Skip to content

Est-ce que vous aussi vous pensez ?

janvier 30, 2012

C’est à ça que je pense souvent. Je me demande si vous pensez.

Je me demande si je suis seul à me prendre la tête, tout le temps, sur tout, ou s’il y a parmi vous d’autres penseurs impénitents. Je ne dis pas que je pense bien d’ailleurs. Mais je pense dans tous les sens. Des souvenirs, des projets, des visions, une photo, une envie, un regret, une angoisse. Tout se succède TOUT LE TEMPS. Je n’ai aucun répit. JAMAIS je ne laisse les choses aller d’elles-mêmes, sans y penser. Je pense à mon week-end, je pense à cette réunion, je pense à mon émission, mes enfants, je pense à mon poids, mon blog, je pense à mon passé, je pense à des vacances, peut-être.

Je pense même à des choses qui ne sont pas arrivées et qui n’arriveront pas. Je refais le film tel que j’aurais aimé le tourner, et j’imagine des choses que j’aurais dû faire ou dire. Parfois j’essaie de ne penser à rien, mais le simple fait d’y penser en annule l’hypothèse. Je pense en continu et je sens, par moments, que mon cerveau aimerait faire un break. Il aimerait que je pose le crayon. Je le sais mais je ne sais pas comment faire, car y penser ne fait qu’envenimer la situation.

Penser tout le temps, ne jamais me satisfaire du silence, remplir le temps de pensées, c’est fatiguant mais je n’y peux rien. C’est ainsi. Alors je vous le demande, est-ce que vous aussi vous pensez tout le temps ?

37 commentaires leave one →
  1. janvier 30, 2012 1:28

    je pense que oui

  2. janvier 30, 2012 1:28

    Tu n’est pas seul😉

  3. janvier 30, 2012 1:33

    Ça me rappelle « Breakfast of Champions » de Vonnegut.

  4. janvier 30, 2012 1:35

    Il m’arrive même de penser sans y penser… Bam… Tu ne t’y attends pas et ça te tombe dessus!!

  5. janvier 30, 2012 1:47

    Pour ma part, à ce sujet, ma plus grosse problématique est la concentration : porter totalement mon attention sur une seule tâche et ne pas être perturbé par d’autres idées… d’autres pensés… chose que je n’arrive pas.

    Les seules moment où j’arrive à penser exclusivement à l’instant présent, c’est quand je fais du sport.

  6. janvier 30, 2012 1:59

    Je pense que ceux qui viennent lire cet article on déjà quelques prédispositions à penser.

    Mais plus philosophiquement n’est-ce pas ce qui nous différencie peut-être des animaux ?
    Jean de La Fontaine à twitté en 1684 « Sur tous les animaux enfants du Créateur, J’ai le don de penser, et je sais que je pense. »

  7. janvier 30, 2012 2:01

    Je pratique un truc bouddhiste qui s’appelle « méditation ». Cela consiste à reposer son esprit. Non pas à ne plus penser, c’est impossible, mais à ne plus suivre ses pensées, et à ne pas se laisser dominer par elles.
    Comme le dit le monsieur du commentaire au-dessus, à vivre l’instant présent. Comme dans le sport, mais en beaucoup moins fatiguant.

  8. janvier 30, 2012 2:01

    « Arrête de penser, et réfléchit avec ta tête », me disait mon entraîneur…
    A méditer… (une chose de plus dans la pile des pensées)

  9. actululu permalink
    janvier 30, 2012 2:31

    la réponse est oui, je pense tout le temps, quitte à me perdre dans pensées.
    par contre je ne sais pas si tout le monde est comme ça.
    en tout cas, j’aime twitter pour sa surenchère d’informations c’est ça un réseau sociopathe ?😉

  10. Oneig Atyff permalink
    janvier 30, 2012 2:32

    C’est exactement ça.
    Penser à tout et rien, penser à chaque seconde, penser à s’empêcher de dormir.🙂

  11. Alain-Saul Dumont permalink
    janvier 30, 2012 3:13

    Penser pour soi oui bien sur mais quand en plus, on vous dit « fais moi penser ,demain je dois ……. » en bon samaritain j’essaye d’y penser en me notant  » un pense bête  » , au fait la bête , elle , elle pense à quoi ?

  12. janvier 30, 2012 3:21

    je n’ai qu’un seul but dans la vie : ne plus penser.
    ou plutôt arriver systématiquement au moment/endroit en moi avant le je pense.
    contrairement a Descartes qui a dit « je pense donc je suis », je crois moi que « je suis donc je pense ».
    arriver à ne plus penser c’est être avec le je.
    un peu ce que (pour moi) un mec barbu a voulu dire il y a deux mille ans « je suis celui qui est »
    visiblement il y est arrivé lui à ne plus penser!
    pourquoi pas toi, pourquoi pas moi?

  13. janvier 30, 2012 4:14

    Même en faisant du sport je pense, le seul moment où je décroche c’est quand je mets de la musique tres fort et que je danse…et encore je pense à comment danser et au rythme à garder.
    J’ai tenté la méditation toute seule avec un bouquin et le seul truc que j’ai retenu pour se detendre et oublier de penser c’est d’écouter sa respiration, cad écouter l’air sortir et rentrer, ça marche 1mn max….. c’est toujours ça de pris, je pense…ah merde j’ai remis ça

  14. janvier 30, 2012 5:09

    Je pense trop.

  15. Alain-Saul Dumont (@alainsauldumont) permalink
    janvier 30, 2012 5:33

    Je suis juste revenu faire un tour et maintenant je vais essayer de ne plus y penser ,

  16. Pascale permalink
    janvier 30, 2012 5:57

    Penser ou réfléchir? A te lire, j’entends comme des pensées qui s’entrechoquent, un rythme effréné, alors que bien souvent pour moi, penser, c’est ralentir, freiner un peu…respirer, méditer un peu, se relaxer, écouter de la musique en essayant de ne faire QUE cela. Pour mieux replonger ensuite…
    Et ta retraite d’il y a quelques mois, était-ce une pause ou un ralentissement ou toujours ce rythme effréné?

  17. janvier 30, 2012 8:22

    Pensez donc !

  18. janvier 30, 2012 10:06

    Je vais y réfléchir.

  19. matthieu permalink
    janvier 30, 2012 10:06

    zut, je ne suis pas le seul😦

  20. Stéphane permalink
    janvier 30, 2012 10:08

    Penser c’est vivre.

    Penser tout le temps, avoir des idées faire des liens avec d’autres pensées, personnes, ou lieus ; c’est apprendre le monde de l’intérieur, par la sensation, par l’intégration non calculée, la compréhension sans grammaire. Tous les enfants parlent avant de savoir ce qu’est un sujet ou un verbe. Pas besoin de grammaire pour faire, comprendre, rêver, construire.

    Puis vient le temps ou le moteur s’emballe, comme un truc bien qui devient exclusif. Le meilleur plat qui soit, tous les jours, à un moment ça lasse, ça déforme, ça change de goût. Et faire tout le temps la même chose ça ne nourrit plus. Ou si, mais plus au bon niveau, ce qui revient au même.

    En fin d’année dernière un article dans le magazine Clés😉 parlait d’une retraite chez les moines, déconnecté de ce monde plein de bruits et de fureur numérique, le temps que la pensée reprenne son rythme propre, son rythme à elle, et fasse sa gymnastique par elle-même, par envie plutôt que par frénésie. Ce que permet l’entrainement de l’esprit (cf cette conférence de Matthieu Ricard : http://itunes.apple.com/fr/podcast/conference-matthieu-ricard/id254523931), c’est de conserver sa capacité de création et même de l’augmenter en lui apprenant à se concentrer plus longtemps, plus tranquillement ; c’est lui permettre de choisir son rythme plutôt que de subir celui de l’environnement.

    Alors oui je pense, et j’essaye de le faire quand je l’ai choisi🙂

  21. janvier 31, 2012 12:11

    Non pour moi c’est rare. Je « pense » par tranche de 5-10min plusieurs fois dans la journée et je pense beaucoup, le soir, le matin et le week-end.
    La solitude m’amène à penser.

  22. janvier 31, 2012 11:35

    Essaie la drogue

  23. janvier 31, 2012 11:53

    c’est je crois le propre de la pensée d’être toujours là… même la nuit, pour moi impossible de m’endormir, ça carbure trop !

  24. janvier 31, 2012 12:45

    Perso, je ne pense pas .. et quand je pense, je pense à rien …!!!

  25. noomimoon permalink
    janvier 31, 2012 12:59

    Je pense trop, surtout au moment de dormir😦

  26. janvier 31, 2012 5:23

    Tu devrais lire « Le pouvoir du moment présent » d’Eckhart Tollé. Seul le présent compte… Pas facile. Mais la démarche a du sens..

  27. Polar Bear permalink
    février 1, 2012 10:18

    Mais t’as pas un tableau à finir toi ? Hein ? Au lieu de penser à penser …

  28. février 1, 2012 10:01

    héhé… vu le sujet, je ne pouvais pas ne pas réagir😉
    oui, nous avons par moment le cervelet en légère surchauffe… et comme l’ont signalé qq’uns avant moi, un truc comme la méditation a justement pour objet d’acquérir cette attitude à simplement être là, ici et maintenant. #vivreenpleineconscience

  29. février 2, 2012 10:46

    Oui.

  30. février 3, 2012 2:06

    Je dirais que c’est ta part féminine qui s’exprime… De là, nous sommes quelques unes dans le même cas que toi ;-]

  31. AnOnyme permalink
    février 3, 2012 7:46

    Je pense continuellement : à ma chute prochaine dans la plus grande déchéance. Cela va arriver. Ce n’est qu’une question de temps. Et il n’y a rien que je puisse faire contre.

  32. février 4, 2012 8:00

    Oui. Tellement oui.

  33. février 5, 2012 11:02

    Y a-t-il quelque chose à ajouter? Je suis au ciné et soudain, je me rends compte que j’ai perdu le fil car je pense à telle ou telle chose. Je lis et tout à coup, je m’aperçois que je ne comprends rien, car mes yeux lisaient des mots mais mon cerveau avait d’autres préoccupations… « Schizophrénie », quand tu me tiens…
    Je pense que la société d’aujourd’hui participe grandement à ce manque de concentration, à cet éparpillement intellectuel/psychologique, en stimulant nos sens à tout va…
    Alors, oui, essayer le yoga, la méditation, se concentrer, se forcer à ralentir, « se dominer », reprendre le dessus sur l’émotionnel -car je crois que la cogitation est… « affective » et c’est pour cela qu’elle nous déborde et nous emporte-.
    C’est tuant et en même temps, peut-être, sommes-nous riches de ce merdier? (Je l’espère!)

  34. février 8, 2012 12:17

    Je panse, donc j’essuie.

  35. Benjamin permalink
    mars 7, 2012 5:42

    Heureux et soulagé d’apprendre que je ne suis pas le seul à penser tout le temps… =D C’est assez difficile, éprouvant de penser tout le temps à tout à rien. C’est pour cela que j’ai pour autre grande passion le sommeil. J’aime dormir, parce que justement je ne pense plus. 🙂

  36. debeauvais permalink
    mars 22, 2012 7:01

    Je pense donc je ne suis pas logique.

  37. wangounet permalink
    octobre 9, 2013 5:17

    Tu es simplement surdoué ! 2% de la population , ce qui signifie qu’avant mon commentaire , tous les précédents ne sont que les commentaires de gens « normaux » qui assimilent ton experience a la leur , mais qui ne comprennent pas vraiment le sens brut de ton article : « penser tout le temps » ! ce sont d ‘ailleurs les meme dans la vie qui te dirait « tu reflechis trop » !
    oui tu n’es pas seul , mais nous sommes tres rares !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :