Skip to content

Suite de l’interview de John Cleese…

octobre 16, 2008

Dans cette deuxième partie, il parle toujours de politique, notamment d’Obama, Biden et Fox News, avec quelques mots aimables pour les Américains… La troisième video ne parlera pas de politique du tout.

9 commentaires leave one →
  1. Mariano Marcos permalink
    octobre 16, 2008 11:59

    Peut-être que tu aime Little Britain USA.

    http://www.hbo.com/littlebritainusa/
    C’est un pas entre la version anglaise et les personnages de cette version américaine.
    Toi, qui habites « chez eux » les vois tous les jours probablement, n’est-ce pas?

  2. octobre 17, 2008 11:57

    Magnifique !

  3. octobre 17, 2008 12:57

    On a vu l’interview sur LCI enfin en partie .

  4. ouam permalink
    octobre 18, 2008 6:51

    Quel privilège de discuter avec quelqu’un de drôle et intelligent. Bravo.

  5. octobre 18, 2008 9:47

    Mais…
    il parle pas français ???
    Bon, sinon, t’as toujours pas un coach en chemises ???

  6. lôtre permalink
    octobre 19, 2008 5:27

    Autant j’admire l’artiste exceptionnel qu’est John Cleese ainsi que son immense contribution à l’humour mondial . Autant je le désapprouve dans la campagne permanente qu’il mène contre les perroquets.
    Pourquoi s’acharne t’il sur ces pauvres volatiles ? Au point de les comparer à des personnages politiques qui bénéficient d’une couverture médiatique mondiale importante pour rallier un maximum de gens à sa sinistre croisade anti-perroquets. Personnellement à l’instar de beaucoup des ses compatriotes anglais je trouve cette démarche stupide.
    Saviez vous que dans les années 70, il se serait même faché avec son collègue michael Palin (un grand défenseur des animaux cf:un poisson nommé wanda) parce qu’il avait eu cette déclaration malheureuse « Un bon perroquet est un perroquet mort » On polémique encore de nos jour de cette affaire scandaleuse dans les pays anglo-saxons (The dead parrot affair ).
    A un moment pendant l’interview quand vous avez prononcé le mot Palin , j’ai eu peur qu’il ne se jette sur vous pour vous étrangler tout en vous affublant de noms d’oiseaux . En effet, vous ne le saviez peut être pas mais la chatoyante chemise que vous arboriez ressemble étrangement au plumage du fameux perroquet bleu norvegien (Mopsitta Tanta) . Et c’est, à n’en pas douter, l’espèce de perroquet qui est à l’origine de la paranoîa tenace de John Cleese envers ces petits oiseaux inoffensifs. Heureusement que vous ne vous prénommez pas Olaf, cela aurait été embêtant de perdre une autre icone de la mode californienne🙂
    Je tient à préciser que ces propos n’engagent que moi et que si vous interrogez John Cleese au sujet des perroquets, il niera probablement ces allégations. (C’est pourquoi je ne mentionnerais jamais que John Cleese torture de petits perroquets duveteux avant de prendre son thé quotidien )

  7. octobre 28, 2008 6:41

    super blog, j’adore vos articles et reportages
    bonne continuation
    Jean Paternin

  8. février 3, 2009 4:01

    hallucinant ….

  9. février 11, 2009 1:07

    Superbe !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :