Skip to content

Aujourd’hui je vais voir Richard Gere…

avril 8, 2008

3344985
Toujours cette fameuse torche qui n’en finit pas de voyager. Ce coup-ci, Richard Gere, Desmond Tutu et quelques moines Tibetains seront là, à San Francisco, pour protester devant le City Hall. J’y serai. Tiraillé entre mon amour du sport, des Jeux, de l’envie de voir un bel événement, et cette sensation qu’on peut sans doute, pour une fois, gâcher le cercle vicieux. Autant pour ce qui est de la vie intérieure Chinoise comme motif de boycott, je n’étais pas très emballé, autant pour le Tibet… Regrettant cependant qu’on s’y prenne maintenant, et pas au moment du choix de pays organisateur. Toujours au pied du mur que les foules s’enhardissent (pas de contrepeterie, j’ai cherché). Bref, c’est dans un doute empathique que je m’y rends, curieux de voir comment on proteste ici et le developpement de cette affaire.

Publicités
14 commentaires leave one →
  1. avril 8, 2008 8:26

    « Tiraillé entre mon amour du sport…et cette sensation qu’on peut sans doute, pour une fois, gâcher le cercle vicieux »
    Oui Vinvin tu résumes bien là le problème. Le sport ou la liberté des peuples, si on doit choisir c’est difficile. Comme le dit le célèbre dicton « tu preferes ton père ou ta mère ? moi je préfère le lard » à méditer
    Manu

  2. avril 8, 2008 8:27

    Oui que d’hypocrisie !!! Comme si les représailles (doux euphémisme) contre le Tibet datait du départ de la flamme !
    Je suis très énervée.
    Comme si le massacre des tibétains par les chinois, les bains de sang n’avaient pas commencé il y a des décennies,
    comme si au moment du choix de Pékin pour les JO la Chine était une démocratie respectant les droits de l’homme, etc…
    Je suis très énervée de voir qu’aujourd’hui tout le monde est tibétain et par toutes ces simagrées.
    De toute façon, j’ai jamais aimé le sport !

  3. avril 8, 2008 9:29

    Hier matin sur mon parcours de bus (88) en arrivant au parc Montsouris – c’etait une partie du trajet de la flemme (sic Resse) olympique pour arriver à Charlety -, j’avais remarqué que les panneaux JC Decaux aux carrefours avaient une drôle d’allure. Ils ne fonctionnaient plus (d’habitude il y a rotation des affiches). Une affiche sobrement bricolée dénonçant les exactions chinoises au Tibet remplaçait l’affichage habituel. Mais pas collée sur le panneau. Non, à l’intérieur du dispositif, protégée par le panneau de verre ! Chapeau à l’organisation de cette forme soft de boycott qui a forcement mobilisé du personnel de l’entreprise Decaux, de la Mairie de Paris, ou les deux. Ce matin tout est rentré dans l’ordre : les panneaux tournent avec leurs affiches Mairie de Paris ou autres.

  4. avril 8, 2008 11:27

    Au fait, c’est celui qui se fait tromper dans « unfaithful », par… OM, Olivier Martinez!

  5. avril 8, 2008 1:33

    au dernier moment qu’on s’y prend ? vas dire ça à Reporters sans frontères et aux assos qui luttent pour le Tibet depuis des mois….
    la vie intérieure chinoise ne t’intéresse pas ? en tant que bloggueur, le sort de dissidents qui se prennent trois ans de prison pour avoir dit ce qu’ils pensaient ne te touche pas ? tu es bizarre, parfois….
    entre sport et liberté, vous osez réfléchir ?

  6. tahaa permalink
    avril 8, 2008 1:48

    Entre la liberté des peuples à disposer d’eux mêmes et le sport… j’ai choisi !!!
    Entre le commerce et la liberté… j’ai choisi aussi !
    Vive le Tibet libre… (et pas que)

  7. Bamboo Kid permalink
    avril 8, 2008 2:11

    Depuis quand les « droits du sport » priment sur les droits de l’homme? Pauvre Douillet qui ronchonne parce qu’un flic chinois (doit bien rigoler Jean Yanne) lui retire son hochet, c’était pathétique…. Tout le monde est aux pieds de la Chine, on en reparle (si on peut) dans 20 ans… Je vois un 3ème Reich en train de conquérir le monde (sans guerre pour l’instant), et ça me fait vraiment flipper…

  8. avril 8, 2008 3:19

    Manu > Tu as la sagesse de Lao Tsu
    Pacale > Je comprends bien que pour ceux qui ont cette cause a coeur depuis longtemps, la brouhaha de ces derniers jours doit etre a la fois salutaire et penible.
    tilly > Etonnante histoire. Fudrait se rancarder…
    gperrin > Comme quoi personne n’est epargne !
    marie-marie > Je ne parle pas de RSF ou des associations, je parle « des foules ». En tant que blogueur ? Rien a voir, blogueur n’est pas un statut. En tant qu’humain qui cause a beaucoup de Chinois (je suis a SF), le boycott n’est pas pour eux une solution ideale. Ils veulent que les gens viennent chez eux, ils veulent plus des autres. Je sais, c’est du 49/51. Faut chosir le 1% en son ame et conscience. Punition ou espoir.
    Bamboo Kid > La grande peur Chinoise,… La peur de l’autre.

  9. avril 8, 2008 3:21

    tahaa > oups. Oui, c’est bon de choisir. L’engagement…

  10. avril 8, 2008 3:38

    Et à part ça, on s’fait un p’tit foot ?

  11. Bamboo Kid permalink
    avril 8, 2008 4:29

    Mauvaise Pioche : dans ma belle-famille (malgache) parisienne, il y a des thaï, viets (et je n’ai pas peur d’eux… le pire, pour ton analyse, est qu’on n’en parle pas depuis hier et qu’ils sont assez d’accord avec moi (et l’inverse). La Chine (son modèle économique et politique, qui est aussi l’ultra-fantasme des neo-cons, mais c’est un autre sujet – aujourd’hui- de conversation) est dangereux. Il suffit d’aller voir en Afrique (où je suis minimum 3 mois par an, Madagascar compris) comment ils avancent leurs pions, et pas très loin d’ailleurs, simplement en Algérie (renseignez-vous…). Des mecs qui font de la purification ethnique au Tibet (stérilisation des femmes tibétaines, repeuplement par des chinois « pure souche »…) depuis 50 ans, excusez-moi de m’en inquiéter….
    Ça serait des belges, le raisonnement serait identique, ça fait longtemps que j’ai dépassé la notion de couleur de peau, mon pauvre…
    J’oubliais, j’habite le 13è depuis des lustres et j’adore !!!

  12. Pseudo ! permalink
    avril 8, 2008 5:42

    Ce Dalaï-Lama, il y tient vraiment mordicus à la non-violence ! Il ne prône donc pas le boycot des Jeux Olympiques de Pékin…
    Mais, à ce train-là, il n’obtient pas non plus – du moins pour le moment – d’être considéré par le gouvernement chinois comme le seul interlocuteur valable pour travailler avec lui à une solution acceptable des problèmes du Tibet.
    Alors cela risque, une fois de plus, de finir comme l’histoire du pot de fer contre le pot de verre… Et les Jeux auront lieu… Les Chinois feront comme s’ils avaient sauvé la face, mais le reste du monde aura bel et bien perdu la face, une fois de plus !
    Quant à la question de savoir si le boycot appliqué aux seules cérémonies d’ouverture des Jeux, serait une menace suffisamment dissuasive pour les dirigeants chinois, autant parler du sexe des anges !
    Et pourquoi pas tant qu’on y est étudier aussi la question du boycot des… cérémonies de clôture des Jeux ??? Non mais !…

  13. avril 9, 2008 1:00

    wai l’âne il lè r’venu :mrgreen:
    poil à la carotte !

  14. avril 11, 2008 11:57

    Pour moi les droits de l’homme passe avant tout, mais il est vrai que économiquement la Chine est un sacré challenge pour beaucoup d’entreprises,c’est très difficile pour certains de prendre position…Je sais que nous ne serons pas devant la télé durant les jeux…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :