Skip to content

La lettre originale corrigée de Guy Moquette a été retrouvée (chez Saint-Maclou)

octobre 22, 2007

Guy_moquet
On a retrouvé, après des fouilles curieuses, l’original trafiqué de la lettre de Guy Moquette. Il semblerait qu’on ait beaucoup exagéré la bravoure du Guytou, sans doute pour les besoins d’une glorification nationale opportuniste. Des gens ont donc volontairement raturé ou modifié des parties entières de la lettre pour les besoins de l’Etat. Je vous livre en exclusivité, avant Rue89, ce document exceptionnel :

« Ma petite maman chérie,
    mon tout petit frère adoré,
    mon petit papa aimé,
    Je vais vomir sur la moquette, c’est couru d’avance mourir ! Ce que je vous demande, toi, en particulier ma petite maman, c’est d’être courageuse. Je le suis et je veux l’être autant que ceux qui sont passés avant moi, notamment Tonton Marcel le soir où la France à perdu contre les Anglais, quand il a gerbé ses douze pizzas et le pack de Kros. Certes, j’aurais voulu me retenir vivre. Mais ce que je souhaite de tout mon cœur, c’est que cette histoire ma mort serve à quelque chose. Je n’ai pas eu le temps d’embrasser Jean, j’avais déjà la bile aux lèvres et il était en train de peloter les fesses de Tata Nicole. J’ai embrassé mes deux frères Roger et Rino. Quant au véritable je ne peux le faire hélas ! Au fait, c’est qui ce véritable ? Et véritable quoi d’ailleurs… J’espère que toutes mes affaires te seront renvoyées par ce filou de teinturier (ne lui fais pas confiance il est supporter de l’OM) elles pourront servir à Serge, qui je l’escompte sera fier de les porter un jour, en souvenir de nos soirées chez la Madelon, celle qui a des gros… À toi petit papa, si je t’ai fait ainsi qu’à ma petite maman, bien des peines, je te salue une dernière fois. Sache que j’ai fait de mon mieux pour suivre la voie que tu m’as tracée, c’est-à-dire toujours me vider dignement, viser le fond de cuve pour ne pas
que ça rebondisse sous la lunette.

    Un dernier poutou adieu à tous mes amis, à mon frère que j’aime beaucoup. Qu’il étudie bien pour être plus tard un homme, capable d’uriner plus de dix mètres en marchant et sans les mains.
    17 ans 1/2, ma vie a été courte, je n’ai aucun regret, si ce n’est de vous quitter tous sans une dernière grosse teuf. Je vais vomir mourir avec Tintin, Michels. Maman, ce que je te demande, ce que je veux que tu me promettes, c’est d’être courageuse et de surmonter ta peine. Promis, à 18 ans, j’arrête l’alcool et je me mets au chichon. Je déconne ma poule, fais pas ta Folcoche !!!
    Je ne peux en mettre davantage. Je vous quitte tous, toutes, toi maman, Serge, papa, en vous embrassant de tout mon cœur d’enfant. Désolé pour l’haleine de chacal, c’est le Chinon qui remonte. Courage !
    Votre Guy qui vous aime.
    Guy »

Publicités
48 commentaires leave one →
  1. octobre 22, 2007 2:54

    oh bah toi alors…

  2. Charlie Echo permalink
    octobre 22, 2007 3:19

    Autant je suis scandalisé par « la » lettre, et l’idée de Sarko, autant je trouve qu’il ne faut pas trop la tourner en dérision.
    Franchement, là, je dis « bof bof, Vinvin ».
    Je suis un peu choqué : c’est tout de même la dernière lettre d’un gamin à sa mère, une sorte de « dernière volonté », à respecter, donc.

  3. octobre 22, 2007 3:23

    Mry > Oui je sais…
    Charlie Echo > Je respecte. Je respecte aussi les handicapés. Les victimes du Tsunami. Steevy Boulay. je respecte plein de choses. Mais j’aime bien me détendre. ceci dit je respecte aussi ton point de vue. 🙂

  4. leo permalink
    octobre 22, 2007 3:27

    franchement de mauvais goût.

  5. octobre 22, 2007 3:31

    Leo > Je sais. A bas le mauvais goût.

  6. octobre 22, 2007 3:31

    Beurp !
    (comme quoi, on peut rire de tout, mais pas avec n’importe qui…)

  7. octobre 22, 2007 3:34

    Blablabla > Au bout de 3 ans de blogging, ce n’est pas une surprise. J’ai vu pire… 😉

  8. octobre 22, 2007 3:37

    Ca sent le vécu !
    1/20 quand même 😦

  9. gabriel fouquet permalink
    octobre 22, 2007 3:39

    Rhôôôô .. vraiment Vinvin, c’est pas bien.
    Heu, c’est pas plutôt le Picon qui remonte ?

  10. octobre 22, 2007 3:40

    Pascal-f > 1/20 ? Que la bloggosphère est impitoyable… Je vais réviser.

  11. octobre 22, 2007 3:40

    héhéhé… je regrette juste qu’il n’ait pas été myopathe le Guitou, on aurait pu se marrer encore plus ! !
    Charlie Echo : se moquer ou rire ne veut pas dire qu’on ne respecte pas !

  12. octobre 22, 2007 3:42

    Rhôôôô,… t’jours à s’Môquet d’tout, çui lô !

  13. octobre 22, 2007 3:46

    Oulala. Je trouve l’idée excellente de la parodier, cette maudite lettre mais…euh…c’était franchement casse-gueule et je crois, en toute amitié, que…euh…bon…tu as fait mieux…Bises.

  14. octobre 22, 2007 3:53

    Largentula > P’tain tu me comprends toi, t’es un poète.
    fanch > 🙂
    Ron > Qu’est-ce que tu veux ? On peut pas être toujours au top… heureusement je peux lire de la poésie Serbe pour me ressourcer. Aucun rapport, je sais. 😉

  15. octobre 22, 2007 3:59

    Alors là Vinvin, je partage l’avis de beaucoup de monde: je trouve ta création à la limite du mauvais goût (désolé d’employer un sens aussi fort)… Habituellement j’adore ton humour, mais là c’est le dérapage…
    0/20 (dois mieux faire)

  16. octobre 22, 2007 4:03

    Trèèèèès bon !! Juste le titre est excellent.
    Je pense pas que ça soit tellement un foutage de gueule sur ce pauvre Guigui, il a fait ce qu’il a pu le pauvre. C’est plus un foutage de gueule à tout ce qu’il se passe AUTOUR.

  17. octobre 22, 2007 4:13

    Wow, p’tain, en plus tu réponds aux commentaires sur cette note là ? T’as envie de te battre aujourd’hui… 😉
    Au fait, dans un souci de bonne éducation, tu as lu cette version à tes enfants avant qu’ils aillent se coucher j’espère ?

  18. jean-touff permalink
    octobre 22, 2007 4:16

    Chacun récupère comme il peut les hauts faits des autres, personnellement, cette manière me fait plus marrer que celle de not’ président à tous pour la vie.

  19. vincent permalink
    octobre 22, 2007 4:17

    J’ai toujours detesté les potes qui se foutent de ta gueule les lendemains de cuite. Alors 70 ans aprés… C’est gerbant Vinvin!

  20. octobre 22, 2007 5:17

    T’as bien raison camarade ! C’est clair que c’est pas le ptit guy qui a fumé la moquette, mais riton l’emplumé, celui qu’écrit des conneries plus grosses encore que cette lettre qui ne dit rien d’autre que « je vais mourir ».
    Prenons le parti d’en rire, puisqu’ils veulent que tout le monde pleure à heure dite !

  21. Litteulced permalink
    octobre 22, 2007 5:31

    Merci Vinvin pour ce moment de détente. Et surtout merci d’oser rire de tout. Ce n’est peut-être pas ta meilleure ponte, n’empêche que c’est bon que tu pondes là-dessus de cette manière. Aujourd’hui Desproges serait condamné pour ses propos sur les juifs, Coluche pour ses propos sur les arabes. Heureusement qu’on peut encore rigoler de tout en certains endroits.
    Et vive le mauvais goût d’ailleurs.

  22. Moh permalink
    octobre 22, 2007 6:17

    C’est pas beau de se moquet.

  23. Pseudo ! permalink
    octobre 22, 2007 6:26

    Quand on lit la lettre elle-même, on se rend compte d’une chose : le petit Guy était niais, sa lettre est creuse, elle a un ton convenu… Et l’âge de 17 ans 1/2 n’excuse rien !
    Alors pourquoi en faire un tel fromage dans toutes le écoles de France ?
    Autant la caviarder, çà lui donne enfin un petit goût, et empressons-nous de passer à autre chose…
    Merci Vinvin.

  24. Charlie Echo permalink
    octobre 22, 2007 6:46

    (j’ai déjà donné mon avis en 2e commentaire)
    Bilan : les avis sont partagés, mais plutôt négatifs…
    Mais ne t’inquiète pas, Vinvin, je crois qu’on te pardonnera et qu’on reviendra te lire et rire sur d’autres sujets…
    Ce qui est bien ici, c’est qu’on peut dire qu’on n’aime pas sans que son commentaire soit viré par un modérateur (ca semble normal, mais ce n’est pas le cas chez Loic Le Meur, par exemple…). C’est sans doute pour ça qu’on revient, d’ailleurs !

  25. octobre 22, 2007 6:58

    Euhhh j’aurais préféré la version retravaillée de son cousin Bill Boquet. T’aurais eu plus de succès!
    See you Vinvin

  26. octobre 22, 2007 7:23

    Bientôt la lettre de Guy Roquet lue dans 30 millions d’amis, à part ça, rions de tout, et pourquoi pas avec tout le monde, c’est plus convivial

  27. octobre 22, 2007 7:31

    bravo, c’est grinçant et c’est bon ! Je m’empresse de lire cette version à mes enfants, je suis sur que ca va les faire marrer (une fois de plus, tu as des couilles et du talent !).
    A quand la version vidéo, histoire de parodier le court métrage qu’on nous balance en ce moment au ciné ?

  28. octobre 22, 2007 8:59

    (je plaisantais à moitié plus haut mais j’ai décidé de relever le défi !)

  29. octobre 22, 2007 9:02

    C’est pas gentil ton truc, imagines un(e) instit qui lit ton texte, le jour de la lecture dans sa classe, elle va y repenser et se choper un énorme fou rire.

  30. octobre 22, 2007 9:08

    Franchement si on peut plus se marrer….
    Perso je trouve pas ça super scandalisant, effectivement c’es casse geule, la preuve mais bon si on prend pas de risque on avance pas lol
    M’as bien fait rire!
    alexXx

  31. octobre 22, 2007 9:40

    Bouh, tu te moques, Vinvin, au tapis !

  32. octobre 22, 2007 10:07

    Moi aussi j’ai voulu la faire fine, qu’est ce que j’ai pris !
    http://fanette316.typepad.fr/absolute/2007/10/mes-petits-bour.html

  33. octobre 22, 2007 10:21

    J’avais posé la question suivante au pere confesse (chez Ra7or), mais qui est donc ce qui guy moquette dont on parle tant en ce moment?
    Merci vinvin pour tes précisions, je suis plus éclairé maintenant !!

  34. octobre 22, 2007 10:26

    Excellent ! T’aurais même pu rajouter des LOL et des PTDR… On comprend bien que tu te moques de cette récupération…

  35. lôtre permalink
    octobre 22, 2007 10:51

    Je préfère la version de Ron, c’est plus gay !

  36. octobre 23, 2007 12:43

    C’est quoi le souci ?? Sont-ce les greves qui rendent les gens moins droles ?
    Je me suis bien bidonnee pour un monday night, et crois moi, c’etait pas gagne d’avance 😉 Merci.

  37. Hadrien permalink
    octobre 23, 2007 4:13

    L’Histoire, ce n’est pas du bon sentiment facile. Notre président a ridiculisé cette lettre et maintenant qu’il a commencé, pourquoi pas en faire autant, mais avec le sens de l’humour? Bravo, 19/20 (j’enlève un point pour les ratures)

  38. Jean-Mich' permalink
    octobre 23, 2007 8:19

    Mouais, on ne peut pas t’en vouloir de ne pas être drôle pour le coup, t’es assidu c’est déjà beaucoup ; mais il semble cette fois que tu te trompes de cible. Pas un mot sur l’instigateur de cette foutaise… Le vrai truc ringard et rigolo c’est quand même bien l’obligation de se souvenir, non ?
    Si.

  39. octobre 23, 2007 8:30

    N’écoute pas ceux quis disent qu’ils te pardonneront, ils ne savent pas ce qu’ils disent car il n’y a rien à pardonner…

  40. octobre 23, 2007 9:41

    Et nous avons échappé à la Lettre de Guy Socquette (écrite en vers de 6 pieds), celle de Guy Coquette (d’une élégance rare) de Guy Roquette (tirait sur tout ce qui bouge) Celle de Guy Hoquet (difficile à ravaler)Celle de Guy Jockey (très à cheval sur les principes) Celle de Pick Pocket (tout dans la tête, plus rien dans les poches) et celle de Guy Fouquet’s idéale pour fêter les bonnes nouvelles électorales entre amis.
    Evidemment avec cette lettre à Guy Moquette on allait te reprocher de t’être pris les pieds dans le tapis. De voler à la hauteur du gazon. Laisse tomber: l’humour ils ne comprennent que dalle! Reste que tu pourrais fort bien, avec cette lettre de très mauvais gout, finir au parquet!
    La bise, mec. Tu sais que mes voeux t’accompagnent.

  41. plv permalink
    octobre 23, 2007 9:48

    Ca a été évoqué dans ces commentaires. Voilà la prose originale de Desproges sur le rire.
    « Le rire. Parlons-en, et parlons en maintenant. Les questions qui me hantent sont celles-ci :
    Peut-on rire de tout ? Peut-on rire avec tout le monde ?
    A la première question, je répondrai oui sans hésiter. S’il est vrai que l’humour est la politesse du désespoir, s’il est vrai que le rire sacrilège blasphématoire que les bigots de toutes les chapelles taxent de vulgarité et de mauvais goût, s’il est vrai que ce rire-là peut parfois désacraliser la bêtise, exorciser les chagrins véritables et fustiger les angoisses mortelles, alors oui, on peut rire de tout, on doit rire de tout. De la guerre, de la misère et de la mort. Au reste, est-ce qu’elle se gêne, elle, la mort, pour se rire de nous ? Est-ce qu’elle ne pratique pas l’humour noir, elle, la mort ?
    Regardons s’agiter ces malheureux dans les usines, regardons gigoter ces hommes puissants, boursouflés de leur importance, qui vivent à cent à l’heure. Ils se battent, ils courent, ils caracolent derrière leur vie, et tout à coup ça s’arrête, sans plus de raison que ça n’avait commencé, et le militant de base, le pompeux PDG, la princesse d’opérette, l’enfant qui jouait à la marelle dans les caniveaux de Beyrouth, toi aussi à qui je pense et qui as cru en Dieu jusqu’au bout de ton cancer, tous, tous nous sommes fauchés un jour par le croche-pied rigolard de la mort imbécile, tandis que les droits de l’homme s’effacent devant les droits de l’asticot.
    Alors : quelle autre échappatoire que le rire, sinon le suicide, poil aux rides ?
    A la deuxième question, peut-on rire avec tout le monde ? Je répondrai : c’est dur ! »

  42. octobre 23, 2007 11:40

    Bon alors, soyons clair monsieur Vinvin, ce que je vais dire là est dit sans aucune flatterie, (après tout on n’a pas de compte à se rendre) : ton billet m’a fait rire.
    Et oui, messieurs dames les censeurs et censeuresses, on peut rire de tout si « ça passe ». Et là ça passe. D’ailleurs, je suis certain que le Guy en question il en rirait en lisant cela. Enfin, s’il (avait) de l’humour.
    M’en vais de ce pas faire mon billet posthume et j’attends qu’un comique s’en saisisse.

  43. octobre 23, 2007 4:31

    hum… autant j’ai adoré la version détournée de Ron, bien écrite, subtile, avec un vrai fond, autant je n’aime pas celle-ci non parce qu’elle me choque mais parce que je ne trouve pas que le résultat soit réussi du tout.
    Je suis bien d’accord sur le fait qu’on peut rire de tout mais tout n’est pas également drôle.
    En outre, quand le sujet est un brin casse gueule et c’est le cas ici à mon avis, il ne souffre pas l’à peu près. Tout simplement.

  44. octobre 23, 2007 6:52

    Mon Vinvin, (tu me permets cette familiarité, j’espère),
    CONTINUE à nous faire marrer!! L’overdose d’actualité princière, les potes de Sarko, les sportifs de Sarko, les femmes de Sarko, les paroles du grand Conducator de la nation commencent à nous faire regretterle temps où l’on pouvait se foutre de tout, fumer à la télé et conduire en état débriété!
    Merdre au politiquement correct!
    20/20 pour la lettre de Go Mickey!

  45. octobre 24, 2007 4:29

    Et la lettre de Gym Hoquet ?
    Grâce à la gym Hoquet, vous pourrez cesser de balbutier dans la vie. Cette méthode révolutionnaire fonctionne en plusieurs étapes. 1) En fonction de votre histoire et de votre ADN, le spécialiste de la GYM HOQUET trouve quelle lettre de l »alphabet vous pose problème. 2) Le spécialiste Gym Hoquet vous déclenche un hoquet -soit par une surprise, soit par l’intromission d’un sarko dans le cul -un qui gratte et va chercher votre excroissance avec les dents 3 Pendant que vous hoquetez, le spécialiste vous incite à prononcer la lettre trouvée en 1
    4) une fois que vous y êtes arrivé, plus jamais de bégaiement.
    A tous ceux qui ont des problèmes et bégaient dans la vie ou même bégaient directement leur vie: essayer la méthode de la lettre de Gym Hoquet

  46. octobre 24, 2007 5:05

    Bravo. Une nouvelle preuve que l’on peut rire de tout, mais pas avec tout le monde.

  47. vieneg permalink
    octobre 24, 2007 10:19

    Perso je suis mort….de rire. C’est excellent, très français et tous les ronchons dont le patriotisme soudain s’est réveillé le jour où ils ont découvert que Guy Moquet n’était pas que le nom d’une station de métro en prennent pour leur grade.
    Surtout continuons à rire, c’est l’ultime arme contre tous les despotismes.

  48. octobre 30, 2007 11:43

    Moi ça me plait ton ton (le ton de ton blog…)
    L’héroïsme, c’est encore la meilleure façon de devenir célèbre quand on n’a pas de talent…
    Le rire n’est jamais gratuit : l’homme donne à pleurer mais prête à rire.
    Ces deux citations sont de Desproges.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :