Skip to content

Quantum of Solace, une bonne daube comme on les aime.

novembre 27, 2008

QoS
C’est avec tristesse, et pour la première fois de ma vie, que je vais dire du mal d’un James Bond. Et rassurez-vous, ce n’est pas pour vanter ou dénigrer les mérites de Daniel Craig versus les autres. Non malheureusement, c’est bien plus profond. A la limite, Daniel Craig ne s’en sort pas si mal. Il a l’attitude et la silhouette viriles, l’oeil bleu du faucon prêt à se ruer sur sa proie, le silence fort de sens. En revanche, il porte en lui autant de sensualité que Garcimore et ses scènes de fricoti me font à chaque fois penser à ces acteurs de films porno à qui l’on demande de jouer des vrais dialogues. Lui c’est l’inverse, il est à l’aise dans le bisou comme moi dans le HTML. Arrête James, contente-toi de courir, personne n’arrivera jamais à la cheville de Sean en bisous, cherche ailleurs… Non, le truc, c’est d’abord le scénario. En fait, il n’y en a pas. Le gros de l’intrigue c’est un méchant qui veut prendre le contrôle d’un terrain pourri au milieu du désert Bolivien. Les intrigues parallèles c’est une pouf qui a le dos tout moche qui veut se venger parce que quand elle était petite il y a un vilain général qui a violé sa mère et sa soeur. Certes, ça agace, mais d’abord c’est déjà vu (souvenez-vous Charles Bronson dans Il etait une fois dans l’ouest ! Hein ?), et ensuite cela ne porte pas un James Bond. Quant à lui puisqu’on en parle, il ne s’est pas remis de la mort de sa pouf du film d’avant, c’est ça le noeud psychologique. Chacun poursuit une vengeance personnelle tout en essayant d’arrêter un méchant dont même le Mi6 ignorait l’existence et qui demande juste à avoir le monopole de l’eau en Bolivie. C’EST QUOI CETTE INTRIGUE ?????

IL EST où le vilain méchant qui envoie des missiles nucléaires sur New-York ? Le gros vilain qui fait exploser des bombes un peu partout ? Les satellites, les agents doubles avec des bonnets sexys, les pistolets silencieux, les hommes de main aux mines pas possibles, l’humour des répliques ??? Hein, c’est où ? Attention me faites pas le plan nostalgie du vieux con ; je suis souple mais faut pas pousser. La réalisation style caméra sur l’épaule avec une image tous les vingtièmes de secondes, c’est juste pour faire genre ou pour faire vomir mes popcorns ?
Fifille
Quant à la gentille fifille, sosie métisse de Sophie Marceau, elle a malheureusement également hérité du même talent d’actrice. Et je ne parle pas du titre, c’est quoi ce titre ? J’aimais bien les titres du genre « Demain vaut mieux que mourir jamais avec permis de laisser vivre »… Quantum of solace ? J’ai même pas envie de googler pour comprendre le titre tiens. Bon, et Matthieu Amalric dans tout cela ? Mouais, pas si mal ; pas une grosse envergure, on est loin des Largo, Blofeld ou Zorin. Lui en plus il s’appelle Green, c’est un méchant bio… Cela me fait penser que j’ai vu la bande annonce du prochain Panthère Rose et que, mes chers amis, cela s’annonce être la plus belle m…. que le cinema ait produit depuis des décennies.

Pour revenir à James Bond, le film, je dirais que le seul bon moment a été le générique avec l’excellent morceau de Jack White et Alicia Keys. « An other way to die » (voilà un vrai titre !)

17 commentaires leave one →
  1. novembre 27, 2008 10:29

    Mmm… Et moi qui lutte pour trouver une salle de cinéma qui le diffuse en Chine…
    Ça vaut le coup d’aller le voir au moins ou vraiment pas ?

  2. novembre 27, 2008 11:22

    Complètement d’accord, même si je trouve qu’en plus Amalric a le charisme d’une moule autiste et est juste ridicule quand il hurle lors du dernier combat…

  3. novembre 28, 2008 12:15

    OOOhhh ben déjà que j’avais pas très envie de le voir celui-là… je vais plutôt ressortir un DVD avec Sean: c’était lui le meilleur Bond, pas de doutes!!

  4. ouam permalink
    novembre 28, 2008 12:50

    Jacques White, elle est bien bonne.
    « Une autre façon de mourir » par Jacques Blanc et Alice Clés …
    Hyper sexy !

  5. novembre 28, 2008 7:03

    Eh mec! Le jour où tu deviens critique de cinoche, je promets de m’abonner au putain de canard qui t’aura signé la lettre d’engagement!

  6. novembre 28, 2008 8:34

    Allez, je prends le contrepied! J’ai bien aimé ce James Bond, justement parce que ce n’est pas un James Bond!!! Juste un bon film d’action un peu brutal.
    De toutes façons le seul James Bond est Sean Connery et ça remonte aux sixties… On enterre tout le reste, smokings patte d’eph et parties de black jack auxquelles je n’ai jamais rien compris…
    Le successeur de James Bon s’appelle Jason Bourne! Lui seul peut aujourd’hui, ne sachant pas qui il est précisément, traverser Moscou à fond la caisse sans se paumer, poursuivi par des sicaires qui le mitraillent à l’AK47!! Et il emballe de belles gonzesses aussi!!! Qui aiment bien le mâle prédateur avec ce je ne sais quoi de fragilité (perte d’identité, recherche du père, de la mère, du fils et du saint esprit et qyue sais-je encore!!!)

  7. novembre 28, 2008 8:44

    Sean sera toujours le meilleur, mais juste derrière lui, je mets Daniel.
    Parce qu’au moins, j’ai le sentiment qu’il humanise le personnage et qu’il n’est plus la caricature du gentleman-espion qui affiche le sourire en toute circonstance.
    Sinon, cela reste un bon divertissement même si, effectivement le scénar’ est un peu léger…
    Sinon, l’homme de main dont j’ai encore peur la nuit, au fin fond de mes rêves, c’est le « requin »

  8. novembre 28, 2008 8:48

    Sinon, comment elle fait pour jouer du piano la Alicia avec ses bigs bracelets ?
    (je sais, c’est un clip, c’est pour de faux…)

  9. novembre 28, 2008 11:54

    Assez d’accord avec toi… mais on ne traite pas Eva Green de pouf !!!

  10. novembre 28, 2008 3:18

    Super la bande annonce!! Au moins si je ne vais pas le faire j’aurai découvert ça! merci!

  11. novembre 28, 2008 5:40

    Georges Lazenby, requiescat in pace…

  12. karine1506 permalink
    novembre 28, 2008 7:34

    Me too, Je préfère les James « Old School » ! Y a même pas la fameuse réplique « My name is Bond, James Bond » …
    C’est un film d’action Pas un Bond. 😉
    Sinon pour moi c’est Sean et Pierce….
    Translation : Un petit morceau de sérénité…. Quantum of Soloce
    @+

  13. novembre 29, 2008 7:54

    Jack Bauer. Je n’en vois pas d’autre.

  14. novembre 29, 2008 7:54

    Ah aha ah aha aha hhaaaa haaa haaa aa ha haaaa ah…
    etc…

  15. novembre 30, 2008 3:25

    Quantum of Solace commenté à sa juste valeur, rien à rajouter. Merci de ne pas avoir oublié la magnificence du titre de Jack White!

  16. marie permalink
    décembre 2, 2008 10:12

    Oh je crois que c’est un peu une question de génération, et peut être de sexe aussi, Daniel… comment dire… ce n’est peut-être pas un hasard s’il est deuxième sur le podium des 100 hommes les plus sexy de l’année, alors que de base, bon, on va pas se mentir, concrétement il a pas l’air si beau que ça, mais il dégage un magnétisme incroyable !
    Sinon, la scène de l’opéra en Autriche est là bonne scène du film, parce que c’est vrai que l’histoire du Green ça donne un peu l’effet d’une montagne qui accouche d’une souris là ou ‘Casino Royal’ donnait l’impression inverse, mais bon, ça se laisse bien regarder, non ?

  17. décembre 2, 2008 5:01

    Ce mec, je l’aime pas d’abord. Il a pas l’air british, il a une vraie gueule de mec échappé des balkans. Je parle pas de toi Vinvin, mais tu l’avais compris. En plus, depuis que j’ai vu le « Quantum of Salace », l’original vaut peau de lapin à mes yeux. Je vote des deux pieds pour ta critique !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :