Skip to content

Gargarisseuse de lait ? Pas de problème pour mon herpès ?

juin 1, 2011

GargleMouthJill_large Bureau du recruteur. Dans la salle d'attente une dizaine de jeunes femmes très jolies sont assises en attendant leur tour. Mademoiselle Georgie entre enfin.

– Bonjour Monsieur, je viens pour la petite annonce de gargarisseuse de lait ? Enfin, je ne sais pas si on dit comme ça ? Gargarisseuse de lait ?

– Oui bonjour mademoiselle, c'est exact, répond le gros monsieur en charge du recrutement. Le mot n'existe pas car le concept est nouveau, mais effectivement les gens disent naturellement gargarisseuse. Bien. Quelles sont vos qualifications pour ce poste ?

– Et bien disons que, je sais me gargariser. 

– Ah, bon point pour vous !, dit-il avec bonne humeur. C'est important pour ce post. Et vous faites ça depuis longtemps ?

– Déjà toute petite, à l'école, je faisais rire mes copines avec du Candy'up ou du coca light. On riait à gorges déployées…

– Et gargarisées ! Hahahaha…

– Hahahahahahahahahaha…

– Bien. Vous avez un système bucal propre ? demande-t-il avec un ton de voix solennel.

– Oui monsieur, je sors de chez le dentiste, il a admiré ma gorge. Et je peux vous dire qu'il l'a bien observée…

– Ah ? Bien. Pas de champignons sur la langue ?

– Non monsieur je déteste ça les champignons…

– Oui, mais non, je parle de moisissures ou de mycoses, ou peut-être des coupures qui se seraient infectées quand vous auriez sucé des aliments ou autres.

– Ah non, pas du tout, en tout cas pas que je sache. Vous voulez vérifier ?

– Oui, s'il-vous plait.

Le recruteur s'approche de la demoiselle et appuie un baton sur sa langue, reniflant une exquise haleine d'adolescente encore fragile. Une illusion sans doute.

– C'est parfait, dit-il. J'ai cependant noté comme un aphte derrière une molaire. Rien de grave mais c'est un peu rouge.

– Les gens ne le sauront pas et ça passe vite ces trucs-là. C'est pas comme mon herpès.

– Votre herpès ?

– Oh oui, mais rien de grave, ça va ça vient. Là y'a une accalmie, ne vous inquiétez pas. J'ai le même au vagin. Mais bon, là c'est pas grave pour le poste on s'en fout. Hahahahaha…

– Hahahahaha. Le recruteur rit de bon coeur lui aussi et cette histoire d'herpès l'excite au plus au point.

– Il faut que je vous dise, poursuit la jolie Georgie, je fais du reflux gastrique, je ne sais pas si c'est embêtant pour le poste ?

– Non, pas du tout rassurez-vous. Le job est assez simple, vous prenez une bonne gorgée de lait dans la bouche et ensuite on vous filme pendant quelques secondes en train de vous gargariser avec ; les gens veulent la preuve que vous l'avez bien mis en bouche. Que vous ayez du reflux ne se verra pas à l'image, et puis c'est naturel et les consommateurs sont au courant. Ce qu'ils aiment c'est justement toutes ces petites imperfections qui donnent à notre lait blanc une valeur d'usage infiniment supérieure au lait traditionnel.

– Je comprends. Donc pas de problème avec mon reflux.

– Pas du tout, au contraire. J'imagine que ça donnera au produit un PH tout à fait original.

– Ah bah je suis contente alors, j'avais un peu peur d'être refusée à cause de ça. Déjà que j'avais raté le job de malaxeuse de pâtes d'amende par l'anus à cause de mes hémorroïdes. Deux fois, ça aurait été trop.

– Mais noooooo, enfin. Allez. Rassurez-vous. Ah oui sinon, dernier petit détail, on vous prendra en photo en soutien-gorge et on coupera juste au-dessus de la poitrine. Justement pour donner l'image de pureté, de donner le sein, de féminité. Enfin vous comprenez…

– Ah ok pas de souci. Je peux poser toute nue si vous voulez, je me suis fait le maillot en plus ça tombe bien.

– Non c'est gentil ce ne sera pas nécessaire. Rappelez-vous, vous êtes là pour vous gargariser.

– C'est vous qui voyez…

– Bien, Georgie, vous avez le job, je vous annonce que vous faites partie des 5 filles qui sont admises à se gargariser de notre lait. Enlevez votre chemise et raclez vous la gorge, on va commencer dans cinq minutes, c'est dans la pièce d'à côté.

– Merci monsieur, je suis très heureuse.

Et le commerce de gargarisseuse de lait fit son essor, icihttp://whitepowermilk.com/

2 commentaires leave one →
  1. Polar Bear permalink
    juin 1, 2011 3:31

    Mais beurk !

  2. Agnès-V. permalink
    juin 2, 2011 6:19

    carrément beurk! L’a avalé son Benco de travers ou quoi Vinvin?! Y’a-t-il un sens caché genre parabole ou est-ce un fake de Lady Caca-bouda?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :