Skip to content

Ce petit moment merdeux où tu abandonnes ta résolution…

juin 8, 2012
ImageCette année, c’est sûr, j’arrête de fumer. Je ne mange plus de crème brûlées. Je cours trois fois par semaine. Je ne regarde plus les conneries à la TV. Je fais une expo par mois. Je finis mon livre en écrivant le soir. Je… (remplissez les cases).
 
Ça tient le temps que ça tient, parfois pas plus d’une semaine, quelques fois deux. Et puis survient ce moment, anodin, imprévisible, où votre résolution tombe comme un chevalier qui rend les armes. La plupart du temps vous êtes seul avec vous-même, rien ne vous y oblige, aucune pression. Votre cerveau se propose de rompre ce pacte que vous aviez pris, devant tout le monde en plus. Vous êtes là, le visage inexpressif, vous ne pesez même plus le pour et le contre. C’est comme un moment vide, silencieux, hors du temps, où vous agissez comme un robot qui reprend sa marche après quelques détours. Et hop, vous allumez la cigarette, et hop, vous commandez une mousse au chocolat. Pendant ces quelques minutes que dure votre forfait, vous êtes neutre, intouchable, indestructible. Pas question qu’on vous le fasse remarquer, et d’ailleurs ils sont prudents ceux qui s’y sont risqués. Dans une sorte de consensus admis par les proches, comme un pardon récurrent, l’action se déroule et tout s’effondre. Votre record vient de prendre fin, vos belles décisions sont anéanties et vous redevenez vous-même, une personne faible, tiraillée, angoissée, incapable de tenir la distance quand trop d’efforts sont demandés. La cigarette et la mousse se transforment en miroir, le reflet de vos doutes éternels. Juste une fois, dites-vous, sans trop y croire, car vous le savez, le vers est dans le fruit. Foutu pour foutu…
Je ré-arrête le 1er du mois prochain ! Vous fixez une nouvelle date symbolique, un nouveau défi avec le Temps, un truc facile à compter, et si c’est un lundi vous pourrez encore en profiter au déjeuner du dimanche… Pour fêter cette nouvelle résolution, vous en rallumez une, commandez un café gourmand, et pourquoi pas un petit Calva pour la route.
 
3 commentaires leave one →
  1. juin 8, 2012 1:00

    non mais sérieux… arrête de fumer🙂

  2. juin 8, 2012 1:05

    Le meilleur moyen : arrêter de prendre des résolutions.

    P.S. : cela dit les mecs (et les filles) qui ont une haleine de vieux cendar froid… non merci !

  3. juillet 8, 2012 5:48

    Remplacer « résolution » par « détermination », et quand une rechute est là, ce n’est pas la fin du monde, c’est le signal qu’il faut recommencer, mais qu’avec détermination on peut remonter tout de suite sur le cheval, sans attendre le lundi premier du mois de l’année suivante.

    Je dis ça, je dis rien. T’es un monsieur très déterminé, donc tout ça, tu le sais déjà. De quoi je me mêle déjà ?

    Amitiés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :