Skip to content

Le recette d’un blog à succès ?

août 3, 2008

Avec le calme de l’été, j’ai passé en revue mon lecteur de flux (200 subscriptions) en me demandant pourquoi je continuais de lire quotidiennement ces blogs-ci et pas ceux-là. Je connais, maintenant, la recette du blog à succès, oui messieurs dames.
De la constance et des couilles…
Tous les blogs Francais que je lis et apprécie sont écrits par des gens qui n’ont jamais cessé de poster, et qui ont toujours été au bout de leurs opinions. De la régularité, du travail, du soin… et du courage. Courage de s’exprimer malgré la dictature des trolls et des demeurés, courage de se faire bâcher mais de revenir quand même, courage de refuser les sollicitations les plus imbéciles… Toutes formes de courages que j’admire.
Pour ma part je regrette d’avoir manqué de constance, et parfois de couilles. Mais j’y travaille…

Merci donc à tous les porteurs et porteuses de roubignoles.2.0 pour l’effort que vous faites chaque jour à partager vos visions avec des inconnus.

Publicités
16 commentaires leave one →
  1. août 3, 2008 7:43

    je ne sais pas si c’est de la bollocks mais en tout cas y’a une part d’humilité de se mettre à poil devant les autres…

  2. août 3, 2008 8:52

    Toi, manquer de couilles ? Pardon ? Je ne crois pas, non. Tu peux te reprocher mille choses, mais sûrement pas de manquer de couilles. Une caméra dans la face, faisant le zouave sur internet, en stand-up à deux pas du Pr Rollin devant 250 personnes, ou ici dans quelques billets fameux…

  3. août 3, 2008 9:41

    Toi, manquer de burnes????? t’as abusé du vin californien ou quoi?
    bah , chais pas si je fais de tes 200 blogs ‘burnés » mais je suis sur d’une chose: je suis constant à te lire… 🙂

  4. août 3, 2008 10:03

    Bien que je ne sois pas toujours d’accord, je me précipite sur tous tes billets dès qu’ils paraissent, parce que tu m’as tant fait rire dès que je t’ai découvert et puis comme tes autres commentateurs, je te trouve plutôt couillu ! Il y a aussi, que malgré ton succès tu es toujours resté le même.

  5. ouam permalink
    août 3, 2008 12:41

    Roberto Malone devrait monter un blog …

  6. août 3, 2008 1:08

    T’es pas constant mais je te suis toujours…

  7. matthieu permalink
    août 3, 2008 1:51

    c’est pour ce genre de post que je suis toujours présent sur ce blog.
    la saga bonjour america est passé, mais maintenant je reste car j’aime bien ta plume.

  8. Pseudo ! permalink
    août 3, 2008 11:29

    On voit bien ici ta modestie et ta capacité de remise en cause personnelle… Ce n’est donc certainement pas cela qui te perdra !…
    C’est le fait d’exister, tel que tu es, qui compte et qui fait que tu es « suivi »… Non pas parceque tu as un « blog à succès », çà on le sait depuis longtemps, mais parce que TU EXISTES !!!
    Keep going strong.

  9. ennorab-annie Bardaine permalink
    août 4, 2008 10:54

    VINVIN :  » Merci…. donc à tous les porteurs et porteuses de roubignoles  »
    Ma réponse : J’en cherche une paire pour me les faire greffer ainsi j’aurai le plaisir de faire partie des co « pines ‘ de VINVIN.
    Bisous mec !
    ennorab-annie

  10. août 4, 2008 11:55

    Constance, ligne éditoriale pendant que tu y es. Ton blog, c’est toi. La facette de ton âme. T’as pas mal bougé depuis que je te connais, et ton blog aussi. Il t’a suivi.
    Franchement, nebouge pas mec. Continue d’être ce petit mec avec toutes ces petites craintes et ces remises en questions… Avec tes trouilles.
    Ce n’est pas juste une histoire de couilles.

  11. août 4, 2008 1:22

    Ben moi c’est un troll nommé TRUC qui vient de me conduire là.J’ai des couilles bien qu’un peu molles en ce moment.Les limites de l’expression libre .Quand tu as envie de projeter comme à l’ordinaire des faits mais que tu est coincé(E)parce que parmi les potentiels lecteurs se trouve ton principal inspirateur (CONspirateur) du moment (en fait, un des principaux inspirateurs,l’autre est en vacances au CapNègre)

  12. Clémentine permalink
    août 4, 2008 2:51

    En temps que fille, je ne te dis pas merci du tout. J’enrage même de voir qu’au 21e siècle, le courage est encore assimilé à un truc d’homme, avec des poils, des couilles, et le reste. A vous lire, il n’existe aucune blogueuse à succès – elles ne peuvent bien sûr que se tromper, les fallopes.
    Maintenant vous m’enverrez bien entendu chier sous le motif que je suis extrême à vos yeux et que je prends au pied de la lettre au lieu de lire entre les lignes, mais vous n’imaginez pas comme j’en ai plein le dos de me prendre vos attributs virils en pleine gueule à chaque coin de rue.

  13. août 4, 2008 3:15

    et des couilles et de l’humour!salut à toi vinvin et continue bien

  14. août 4, 2008 3:36

    bon Vinvin si c’est pour mettre la pression aux autres blogs ce genre de post ? C’est malin !
    A quand le retour des oreilles d’âne ?

  15. août 5, 2008 6:23

    Mon blog il pue et il a des couilles, et pourtant personne n’en a jamais parlé.

  16. août 7, 2008 7:29

    Malheureusement, la constance et les couilles, ça peut être mis au service de toutes sortes de choses, Staline ou Sharon n’en manquaient pas, certains de leurs émules blogueurs non plus.
    Mon livre de chevet ces jours-ci : ‘Comment guérir un fanatique » d’Amos Oz, très instructif sur ces deux attributs, constance et couilles.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :