Skip to content

C’est du 15 août au 5 septembre que les femmes sont les plus belles.

août 22, 2011

Vous les voyez déambuler à lécher les vitrines, elles sont fières, marchent la tête droite et la poitrine bombée. Elles portent des jupettes qui virevoltent à tous vents, leurs jambes sont bronzées, leurs bras aussi. Elles se glissent dans des chemisiers aériens qui laissent voir le maximum de leurs peaux brunies par des journées de crémage et d’exposition intensive. Les femmes de la fin août ont mis le paquet pendant l’été et il s’agirait que ça se sache. Dans leurs yeux on sent un « mate moi le matos espèce de male concupiscent, t’as vu comme je suis bonne belle, hein mon cochon ? ». Elles savent qu’on les regarde et c’est de bonne guerre, elles sont au top pour quelques jours. Je marche droit moi aussi, défiant leurs regards provocateurs, la chemise ouverte tel le toréador en week-end. J’ai perdu mon maigre bronzage mais le soleil sur l’hypophyse me donne l’illusion d’un charme tropical dévastateur, un vrai cyclone. Et nous assistons donc à cette parade de singes parfumés qui savent que dans quelques jours c’est la rentrée, les cartables, les nouveaux professeurs, le retour de l’hiver et des pulls à manches longues. Peu à peu la peau va redevenir blanche et les cheveux cassants, on va se planquer sous le coton. On continuera à se regarder dans la rue, tous, mais les épaules un peu en dedans, en attendant l’été prochain.

5 commentaires leave one →
  1. août 22, 2011 9:36

    *Se regarde dans le miroir*

    Euh… j’suis pas sûre sûre là….

    :]

  2. Salmon Corinne permalink
    août 22, 2011 11:42

    Ah !
    J’suis pas sûre sûre non plus parce qu’avec les bips kilos que j’ai pris cet été, ces dates ne me conviennent pas tellement !

    Mais j’adore la démarche de la nenette !

  3. août 23, 2011 12:19

    Ils reviennent déçus de leurs vacances trop courtes. Si les filles n’étaient pas au rendez-vous de la plage sur fond de coucher de soleil, les poignées d’amour l’étaient, elles. Ils les avaient pourtant prévues, ces foutues séries de pompes quotidiennes pour les quatre semaines précédant la délivrance estivale. La flemme, la femme et les gosses se sont ligués pour les décaler sine die. Le rêve passe. La libido trépasse. Les vacances, c’est fait pour niquer les gogo girls ou refaire le monde. Et finalement, les 50 semaines ont écrabouillé la quinzaine de tous les espoirs. Le désespoir jappe et happe l’espérance en cette renaissance à peine éphémère. Les années plombent les matadors des bacs à sable et leur infligent le reflet de leurs outrances. Pan sur le bec et dans la gueule, petit roitelet d’un royaume à peine imaginé. Les filles bomberont leur poitrine sur la plage. Elles défileront comme les espoirs évanescents d’une vie en perte de sens. Quand Saint Trop c’est trop, quand Deauville devient un vaudeville, bah il ne reste plus qu’à rentrer, l’appendice en berne, dans son pavillon préfabriqué, prépayé et prédélabré. Ce sera déjà grand temps pour ravaler ses espoirs vomis et contempler le gouffre d’une existence bovine. L’homme ne rentre pas bronzé. Il rentre défait. L’utopie a feu long feu et s’est mue en résignation. Le petit gars se voutera et abandonnera son dernier zeste de fierté. Seul le printemps le fera à nouveau frémir et espérer en un été de tous les possibles. Mais d’ici là, les feuilles des platanes et des impôts lui rappelleront qu’il n’est définitivement pas le king of the road. Tout juste un gentil petit blaireau. Mais un blaireau quand même. Les rêves coûtent chers de nos jours à cette putain bourse de la vie. Des rumeurs de krach, même pour les cracks, se propagent. La vie est définitivement une comédie dramatique. Sûr qu’elle a été écrite par une femme à la poitrine gonflée par le désir d’étouffer ce rêve de liberté que possède chaque homme en partance vers l’eldorado des vacances du foyer conjugal.

  4. septembre 4, 2011 10:55

    Trés drôle.
    Un peu vrai.
    Beaucoup vrai.

Trackbacks

  1. Pourquoi les femmes sont de plus en plus belles ? | So What? Votre magazine féminin en ligne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :