vegas et manhattan. Et ils progressent les américains en foot ? parce que la reconnaissance de leur pays passe quand même par des participations plus régulières en ligue des champions (ce serait mieux le jour où ils auront un vrai nom de pays bien sûr)

  73. mars 3, 2008 5:52

    Grosses Bizzz à Toi et aux tiens 🙂
    Take care « WinWin » !!!

  74. Claudia permalink
    mars 13, 2008 3:47

    J’ai adoré la lecture de ce texte! Le temps que j’arrive tout tout en bas des commentaires, et j’en ai perdu un peu l’emphase que je voulais mettre, car pratiquement tout a été dit!
    J’avais trouvé il y a quelque temps vos video en anglais, que j’avais aussi aimées et envoyées à une amie fraîchement émigrée aux US, mais dans un endroit moins sexy (le MOntana) et vos vidéo lui ont redonné le sourire.
    Mais je suis très touchée par votre sensibilité, votre talent d’écrivain et le fait que vous fasseiz tout ça avec une famille! Bravo aussi à votre entourage de vous soutenir dans cette aventure. Et bravo à vous!

  75. Carole permalink
    mars 15, 2008 9:57

    Tout cela est vraiment dommage. Les réactions sont disproportionnées vis à vis de l’intention. Le malentendu est déplorable. Mea culpa. Si je n’avais pas dit au Darkplanneur de retrouver l’acidité de sa plume d’autrefois, cet article aux conséquences absurdes n’aurait pas vu le jour.
    Je pense qu’il est temps de remettre un peu les pendules à l’heure.
    Quoiqu’en pensent les uns et les autres, les propos de Darkplanneur n’ont jamais eu comme intention de dénigrer qui que ce soit. Il n’a jamais éprouvé la moindre jalousie. J’ai envie de vous demander comment vous avez pu ne serait-ce que l’imaginer. Sa personnalité ne vous pourtant pas étrangère. Peut-être cela aurait été plus évident à comprendre s’il s’était contenté de dire « Mince, les potes se sont barrés, l’ère du changement est arrivée, la blogosphère qu’on connaissait n’existe plus, qu’est-ce qu’on fait maintenant « . Sauf que ce n’est pas le style du Darkplanneur de s’exprimer ainsi et vous le savez mieux que quiconque. Propos malhabiles et mal interprétés, qui ne reflétaient qu’une interrogation sur le devenir de la blogosphère, et forme d’expression d’un regret.
    J’avais cru, à travers les nombreuses discussions que j’ai pu avoir avec lui, qu’un lien amical s’était tissé entre vous tous. De ce fait, je ne comprends pas vos réactions, et je comprends encore moins vos règlements de compte en public et leur décalage avec les échanges privés.
    Fallait il en arriver à lui dire qu’il n’entreprenait rien de son côté… Chacun choisit sa voie et sa façon d’oser. Certains ont le cran de tout lâcher pour suivre un rêve, et tout le monde y compris le Darkplanneur salue ce courage. D’autres ne manquent pas d’entreprise, mais concrétisent leurs rêves différemment et ailleurs.
    Le plus dommageable dans tout ça c’est la façon dont la plèbe s’empare de ce malentendu pour enfoncer les uns et démolir les autres.
    D’un autre côté ça fait de la pub aux deux parties.
    « Les métiers de la communication sont des métiers de passion »…certes, à partir du moment où l’on ne laisse pas le manque de discernement et les hormones s’y engouffrer, et où les egos ne s’enflamment pas.
    En bref, vous êtes tous dans l’erreur, et quand je dis ça, je mets le Darkplanneur dans le même panier.
    Je vous souhaite dans tous les cas de rencontrer le succès escompté. C’est un pari osé, il est à votre image. Sincères voeux de réussite et mes plus profondes excuses pour avoir contribué à ce malentendu.

  76. nemo permalink
    avril 14, 2008 1:54

    Wahou Vaïn-vaïn, je te retrouve, ton nom de domaine en 20sur20 ne marchait plus !!! Bon courage et bonne chance dans ta nouvelle aventure, bravo, bravo, bravo !!! Je ne sais pas encore ce qu’est Seesmic mais ça va pas tarder. Plein de bises amicales !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :