Skip to content

EKOBO, la belle histoire.

août 15, 2011

Cet été, sous la chaleur de St-Rémy-de-Provence, j’ai eu la chance de rencontrer Bruno Louis, le fondateur de EKOBO. Le mec sympa, simple, qui un jour décida de changer de vie. Designer à Paris (quelques années chez L’Oréal), il étouffe et décide de modifier la course de son destin, retrouver ces parfums de liberté qu’il avait connus en voyageant, plus jeune, en Amérique du Sud et en Indonésie. Passionné par les possibilités infinies du bambou et poussé par une envie d’améliorer le monde, il s’installe à Montpellier où se trouve la seule bambouseraie digne de ce nom en France. De là il lance un commerce d’objets « durables ». Voilà comment il décrit EKOBO sur leur site : « Ekobo est une entreprise éco-citoyenne qui conçoit des objets contemporains fabriqués à la main, à partir d’une ressource naturelle renouvelable: le bambou ».

Au Vietnam, dans la province de Hanoï où se trouvent les seuls artisans réellement capables de travailler le bambou, il fait vivre plus de 200 personnes. En France, il a réussi à conjuguer ses aspirations personnelles, ses compétences et une vie de famille équilibrée au soleil du sud. Aujourd’hui EKOBO est distribué partout dans le monde et, plus important que tout, le type a l’air heureux. À suivre…

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :