Skip to content

C’est ce qu’on appelle une décision !

novembre 30, 2008

J’imagine les intenses réflexions du pilote dans les dix dernières secondes.

http://www.liveleak.com/e/25f_1227626668

Publicités
13 commentaires leave one →
  1. novembre 30, 2008 4:03

    Oui…
    Je l’imagine à quatre pattes sur le sol de son cockpit, se demandant depuis quinze minutes ce qu’il a bien pu foutre de ce maudit passeport, que c’est emmerdant etc…
    Et alors par miracle, il s’est souvenu qu’il l’avait oublié au salon Air France juste avant d’embarquer.
    « Vite Roger, remets les gazs, on y retourne! »

  2. costanza permalink
    novembre 30, 2008 5:08

    je l’ai fermé, ou pas ce p….. de gaz ?

  3. novembre 30, 2008 5:21

    Et bientôt sur ce blog en exclusivité mondiale une vidéo d’une petite mamie qui n’arrive pas à garer sa twingo et qui part chercher une autre place ailleurs. ^^

  4. novembre 30, 2008 6:50

    « Je te dis que le manche à balai coince à droite, regarde! Mais regarde au lieu de te cacher les yeux!! Bon, on remonte, je veux que tu voies… »

  5. ouam permalink
    décembre 1, 2008 12:37

    Quelles méchantes déconneuses ces hôtesses de l’air !!

  6. décembre 1, 2008 1:25

    tout ça pour frimer devant un pauv’ caméscope 😮

  7. Manu permalink
    décembre 1, 2008 1:44

    Ouais quand y’a beaucoup de vent ils doivent arriver de biais, et remettre l’appareil droit au dernier moment ..
    Mais là ça faisait beaucoup quand meme 🙂

  8. décembre 1, 2008 4:26

    Nous avons décidé de donner la possibilité aux passagers assis à la gauche de l’appareil de jeter un petit coup d’oeil à la piste d’atterrissage… au prochain tour, on fait la même chose à ceux de droite …

  9. décembre 1, 2008 7:25

    J’ai connu la même scène (moi au sol, un copain dans l’avion) en pire. Quand j’ai récupéré le copain plusieurs heures après (il avait atterri à 120km de là), il était encore blanc et il sentait la m…. m’a-t-il semblé. Il m’a raconté que des femmes hurlaient dans l’avion.

  10. décembre 2, 2008 12:16

    J’ai atterris à Paris lors du grand coup de vent en 1999. Je m’en rappelle encore. Je peux dire que j’ai vraiment eu peur, comme jamais. C’était un truc dingue…

  11. décembre 2, 2008 10:30

    Parait que c’est assez fréquent. En tout cas ça m’est arrivé il y a 2 semaines, et tu te demandes vraiment pourquoi y se pose pas.. Assez flippant dans les premieres secondes du « redécollage »..

  12. décembre 3, 2008 7:42

    Ca me rappelle exactement un souvenir genre robinet à sueur froide lors d’une arrivée à Marseille. L’avion bougeait terriblement, complètement de travers. Vraiment pas cool à vivre et en plus tu te demandes (parce qu’évidemment tu sens qu’un truc pas net se passe et tu regardes par la fenêtre vue que l’avion à l’air de marcher en crabe et de bouger comme un cheval) tu te demandes donc, si le pilote n’a pas pété un câble à vouloir se rapprocher du sol.
    Deuxième truc rigolo, je viens juste de poster une vidéo de pilote hallucinant de dextérité.
    http://laurentjavault.typepad.com/pitchclic/2008/12/dans-la-famille-avion-je-voudrais-laile-sil-vous-pla%C3%AEt.html

  13. décembre 6, 2008 11:17

    j’en ai la chair de poule!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :