Skip to content

Réponse à Clementine qui enrage à cause des couilles…

août 4, 2008

Testicules
Je proposais hier ma recette du blog à succès : la constance et les couilles. Clémentine commente…

"En
temps que fille, je ne te dis pas merci du tout. J’enrage même de voir
qu’au 21e siècle, le courage est encore assimilé à un truc d’homme,
avec des poils, des couilles, et le reste. A vous lire, il n’existe
aucune blogueuse à succès – elles ne peuvent bien sûr que se tromper,
les fallopes.

Maintenant vous m’enverrez bien entendu chier sous le motif que je
suis extrême à vos yeux et que je prends au pied de la lettre au lieu
de lire entre les lignes, mais vous n’imaginez pas comme j’en ai plein
le dos de me prendre vos attributs virils en pleine gueule à chaque
coin de rue."

Alors Clémentine, je vais vous dire, je ne crois pas que vous existiez. Je pense que vous êtes un homme. Anonyme, vous habitez dans un quartier où vous vous prenez une paire de couille en pleine gueule à chaque coin de rue, ce qui, je vous le concède, doit être très pénible, ne serait-ce que pour avancer.

Si par hasard vous existiez vraiment, chère Clémentine, je vous remercie pour cette bonne poilade matinale.

Publicités
18 commentaires leave one →
  1. cocolastico permalink
    août 4, 2008 5:12

    Ou alors, cela fait tellement longtemps qu’elle n’en a pas vu, qu’elle rêve de s’en prendre une paire à chaque coin de rue…!
    Et c’est vrai pour avancer, on a connu mieux que la paire de couilles…

  2. août 4, 2008 6:01

    Et moi qui revient de vacances et qui me dit naïvement que je vais venir trouver quelqu’anectode buccolique sur ce blog ami…
    Voilà que je me retrouve en pleine guerre de couilles.

  3. août 4, 2008 6:03

    En même temps il y a pire que de recevoir des attributs virils à chaque coin de rue. Elle aurait pu recevoir des tuiles et là, cela aurait été beaucoup plus ennuyeux.

  4. JMV permalink
    août 4, 2008 6:26

    Et puis une blogueuse qui a des couilles, ça a de la gueule !!

  5. août 4, 2008 6:29

    *sigh*…. be a little more respectful Vinvin, would you? thanks 😉

  6. Pseudo ! permalink
    août 4, 2008 6:33

    Je crois, au contraire, que Clémentine existe bel et bien… mais pas sous ce prénom !
    Les couilles, elle en a franchement rien à battre…
    Ce qu’elle ne supporte pas, c’est qu’on touche à son prénom, parce que çà, c’est trop personnel…
    Elle s’appelle Constance !

  7. août 4, 2008 9:53

    En tous cas, je ne pensais pas te voir monter comme un taureau. Elles sont énoooooormes ! La vie aux US te profite bien apparemment …

  8. août 4, 2008 10:02

    J’ai bien ri à la lettre, mais plus encore à ta réponse. Mon Cyrille, je t’adore! Et puis pour lui répondre ça, y a pas, fallait des couilles.

  9. ouam permalink
    août 5, 2008 1:35

    Tu vas m’acheter ça pour mettre sur ta Fion, comme ça t’auras des couilles au cul:
    http://www.truck-nuts.com/albums/album_image/2648354/772889.htm

  10. août 5, 2008 10:52

    C’est juste énorme cet échange 🙂

  11. ennorab-annie Bardaine permalink
    août 5, 2008 10:52

    J’ai bien ri à la lettre, mais plus encore à ta réponse.
    De même….
    Finalement une belle et douce paire de couilles,ouille ouille ouille, ça m’gratouille !!!
    bisouilles
    ennorab-annie

  12. août 5, 2008 7:42

    ben quoi, Jeanne Moreau et Amanda Lear, elles ont des couilles, non ?

  13. Chris permalink
    août 6, 2008 6:14

    Pourquoi doutez-vous de son existence ?
    Cela vous semble complètement étrange qu’on ne puisse pas pensez la même chose que vous ?
    De plus, cela semble une constance sur beaucoup de blogs, dès qu’il y a un commentaire qui ne va pas dans le sens de l’auteur de la note, il y a toujours la « cours » des commentateurs acquis aveuglement à l’auteur du blog pour en rajouter une couche…
    Sur le fond, je trouve aussi complètement débile d’assimiler couille à courage…
    Mais bon, apparemment vous ne voulez pas parler du fond mais préférez tourner le commentaire en dérision…

  14. août 6, 2008 6:50

    Chris: soyons précis! il ne s’agit pas d’assimiler couille à courage, mais courage à couille, ce qui change tout, avouez-le. Par ailleurs, je crois avoir compris que Vinvin a eu utilisé une vieille, très vieille expression française effectivement imagée, que la modernitude paritaritaire n’est pas encore parvenue à éradiquer. Pourquoi s’en plaindre, alors que cela donne encore de magnifiques combats à mener aux redresseurs et redressoeurs de langage non sexiste, auxquelquelles je signale aussi: repartir avec sa bite sous le bras (entendu chez jacques brel); ranger son service trois pièces; n’avoir que sa bite et son couteau; repartir la queue entre les jambes; avoir des couilles au cul (du maréchal lyautey, connu pour son homosexualité, Clémenceau avait dit : ce soldat avait des couilles au cul, même si ce n’étaient pas toujours les siennes). Cela, évidemment, pour parler du fond. Du fond de culotte, il va sans dire.
    Vinvin: pardonne cette interpellantion en un lieu où je ne suis que visiteur. Mais ta lectrice Chris m’a donné l’envie de cette outrecuidance. J’espère là ne pas t’avoir trop cassé les couilles.

  15. août 7, 2008 4:29

    Si les couilles trainent c’est qu’il y a un problème. Je préconise alors le passage du caleçon au slip… avec enrouleur de testicules intégré!

  16. août 9, 2008 8:39

    Clémentine avait déjà posté d’énooooooormes conneries sur ton blog je me souviens.
    Bref, moi j’ai un peu perdu mes couilles ces derniers temps. J’espère que tu m’en voudras pas… Mais les posts tous les jours à 8 heures du mat’ c’est dur à tenir quand on essaie d’écrire un truc qui pourrait venir remplir ta bibliothèque !
    Dis, quand est-ce que tu nous refais un post sur la religion selon Disney ? J’avais adooooooooooré ! 🙂

  17. Elwena permalink
    novembre 2, 2008 10:41

    Bon : on peut comprendre les uns et les autres dans cette discussion (ben oui, je fais partie de cette espèce peu répandue des « non-manichéens » (oups, mais n’y a-t-il pas phoniquement « niquer » dans ce mot ???), je trouve juste un peu irritant que ce blog n’ait pas échappé, dès les premières lignes de la réponse à Clémentine, au sempiternel « encore une mal baisée », comme si le simple fait qu’une femme discute une impage basée sur le sexe fasse d’emme forcément une femme en manque. La teneur par ailleurs sympathique de ce blog laissait présager d’autres types de réactions…
    Bonne continuation, cependant.

  18. Elwena permalink
    novembre 2, 2008 10:46

    Oups, désolé j’ai écrit à toute allure : il fallait donc lire « image » et pas « impage » et « elle » et pas « emme »… Mais vous aviez deviné, hein, bande de petits malins (bande ?????? Aïe aïe aïe, que vont imaginer les pros de la déduction de comptoir ?????? que je suis en manque érectile ??????)
    msr mdr mdr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :