Skip to content

– Bouillie –

novembre 14, 2009

Donc, oui, est-ce que je vais me faire vacciner ? J'en sais rien, je n'ai pas le temps et ça me soule. Je vais peut-être choisir les médecines douces, genre un yoghourt bio qui coûte un Rhin. Si, si, le fleuve, pas le rognon. Il paraît que les Français seraient prêts à privilégier les trucs un peu mystiques, voire rustiques, le cul dans la bassine en mangeant des choux de Bruxelles, des drogues douces… Rika Zaraï de coke en quelque sorte. C'est plus équitable. Ouais, ça rassure… Moi je m'en fous ma fille l'a eue en Juin, la grippe A, quand c'était pas encore la mode, puis je peux te dire que c'était de la pure du Mexique, on vivait pas loin à l'époque. Super tendance ma fille. Ouais ma femme aussi. Tu vois chez nous le cochon ne touche pas les hommes, par contre nous on aime bien les cochonnes. Hahaha, je déconne, excuse-moi je suis d'humeur badine, c'est que ce soir la France aura les fesses à l'Eire et que je crains comme une ambiance d'excuses. Je ne sais pas pourquoi, je sens le match qui tourne mal et finit sur un nul. Je m'en fous, je suis revenu de tout. Blindé. Avec le web maintenant on est harcelé par ses propres indignations, pas le temps de souffler dans la conscience des drames. Elle a raison Amanda Lear, le net c'est une belle saloperie, moi ça m'use mon taux de compassion. Tu vois le truc de Marie Ndiaye, la Goncourt, ça m'a révolté tout mon jeudi. Mais vendredi j'avais pas la tête à cela. En plus j'ai commencé son bouquin et je me suis perdu dans les lignes. Les phrases sont trop longues et alambiquées, je n'ai pas soutenu l'effort, je réessaierai plus tard, en vacances ou aux toilettes, c'est là que finissent les Goncourt non ? Rrrrooo, ne m'en veux pas je te dis, je suis en délicatesse avec mes opinions, on se chamaille elles et moi… Y'a de l'eau sur la Lune ? C'est chouette comme nouvelle. Je ne peux pas m'empêcher de penser que l'argent dépensé à constater l'humidité de la Lune aurait aussi pu servir à en trouver chez nous, pour ceux qui crèvent, tout ça, famine, malnutrition, conscience, machin… Mais bon, je ne m'attacherai pas à cette pensée plus de quatre minutes, d'abord parce que je n'ai pas pris mon petit déjeuner (ça gargouille) et aussi parce que c'est cool de l'eau sur la Lune ça veut dire qu'il y a sans doute de la vie et peut-être même des soldats Japonais planqués dans les cratères comme à Iwo Jima. Ce qui serait assez fou comme découverte et remettrait tout un tas de théories en cause. Bon, je te laisse mes enfants sont réveillés, faut que je les prépare au monde de demain…

PS : ah ouais, j'ai oublié, évacué. Hier à 18h00, Clint Eastwood a reçu une médaille à l'Elysée… Mardi dernier pour déconner je lançais une bouteille à la mer sur Twitter et quelques emails ici et là. Hier soir, vingt minutes avant la cérémonie, je reçois un message "Tu peux venir à l'Elysée, c'est bon !". Il était 17h40, j'étais à Boulogne, en baskets et jean… Arrrgggghhh… Un calcul rapide me faisait, en me dépêchant, arriver en costume à la cérémonie aux alentours de 18h35. Le gars me dit que ça me permettra sans doute de le voir partir… Non. Vraiment non. Je l'ai déjà croisé dans ces circonstances. Pas de souci. J'attends la vague, the big one. J'ai ma fierté ;-). Chaque chose en son temps…

Advertisements
18 commentaires leave one →
  1. novembre 14, 2009 8:26

    et Clint avec son nouveau pin’s ?

  2. novembre 14, 2009 8:32

    Il a raison le Mry, le Clint est dans les parages!! T’as laissé tombé ou quoi? Sinon, j’espère que nos amis irlandais ne profiteront pas de nos fesses à l’Eire pour nous torcher la lune avec du papier trèfle…On en reparle!

  3. Alicia l Americaine permalink
    novembre 14, 2009 9:16

    Love your random posts like this… always makes me smile

  4. novembre 14, 2009 9:20

    Alors moi je suis pas du genre à donner des conseils, mais j’ai une requête: ma fille à moi est asthmatique et ne l’a pas encore eu h1n1, donc si tu hésites, je me permets simplement de te le demander: pique toi! 🙂

  5. novembre 14, 2009 9:20

    Mry > Merci pour le couteau dans la plaie. Mon cerveau avait littéralement effacé la douleur.
    Mistersuperolive > Non je ne laisse pas tomber, je peaufine le piège.
    Alicia > Merci sweetie, c’est très gentil.

  6. novembre 14, 2009 9:22

    Tiens, et si tu te piques, je t’organise un petit apéro à la maison avec Clint, il me doit bien ça

  7. novembre 14, 2009 10:08

    Chez nous elle est pas encore arrivée la H1N1, on est trop loin de Paris !
    Tu crois que le discours de not président était aussi fouillé pour Clint que pour celui de Boon ?

  8. lôtre permalink
    novembre 14, 2009 5:29

    Pour le vaccin, pourquoi ne pas simplement demander à ton médecin de te conseiller. Si il a ton dossier et celui de ta famille,il est peut être mieux à même de juger si vous prenez des risques en ne vous vaccinant pas. En espérant qu’il ne vaccine pas les gens selon ses convictions politiques ou les leurs. Mais dans l’ensemble les médecins sont des gens honnêtes et consciencieux qui pensent à la santé de leurs patients avant tout (à part jacques Médecin qu’était parti en Uruguay pour ne pas patienter à la prison de la santé)
    Le Goncourt j’ai lu quelques pages en attendant qu’on change le radiateur de ma voiture à l’Intermarché en face du garage. C’est vrai que question phrases à rallonge imbitables (avec des parenthèses) je pensais que j’étais fort à ce jeux mais, là elle m’a bluffée la Marie. La seule phrase que j’ai à peu près pigé c’était « Il lui paru sentir comme une odeur de moisi » (ou un truc dans le genre) que je traduis par « ça daubait le Fennec » . Je me suis arrêté là, je laisse la culture à l’élite et à Raoult (qui comme chacun sait fait parti du jury du Goncourt qui a décerné ce prix (c’est lui qui le dit ) C’est une tête Raoult, il a compris le bouquin de Marie Ndiaye(sans même l’avoir lu, peut être)) J’en ai profité pour lire le début de quelques bouquins dans le rayon des meilleures ventes. Ben c’est pas folichon, Le seul qui m’ait vraiment donné envie de lire la suite c’est « La barque silencieuse » de Pascal Quignard. Où tu apprends l’origine du mot corbillard (ça relativise tout le foin qu’on fait pour vacciner ou pas les bébés de nos jours). Enfin moi je lis très peu. Je vais le faire lire à ma mère elle me dira si ça vaut le coup de le lire 🙂
    Pour Clint, je compatis, c’est aussi un gars que j’aurais aimé rencontrer, comme Dany Boon (et pas pour sa popularité soudaine depuis les ch’tis ou par rattrappage politique) mais moi je sais que c’est fort improbable (et puis qu’est ce que je leur dirais « Hey, blondin make my day, hein biloute ?!? ») Par contre toi on dirait que tu te débrouilles (inconsciemment) pour toujours être à côté de Clint sans jamais le rencontrer (C’est peut être l’appréhension, le syndrôme tron (le jeu )) Ce doit être énervant (enfin ça l’est pour moi, en tout cas, à chaque fois c’est « ça y est, il va marquer…ah non poteau, aaah dommaaage!)
    Mais, bon, faut pas perdre espoir, et à ce sujet Il y a un truc qu’a dit Clint quand on lui a remis la médaille; Il veut apprendre le Francais pour 2010 quelqu’un qui a produit bonjour america et qui connait un restaurateur Français du coté de Carmel pourrait être intéressé par cette info qu’il faudrait creuser (le lien du discours dans le monde http://bit.ly/37dugy )
    Donc « Toi tu creuse, Blonvin!  » 😉

  9. novembre 14, 2009 5:38

    Y’avait douleur. Ah. Bon.
    Sinon, pour en être, cela aurait été… simple.

  10. lôtre permalink
    novembre 14, 2009 6:16

    Voila au moins une réponse censée et responsable à propos du vaccin 🙂 Quoique l’auto-euthanasie pour vinvin n’est peut-être pas la meilleure solution (même si c’est efficace,j’en conviens). Il pourrait peut-être piquer une famille de Chihuahuas à la place. Question protection contre la grippe A ça n’a pas d’effet (si ce n’est placebo) mais pour l’empreinte carbone c’est bon pour la planète. (De plus le chihuahua est un allergène, qui affaibli les défenses des populations à risque devant le virus de la grippe A).

  11. novembre 14, 2009 9:47

    Oulala, il est temps que t’ailles un peu au ciné toi !

  12. Gargamel permalink
    novembre 15, 2009 9:19

    J’aime bien lire Vinvin parce qu’il est un véritable enfant de l’époque.
    Il aime tout mais dans le fond il n’aime rien vraiment. Dans le fond il ne croit en rien. Il s’emballe pour des idées sans profondeur tout en sachant parfaitement lui-même qu’elles sont sans profondeur. Il n’est pas mauvais. Il voudrait vraiment désirer et s’investir dans de belles choses, mais il n’y arrive pas, tout simplement parce que le désir ne se commande pas, il se reçoit, comme l’amour. Il aimerait bien avoir des valeurs hautes comme Nicolas Hulot qu’il a rencontré, mais il sent trop bien que ces valeurs sont plus commerciales que réelles. Vinvin a la souffrance des gens « intelligents ».
    Le plus tragique et le plus beau est son talent littéraire. Il écrit bien. Il écrit vraiment bien. Ses métaphores sont agréables, filées avec sensibilité et justesse, mais pour ne rien dire qui compte vraiment. Hélas, comme l’a dit je crois G. Brassens, sans travail le talent n’est qu’une sale manie.

  13. novembre 15, 2009 11:25

    Gargamel > Très beau commentaire. Bien exprimé. Et j’y adhère. Pour prolonger ces pensées, je tenais juste à vous dire que j’y travaille, justement, à ce « travail ». Ce petit pas supplémentaire entre le verbiage et le sens. En tout cas merci, voilà de l’intelligence bien écrite et bienveillante.

  14. lôtre permalink
    novembre 15, 2009 12:17

    C’est une belle analyse. J’avais à peu près cette impression aussi à propos de Vinvin, mais pas votre talent pour le schtroumpfer, Gargamel :). Moi c’est justement ce qui me plait, parler de choses plus ou moins futiles avec des inconnus, cela permet au moins de communiquer, de s’entendre. Si je devais parler avec Vinvin de ce qui compte vraiment (à mes yeux), peut être que je n’aurais probablement plus grand chose à lui dire en très peu de temps (je ne connais pas beaucoup de noms d’oiseaux )

  15. novembre 15, 2009 2:44

    J’imagine que c’est fait exprès cet article sans saut de lignes ou paragraphes… histoire que seuls les initiés, fans et groupies se donnent la peine de le lire jusqu’au bout ? 😉

  16. novembre 16, 2009 11:10

    Ta fille est super avant-gardiste ! Moi j’arrive pas à la choper la grippe a ^^

  17. L'idée a jauni permalink
    novembre 16, 2009 1:35

    Je vais vous proposer un petit jeu, somme toute assez simple sans pour autant être simpliste. Voilà : vous allez tenter de dénicher le mot intrus dans cette liste. Attention, vous ne devrez prendre que 5 secondes de réflexion à l’issue de votre lecture. C’est parti !
    – dollar
    – vaccin
    – domenech
    – 2012
    – déficit
    – trader
    – jugement
    – réchauffement
    – intégrisme
    – joie
    – mercure
    – retraite
    – or
    – baxter
    – chine
    – sarkozy
    – brevet
    – pétrole
    – dette
    – acidification
    – royal
    – peur
    – malthus
    J’arrête là, car la liste est (trop) facilement extensible…
    Alors, quel est le mot intrus ?

  18. Nicolas permalink
    novembre 16, 2009 6:50

    « Clint Eastwood partira ensuite tourner certaines scènes à San Fransisco et Hawaï avant de revenir à Paris pour accompagner sa fille âgée de 16 ans, Francesca, au très mondain Bal des débutantes qui se déroulera le 28 novembre prochain à l’Hôtel Crillon. »
    Il revient Vinvin !!! Prépares toi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :